PUBLICATION DES DISCOURS DE XI JINPING SUR LA COORDINATION CONTROLE DE L’EPIDEMIE AVEC LE DEVELOPPEMENT

  • Par
  • Le 09/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE
 

Chine : flambée des ventes hors taxe à Hainan pendant les congés de la Fête nationale

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 19:59


(Xinhua/Pu Xiaoxu)

HAIKOU, 9 octobre (Xinhua) -- La province chinoise de Hainan a enregistré des ventes hors taxe de 1,04 milliard de yuans (environ 155 millions de dollars) pendant les congés de la Fête nationale, soit une augmentation de 148,7% sur un an, selon les autorités douanières.

D'après les données des douanes de Haikou, les quatre magasins offshore hors taxe de Hainan actuellement en exploitation ont accueilli quelque 146.800 clients et vendu 998.900 marchandises hors taxe pendant les congés de huit jours qui ont pris fin jeudi, respectivement en hausse de 43,9% et 97,2% en base annuelle.

Plus de 4,5 millions de touristes ont visité cette île tropicale lors des congés, les revenus du tourisme ayant progressé de 26,6% sur un an à 6,6 milliards de yuans, a précisé le département du tourisme et de la culture de Hainan.

A partir du 1er juillet, Hainan a augmenté le quota annuel d'achats hors taxe de 30.000 yuans à 100.000 yuans par personne.

La Chine a publié début juin un plan directeur sur la transformation de la province insulaire en un port de libre-échange d'influence mondiale.

   1 2 3   
http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139428684.htm
 
 

Chine : reprise du tourisme intérieur pendant les congés de la Fête nationale

 

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-08 à 20:52


(Xinhua/Liu Ying)

BEIJING, 8 octobre (Xinhua) -- Les sites touristiques à travers la Chine ont accueilli un total de 637 millions de visites pendant les congés de la Fête nationale et de la Fête de la mi-automne du 1er au 8 octobre, a déclaré jeudi le ministère chinois de la Culture et du Tourisme.

Sur une base comparable, ce chiffre représente 79% des visites effectuées au cours des mêmes congés l'année dernière.

Les recettes du tourisme ont atteint 466,56 milliards de yuans (environ 68,5 milliards de dollars), soit une reprise de 69,9% des recettes gagnées pendant la même période en 2019, selon le ministère.

La Chine célèbre sa Fête nationale le 1er octobre. Cette année, les congés d'une semaine ont été prolongés jusqu'au 8 octobre car la Fête de la mi-automne tombe également le 1er octobre.

   1 2 3 4 5 6 7 8   
http://french.xinhuanet.com/2020-10/08/c_139426306.htm
 
 

Publication des discours de Xi Jinping sur la coordination du contrôle de l'épidémie avec le développement économique et social

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 22:05
 

BEIJING, 9 octobre (Xinhua) -- Une compilation des discours de Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), sur la coordination du contrôle de l'épidémie avec le développement économique et social, a été publiée par la Maison d'édition de la documentation du Comité central du PCC.

Le livre, compilé par le Centre d'études sur l'histoire du Parti et la documentation du Comité central du PCC, est disponible dans tout le pays.

Le livre commence par un discours prononcé par M. Xi lors d'une réunion honorant des personnalités modèles dans la lutte du pays contre l'épidémie de COVID-19. Il contient 43 discours importants de M. Xi du 20 janvier 2020 au 23 septembre 2020, dont certains ont été publiés pour la première fois.

Depuis le début de l'épidémie, le Comité central du PCC, avec Xi Jinping comme noyau dirigeant, a accordé la priorité à la vie et à la santé du peuple et a dirigé le Parti, les militaires et les Chinois de tous les groupes ethniques dans la lutte contre l'épidémie.

M. Xi a présidé de nombreuses réunions, prononcé des discours et émis une série d'instructions sur le sujet.

Grâce à des efforts acharnés, la Chine a réalisé des avancées stratégiques majeures dans la lutte contre le COVID-19 et a obtenu des progrès remarquables dans la coordination de la prévention et du contrôle de l'épidémie avec le développement économique et social.

La publication des discours est considérée comme étant d'une grande importance dans la promotion de l'esprit de lutte contre l'épidémie de COVID-19, l'achèvement de la construction d'une société modérément prospère à tous égards et la réalisation des objectifs et des tâches d'éradication de la pauvreté.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139428906.htm

 

Adhésion officielle de la Chine au mécanisme COVAX (porte-parole)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 10:56
 

BEIJING, 9 octobre (Xinhua) -- La Chine a signé jeudi un accord avec l'Alliance pour les vaccins (Gavi), marquant son adhésion officielle au mécanisme COVAX, a déclaré vendredi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hua Chunying.

Il s'agit d'une décision importante prise par la Chine pour promouvoir le concept d'une communauté de santé pour tous et poursuivre son engagement à faire des vaccins contre le COVID-19 un bien public mondial, a indiqué Mme Hua dans un communiqué publié sur le site Web du ministère chinois des AE.

Actuellement, la pandémie de COVID-19 reste une grave menace à la sécurité et à la santé du peuple dans tous les pays. La Chine continue de veiller à ce que les pays en développement aient un accès égal à des vaccins appropriés, sûrs et efficaces.

"A cette fin, nous nous sommes solennellement engagés à faire des vaccins développés et déployés par la Chine un bien public mondial, qui sera fourni en priorité aux pays en développement", selon Mme Hua.

La Chine a maintenu une communication étroite avec le COVAX, avec une attitude positive à l'égard de son adhésion, a indiqué Mme Hua, notant que même si la Chine est en tête du monde avec plusieurs vaccins à des phases avancées de recherche et développement et avec une grande capacité de production, elle a tout de même décidé de se joindre au COVAX.

"Nous prenons cette mesure concrète pour assurer une distribution équitable des vaccins, en particulier dans les pays en développement, et nous espérons que davantage de pays compétents se joindront au COVAX et le soutiendront également. La Chine renforcera également la coopération en matière de vaccins avec les pays pertinents dans le cadre des réseaux du COVAX", a noté la porte-parole.

La Chine continuera de collaborer avec les partenaires du COVAX et d'apporter sa contribution à la lutte mondiale contre la pandémie afin de sauvegarder la sécurité et la santé de tous les êtres humains.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139427888.htm

 

Trump a terminé son traitement contre l'infection au coronavirus, selon son médecin

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 13:30
 

WASHINGTON, 8 octobre (Xinhua) -- Le président américain Donald Trump a terminé son traitement contre l'infection au nouveau coronavirus, a annoncé jeudi son médecin.

Un examen physique, montrant un état stable, était "dépourvu de toute indication suggérant une progression de la maladie" depuis le retour lundi de M. Trump dans sa résidence présidentielle après trois jours d'hospitalisation, a précisé le Dr Sean Conley dans une note.

"Globalement, il a extrêmement bien réagi au traitement, sans effets thérapeutiques indésirables après examen", a-t-il ajouté.

M. Trump a été testé positif le 1er octobre. Samedi prochain marquera le 10e jour depuis le diagnostic. "Sur la base de la trajectoire des diagnostics approfondis menés par l'équipe (médicale), j'anticipe pleinement un retour en sécurité du président à ses engagements publics à ce moment-là", a assuré le médecin de la Maison Blanche.

Après l'infection, Donald Trump a connu une forte fièvre et deux chutes de sa saturation en oxygène dans le sang. Pendant son traitement, il a pris le médicament antiviral Remdesivir, de la dexaméthasone, un stéroïde anti-inflammatoire, ainsi qu'un cocktail d'anticorps expérimental produit par le laboratoire pharmaceutique Regeneron.

Jeudi après-midi, la fréquence cardiaque de M. Trump était de 69 battements par minute, sa pression artérielle de 127/81 millimètres de mercure (mmHg), sa fréquence respiratoire de 15 à 17 respirations par minute et sa saturation en oxygène entre 96 et 98%, a précisé le Dr Conley.

La Maison Blanche a toutefois refusé à plusieurs reprises de dire quand M. Trump avait été testé négatif pour la dernière fois.

Le président américain, qui cherche à être réélu mais est à la traîne dans les sondages derrière son rival démocrate Joe Biden, a hâte de retourner au travail et de reprendre les meetings électoraux. Il a travaillé dans le Bureau ovale mercredi et jeudi en dépit du risque qu'il soit encore contagieux.

Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommande aux individus de s'isoler pendant au moins dix jours après l'apparition des premiers symptômes. L'épidémie de nouveau coronavirus a infecté environ 7,6 millions de personnes aux Etats-Unis, faisant plus de 212.000 morts.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139428139.htm

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU retourne dans sa propre salle pour se réunir

 

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 02:15


(Eskinder Debebe/UN Photo/Xinhua)

NEW YORK (Nations Unies), 8 octobre (Xinhua) -- Pour la première fois en près de sept mois après le confinement lié au nouveau coronavirus, le Conseil de sécurité est retourné jeudi dans sa propre salle pour une réunion en personne.

Au début de la réunion sur le Mali, l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia, qui a présidé la réunion en tant que président du Conseil de sécurité pour le mois d'octobre, a remercié les membres du conseil d'avoir accepté de revenir dans la salle.

La dernière réunion qui s'est tenue dans la salle du Conseil de sécurité a eu lieu le 12 mars, pendant la présidence chinoise du conseil. Depuis lors, toutes les réunions se sont déroulées à distance pendant quatre mois avant que le conseil ne commence à tenir des réunions sporadiques, en personne, dans la grande salle du Conseil économique et social, pendant la présidence allemande du conseil.

Par mesure de précaution, des cloisons ont été installées entre les sièges des délégations dans la salle du Conseil de sécurité. Tous les participants ont été invités à porter des masques.

Lors de la réunion du jeudi, un seul représentant par délégation était assis à la table en forme de fer à cheval, laissant les deux rangées de sièges bleus derrière eux vides. La seule exception était la place de la présidence, où deux sièges étaient occupés. Plusieurs représentants ont gardé leurs masques même lorsqu'ils faisaient des déclarations. Plusieurs orateurs ont remercié la délégation russe d'avoir ramené le conseil dans son hémicycle.

Malgré la réouverture de la salle du Conseil de sécurité, le conseil continuera à tenir des réunions virtuelles, notamment pour les débats publics, qui peuvent impliquer une forte participation, a déclaré M. Nebenzia la semaine dernière.

L'exigence actuelle de New York d'une quarantaine de 14 jours pour les déplacements rend pratiquement impossible que les dignitaires étrangers assistent en personne aux réunions au siège de l'ONU.

Le mode virtuel a obligé le Conseil de sécurité à passer à des procédures provisoires pour la conduite de ses affaires, notamment la manière dont l'ordre du jour a été convenu et la manière dont les résolutions ont été adoptées. Aucune interprétation entre les langues n'était disponible lors les réunions virtuelles.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139426665.htm

 

France: Lyon, Lille, Saint-Etienne et Grenoble passent en alerte maximale

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 04:34
 

PARIS, 8 octobre (Xinhua) -- Après Paris, Marseille et la Guadeloupe, les villes de Lyon, Lille, Saint-Etienne et Grenoble ont été passées en alerte maximale ce jeudi, suite à l'annonce du ministre français de la Santé Olivier Véran en conférence de presse.

"La situation s'est dégradée dans plusieurs métropoles ces derniers jours. Dijon et Clermont-Ferrand passent en zone d'alerte renforcée dès samedi matin. Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne passent en zone d'alerte maximale dès samedi matin", a déclaré le ministre de la Santé.

Ces grandes métropoles se trouvaient déjà en alerte renforcée. Comme c'est le cas depuis mardi dernier à Paris, les bars vont fermer et les restaurants resteront ouverts avec l'obligation de respecter un protocole sanitaire plus strict.

A Paris, le plan blanc a été déclenché, il prévoit la suspension d'interventions chirurgicales non urgentes pour libérer les capacités d'accueil en réanimation de patients atteints du COVID-19. "Au vu de la pression sur les lits de réanimation et d'hospitalisation conventionnelle, j'ai demandé aux directeurs des établissements de santé de la région de déclencher leur plan blanc pour mobiliser toutes leurs ressources et anticiper les jours à venir", a déclaré ce jeudi Aurélien Rousseau, directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Paris.

"Nous venons de passer aujourd'hui les 40% de patients COVID dans les réanimations d'Ile-de-France. Les gestes barrières sont notre quotidien mais nous devons encore réduire nos interactions sociales. C'est exigeant mais c'est la condition pour limiter les contaminations et protéger le système de soins.", a-t-il ajouté.

Le dernier bilan communiqué ce jeudi par Olivier Véran fait état de 18.129 nouveaux cas ces dernières 24h, un record. Il y a 88 patients qui ont été hospitalisés ce jeudi soit un total de 7.624 personnes. Le nombre d'admissions en réanimation a augmenté de 12 nouveaux cas ces dernières 24h portant au total à 1 418 cas graves.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139426757.htm

 

Trump refuse de prendre part à un débat virtuel avec Biden

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-09 à 01:48
 

WASHINGTON, 8 octobre (Xinhua) -- Le président américain Donald Trump a dit jeudi qu'il ne participerait pas à un débat virtuel avec le candidat démocrate à la présidence pour 2020, Joe Biden, après que les organisateurs ont prévu que le prochain face-à-face des adversaires serait virtuel afin de protéger la santé et la sécurité des personnes impliquées.

"Je ne vais pas faire un débat virtuel", a déclaré M. Trump, qui se remet du COVID-19 à la Maison Blanche, dans une interview à Fox Business.

"Je ne vais pas perdre mon temps avec un débat virtuel. Ce n'est pas le but d'un débat. Vous vous asseyez derrière un ordinateur et vous faites un débat, c'est ridicule", a déclaré M. Trump.

Jeudi matin, la Commission des débats présidentiels (CPD) a annoncé que la deuxième rencontre Trump-Biden, prévue pour le 15 octobre, "prendra la forme d'un meeting dans une ville, auquel les candidats participeront à partir de lieux distincts et éloignés".

Les participants au meeting et le modérateur, est-il précisé, se trouveront au Centre Adrienne Arsht pour les arts du spectacle à Miami, en Floride.

Bill Stepien, directeur de campagne de Trump, a déclaré dans un communiqué que cette déclaration "unilatérale n'est pas nécessaire", faisant référence au changement de format du débat.

"La sécurité de toutes les personnes impliquées peut facilement être obtenue sans annuler la possibilité pour les électeurs de voir les deux candidats s'affronter", a déclaré M. Stepien, qui a également été récemment testé positif au COVID-19.

"Nous allons faire l'impasse sur ce triste prétexte pour renflouer Joe Biden et organiser un meeting à la place", a déclaré M. Stepien.

Les candidats à la présidence se sont réunis pour leur premier débat dans la course à Cleveland, Ohio, le 29 septembre, deux jours avant que le président sortant ne soit testé positif au COVID-19. M. Biden a subi plusieurs tests depuis le diagnostic de M. Trump, chacun d'entre eux étant revenu négatif.

L'ancien vice-président a déclaré que le second débat ne devrait pas avoir lieu si son adversaire républicain est toujours porteur du virus.

Mme Kate Bedingfield, directrice de campagne adjointe de M. Biden, a déclaré jeudi que ce dernier avait l'intention de participer au débat virtuel la semaine prochaine.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/09/c_139426643.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire