REACTION DE LA CHINE CONTRE LES INGÉRENCES US EN IRAK

  • Par
  • Le 27/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE

La Chine réagit aux ingérences US en Irak

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'ancien Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a effectué en septembre 2019 une visite à Pékin où les deux pays ont signé plusieurs accords et notes d’entente. ©Al-Maalomah

À la tribune du Conseil de sécurité de l'ONU, le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations unies et porte-parole du Ministère des affaires étrangères, Gang Shuang, a appelé la communauté internationale à apporter son aide à l’Irak dans la lutte contre le terrorisme et le redressement économique en respectant sa souveraineté, son indépendance et son intégrité territoriale. 

« L'Irak prévoit de tenir des élections anticipées en juin 2021, et étant donné que le processus politique dans ce pays est à un stade sensible, la communauté internationale doit tout mettre en œuvre pour respecter la souveraineté et le leadership de l'Irak », a précisé Gang Shuang, cité par le site d’information chinois CJTN.

« L’Irak a protesté à plusieurs reprises contre les actions militaires unilatérales de certains pays sur son territoire. Nous réitérons que la poursuite du respect de la souveraineté et l’intégrité territoriale irakienne est une nécessité », a-t-il ajouté. 

Irak: la Chine se pointe le bout du nez...

Irak: la Chine pointe le bout du nez...

Les membres du Parlement irakien appellent le Premier ministre à travailler dans le sens de l’accord Bagdad-Pékin.

Et de poursuivre : « Nous appelons la communauté internationale à continuer d'aider l’Irak, à consolider son soutien à la lutte contre le terrorisme et à résoudre le problème des terroristes étrangers. Nous devons également aider l’Irak à traduire les terroristes en justice conformément à sa législation, et nous devons nous abstenir de recourir à une politique de deux poids deux mesures et de politiser la lutte contre le terrorisme... La Chine développe ses relations avec l’Irak et renforce ses coopérations dans les domaines sociale et économique en faveur du peuple irakien. »

Gang Shuang a appelé la communauté internationale à soutenir l’Irak alors que l’administration américaine ne lésine sur rien pour annuler l’accord conclu entre Pékin et Bagdad.

En septembre 2019, un mois avant le déclenchement des protestations en Irak, Adel Abdel Mahdi, alors Premier ministre irakien, a effectué une visite de 5 jours en Chine où il a signé 8 accords et notes d’entente dans les domaines de la finance, du commerce, de la sécurité, de la construction, des télécommunications, de la culture et de l'éducation. Selon les observateurs, cette volte-face de Bagdad qui s’est tourné vers l’Orient au détriment des États-Unis, a poussé Washington à lui imposer une pression sans précédent.

Irak : l'ombre de la Chine ...

Irak : l'ombre de la Chine ...

L’approche du Premier ministre irakien envers l’accord Bagdad-Pékin posera, de sérieux problèmes à l’Irak. Le fait d’ignorer cet accord signifie que Bagdad le quittera unilatéralement et posera un problème à l’Irak.

La mise en œuvre de l'accord Bagdad-Pékin est toujours incertaine. Bien que la Commission économique du Parlement irakien insiste sur le fait que l'accord est en cours et qu’il n'a pas été interrompu, des députés ont clairement fait part de l'intervention américaine pour arrêter l'accord et du recul partiel du gouvernement d'al-Kazemi.

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/27/632732/Pekin-appelle-a-un-soutien-accru-a-l'Irak


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire