SELON DES EXPERTS, LA CHINE SORTIRA RENFORCÉE DE L’EPIDEMIE DE COVID-19

  • Par
  • Le 05/03/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE

 

(COVID-19) La Chine sortira renforcée de l'épidémie de COVID-19, selon des experts (SYNTHESE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-05 à 03:28
 

MUMBAI, 4 mars (Xinhua) -- La Chine sortira plus forte du défi que représente le coronavirus, ont estimé mardi des experts réunis à l'occasion d'un séminaire, tout en saluant les efforts deplyés par la Chine pour contenir l'impact de l'épidémie de COVID-19.

S'exprimant lors de ce séminaire intitulé "Combattre le coronavirus", Sumit Mullick, commissaire à l'information en chef de l'Etat du Maharashtra dans le sud-ouest de l'Inde, a déclaré que la Chine avait établi un nouveau modèle de référence dans la réponse aux problèmes de santé en mettant en quarantaine la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie dans le pays.

"Il (le coronavirus) ne comprend ni respecte les frontières, et n'a besoin ni de visa ni de passeport", a souligné M. Mullick. "Les défis sont véritablement mondiaux dans leur nature".

Cependant, les laboratoires chinois ont rapidement séquencé le génome du coronavirus et ont partagée la séquence génétique avec le monde entier, qui travaille maintenant à développer un nouveau vaccin, a-t-il dit.

D'un point de vue économique, les experts sont convaincus que la Chine se remettra de cette crise et en sortira encore plus forte.

R. N. Bhaskar, journaliste en chef et éditeur consultant du journal indien en langue anglaise Free Press Journal, a indiqué que la Chine faisait tout ce qu'elle pouvait à la fois pour contenir le virus et pour créer un vaccin.

"La Chine joue un rôle très important dans l'économie mondiale, il y aura des retombées négatives sur l'économie chinoise de manière provisoire. Toutefois, grâce à la réaction rapide à l'épidémie, l'économie chinoise surmontera cette crise et en sortira encore plus forte", a-t-il ajouté.

A l'exception de la ville de Wuhan, les entreprises du reste de la Chine sont opérationnelles et tentent de revenir à la normale, a déclaré Zheng Bin, directeur général de la Commercial Bank of China en Inde.

Les responsables de santé au sein des panels de discussion ont également énuméré les mesures prises pour combattre le virus et partagé leurs expériences dans la lutte contre la désinformation et dans la sensibilisation du public au sens large.

Cet événement a été organisé en commun par le cabinet de réflexion Observer Research Foundation, en collaboration avec le Consulat général de Chine à Mumbai.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/05/c_138843993.htm

 

 

 

(Multimédia) (COVID-19) Plus de 110 milliards de yuans alloués pour la lutte contre l'épidémie en Chine

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-05 à 20:42
 

L'hôpital Huoshenshan, un hôpital de fortune à Wuhan, dans la province centrale du Hubei, le 2 février 2020. (Photo : Cheng Min)

Les gouvernements de tous les échelons ont alloué jusqu'à mercredi 110,48 milliards de yuans pour la prévention et le contrôle de l'épidémie. Sur le total, 71,43 milliards de yuans ont été utilisés et 39,05 milliards de yuans étaient encore inutilisés.

BEIJING, 5 mars (Xinhua) -- Les gouvernements de tous les échelons ont alloué, jusqu'à mercredi, 110,48 milliards de yuans (environ 15,92 milliards de dollars) pour la prévention et le contrôle de l'épidémie en Chine, a déclaré un responsable.

Sur le total, 71,43 milliards de yuans ont été utilisés et 39,05 milliards de yuans étaient encore inutilisés, a indiqué jeudi Xu Hongcai, vice-ministre des Finances lors d'une conférence de presse.

Le ministère des Finances assurera les fonds pour la prévention et le contrôle de l'épidémie au Hubei et accélérera l'allocation des fonds, a-t-il poursuivi.

Le gouvernement central a injecté 6,2 milliards de yuans au Hubei pour soutenir le traitement des patients, la construction des hôpitaux et l'achat des équipements, la santé publique et la prévention de l'épidémie, a indiqué M. Xu.

Depuis l'année dernière, la Chine a mis en oeuvre des réductions de taxes et de frais de grande ampleur; ce qui a considérablement soulagé les charges des entreprises et stimulé la vitalité du marché, selon le vice-ministre.

Des membres du personnel des services fiscaux aident une employée d'une entreprise (à droite) à imprimer la liste des réductions d'impôts et de frais de son entreprise à Fuzhou, capitale de la province du Fujian, dans le sud-est de la Chine, le 21 août 2019. (Photo : Wei Peiquan)

Les réductions de taxes et de frais ont dépassé 2.000 milliards de yuans en 2019, a indiqué M. Xu.

Par ailleurs, la politique de réductions de taxes et de frais de grande ampleur a abouti à une réduction de recettes fiscales du gouvernement local, a-t-il noté.

Cette année, la réduction des recettes fiscales et les dépenses ont tous augmenté en raison de l'épidémie, et certains gouvernements locaux, en particulier ceux de niveau de base, sont sous la pression pour équilibrer leurs recettes et leurs dépenses, a-t-il expliqué.

A en juger par la situation actuelle, la performance globale des finances locales est stable et les fonds pour la prévention et le contrôle de l'épidémie sont suffisants, a relevé M Xu.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/05/c_138847023.htm

 

 

(COVID-19) Deux musiciens tunisiens animent un mini-concert de musique en solidarité avec le peuple chinois (REPORTAGE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-01 à 03:55
 


(Xinhua/Adele Ezzine)

TUNIS, 29 février (Xinhua) -- Riadh Fehri et Mahdi Trabelsi, deux musiciens tunisiens de renommée ont animé samedi un mini-concert en solidarité avec la Chine dans la lutte contre le nouveau coronavirus (COVID-19), en présence de l'ambassadeur de Chine en Tunisie, Wang Wenbin, invité d'honneur, ainsi que des représentants académiques, intellectuels et culturels tunisiens, a constaté un correspondant de Xinhua.

Fortement apprécié par des dizaines de personnes, venues manifester leur solidarité avec la Chine, gouvernement et peuple, le mini-concert a eu lieu dans l'espace "Sadika", un prestigieux espace culturel situé dans un quartier chic de la banlieue nord de la capitale, Tunis.

Il s'agit d'une initiative de la MDI (Initiative méditerranéenne pour le développement) présidée par M. Ghazi Ben Ahmed, un ami fidèle de la Chine.

"J'aimerais saisir l'occasion pour remercier nos amis chinois et mes chers tunisiens qui ont répondu à cet appel à la solidarité avec la Chine et ses dirigeants dans ce moment difficile, un moment où tout le monde aperçoit, avec admiration, le courage, l'abnégation et le nationalisme du peuple chinois dans sa lutte contre le COVID-19 ", a confié à Xinhua le président du MDI.

M. Ben Ahmed s'est dit confiant en la capacité de la Chine à vaincre ce nouveau virus d'autant plus qu'aujourd'hui, "nous sommes là en témoignage de notre fraternité et solidarité avec le peuple chinois, au dépend de toute tentative - à tort et à travers - de balancer les efforts chinois dans le doute", a-t-il dit.

"C'est avec une vive émotion que j'assiste au Concert de solidarité organisé par le MDI afin d'exprimer la solidarité avec la Chine dans sa lutte contre l'épidémie de coronavirus (...) depuis la propagation de l'épidémie en Chine, le gouvernement tunisien et le peuple tunisien, de tous milieux, nous ont exprimé leur soutien sous diverses formes, ce qui nous a profondément touché", a réagi M. Wang à l'ouverture de la cérémonie.

Et d'ajouter que le président Kaïs Saïed et le chef du gouvernement sortant Youssef Chahed "ont respectivement adressé des messages de solidarité au président chinois Xi Jinping et au Premier ministre Li Keqiang".

"Ces gestes amicaux, a poursuivi M. Wang, prouvent que la Tunisie est très cohérente dans son soutien à la lutte de la Chine contre l'épidémie, que la Tunisie est un grand pays et que son peuple est un grand peuple: je profite, de cette occasion, pour exprimer, encore une fois, ma profonde reconnaissance au peuple tunisien ami".

Pour le diplomate chinois, les efforts doivent osciller autour de trois orientations à savoir la responsabilité (de placer la vie et la santé de la population au premier plan), l'action (prendre des mesures décisives pour freiner l'épidémie) et, finalement, la solidarité (chaque gouvernement et les autorités concernées, les organisations nationales et internationales doivent se préparer conformément aux recommandations et exigences de l'OMS).

Alors que Riadh Fehri se présente comme l'un des fameux musicien-compositeurs tunisiens et recteur du prestigieux Conservatoire de Sidi Bou Said (quartier historique dans la banlieue nord de Tunis, qui remonte à la période pré-romaine), Mahdi Trabelsi est un pianiste et chef du département piano à l'Institut national de la musique de Tunisie.

"Nous avons répondu présents, sans hésitation aucune, à cette initiative pour soutenir nos amis chinois en cette période difficile", a souligné Riadh Fehri, quelques minutes avant le spectacle.

Les deux artistes tunisiens ont interprété quatre morceaux musicaux qui représentent un extrait de leur concert baptisé "Ponte Sud-Sud (Pont Sud-Sud, en français) récemment joué à Rome : les quatre morceaux se nomment "Pureté", "inquiétude", "Sidi Bou Sais" et "Fehri Real's".

Parmi les faits saillants de cet événement figurent l'installation d'un arbre dans l'épicentre de l'espace "Sadika" avec des rubans suspendus et accrochés par tous ceux qui manifestent la solidarité avec le peuple chinois: "ce geste symbolique se poursuivra jusqu'à l'éradication totale de l'épidémie", a commenté le président du MDI, Ghazi Ben Ahmed, à la clôture du spectacle, couronné par une chorale de chansons chinoises, menée par un groupe d'étudiants tunisiens de la langue chinoise à Tunis.

 

   1 2 3 4 5   

http://french.xinhuanet.com/2020-03/01/c_138830986.htm


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire