SELON LA CHINE, LA PRIORITE POUR LA QUESTION AFGHANE EST LE DIALOGUE ET LA CONSULTATION ENTRE LES FACTIONS

tourtaux-jacques Par Le 21/08/2021 0

Dans CHINE

Envoyer [A A]

Selon la Chine, la priorité pour la question afghane est le dialogue et la consultation entre les factions

French.china.org.cn | Mis à jour le 21. 08. 2021 | Mots clés : Afghanistan

La tâche immédiate de la communauté internationale en Afghanistan doit être de travailler ensemble pour aider les parties concernées dans le pays à engager le dialogue et la communication afin d'empêcher la survenance de toute nouvelle guerre civile ou catastrophe humanitaire, a déclaré le 20 août Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Elle a fait ces remarques en répondant à la question d'un journaliste lors d'une conférence de presse sur la question de savoir si la Chine soutiendra l'opération d'évacuation à grande échelle en Afghanistan et acceptera des réfugiés afghans.

« La solution fondamentale au problème des réfugiés afghans est de minimiser les pertes inutiles et la création de réfugiés à grande échelle », a-t-elle dit, ajoutant « Nous devons soutenir et encourager l'unité de toutes les factions et groupes ethniques en Afghanistan et trouver un cadre politique ouvert et inclusif acceptable pour le peuple afghan et conforme à ses intérêts et conditions nationales par le dialogue et la consultation ».

La porte-parole a également répondu à la comparaison faite par les États-Unis entre la province chinoise de Taïwan et l'Afghanistan, affirmant que la différence fondamentale entre Taïwan et l'Afghanistan est que l'Afghanistan est un État souverain, tandis que Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois.

Le 19 août, un haut responsable américain avait déclaré que la politique américaine à l'égard de Taïwan n'avait pas changé après que le président Joe Biden a annoncé dans une interview que les États-Unis « réagiraient » si l'île était envahie, ajoutant que Taïwan, la Corée du Sud et l'OTAN étaient des situations différentes de l’Afghanistan.

Mme Hua a également critiqué la politique étrangère américaine axée sur l'intervention militaire. « Ce qui détermine la victoire ou la défaite, ce sont les cœurs du peuple, pas les facteurs militaires. Vouloir imposer la démocratie américaine ne fonctionnera pas », a-t-elle souligné.

Commentant la déclaration du porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, mentionnant le 19 août l'« Émirat islamique d'Afghanistan », Mme Hua a réitéré que la position de Beijing sur la question afghane est très claire : la Chine espère que l'Afghanistan formera un gouvernement ouvert, inclusif et largement représentatif, qui poursuivra des politiques intérieures et étrangères modérées et prudentes et répondra aux aspirations de son peuple et aux attentes de la communauté internationale, a-t-elle dit. 

 

 

 

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2021-08/21/content_77706489.htm

 

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire