SILOS DE MISSILES : SCENARIO CHINOIS EN REPONSE AUX ATTAQUES NUCLEAIRES AMERICAINES CONTRE LA CHINE

Silos de missiles : scénario chinois pour contrer les USA

Tuesday, 17 November 2020 7:20 PM  [ Last Update: Tuesday, 17 November 2020 7:20 PM ]

Silos de missiles : scénario chinois pour contrer les USA (Photo à titre d’illustration)

Un ancien haut responsable de l’armée chinoise a annoncé les différents scénarios du pays en réponse aux attaques nucléaires américaines contre la Chine.

Selon le journal chinois China Morning Post, Wang Jiangsu, ancien haut responsable militaire chinois et actuel professeur de l’Université à Pékin, a déclaré que la Chine avait passé deux décennies à construire des installations défensives nécessaires à son arsenal nucléaire en mer et sur terre, cela pour se préparer à repousser une attaque nucléaire et d’autre.

Lire aussi : La Chine promet de riposter à la vente d’arme US à Taïwan..., en vendant ICBM à l’Iran ?

Pékin sort ses "Tueurs de porte-avions"

 

Évoquant la possibilité des frappes nucléaires américaines contre son pays, le responsable militaire chinois a déclaré : « En raison des changements que nous avons apportés au cours des 20 dernières années, ils ne seront pas confiants dans le succès de cette option. »

Rejetant les prétentions américaines selon lesquelles un nombre limité d’ogives nucléaires chinoises survivraient à l’attaque, il a déclaré que la Chine avait pris un certain nombre de mesures pour organiser une deuxième frappe et répondre à une attaque nucléaire présumée.

La Chine a promis de ne pas utiliser d’armes nucléaires comme première option d’attaque, et on estime qu’elle possède 200 ou 300 ogives nucléaires. Les médias chinois ont rapporté en 2018 que l’armée de ce pays avait construit un tunnel souterrain de 5000 kilomètres à travers le pays pour cacher, déplacer et déployer ses forces de dissuasion nucléaire.

Guerre : la Chine met en garde

La Chine a également créé une forte capacité nucléaire en mer en 2015 en équipant ses sous-marins de missiles nucléaires.

L’armée chinoise, quant à elle, a récemment testé avec succès deux missiles surnommés le « tueur de porte-avions ». Selon le site Web Business Insider, en août dernier, l’armée chinoise a tiré avec succès deux missiles Dongfeng 26 et Dongfeng 21 depuis les îles Paracel dans la mer de Chine méridionale, contre des cibles prédéterminées à plusieurs milliers de kilomètres.

Lire aussi : L’Indonésie refuse d’ouvrir son ciel aux avions-espions américains

C’est la première fois que l’armée chinoise révèle les détails de ses lancements de missiles, et même l’armée américaine a confirmé cet incident. Le test est intervenu un jour après qu’un avion-espion américain U-2 a survolé illégalement la zone où l’exercice naval chinois devait avoir lieu.

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/17/638811/Chine--le-CGRI-superbement-imite

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire