XI JINPING : LES IDEAUX ET LES CONVICTIONS SONT LA CLE DU SUCCES DE LA REVOLUTION CHINOISE

tourtaux-jacques Par Le 26/04/2021 0

Dans CHINE

 

Xi Focus : Les idéaux et les convictions sont la clé du succès de la révolution chinoise (Xi Jinping)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-26 à 13:21

NANNING, 26 avril (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a déclaré que le secret du succès de la révolution chinoise résidait dans les idéaux et les convictions.

M. Xi a fait ces remarques dimanche lors de sa visite d'un parc commémoratif dédié à la bataille de la rivière Xiangjiang durant la Longue Marche dans les années 1930, à Guilin, ville de la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine).

Il a présenté un panier de fleurs en hommage aux soldats de l'Armée rouge morts dans la bataille et a visité une salle commémorative dans le parc pour rendre hommage aux martyrs révolutionnaires.

La bataille de Xiangjiang est une bataille héroïque de la Longue Marche et un événement historique important qui a déterminé "la vie ou la mort" de la révolution chinoise, a indiqué M. Xi.

Les soldats de l'Armée rouge sont restés intrépides face à la mort, avec des idéaux et des convictions solides, a-t-il déclaré.

Le secret du succès de la révolution chinoise est que "les idéaux révolutionnaires planent au-dessus des nuages" et que les soldats sont restés fermes dans les moments les plus difficiles, afin de remporter continuellement des victoires miraculeuses, a souligné M. Xi.

"Nous devons avoir de telles croyances dans la réalisation des objectifs des deux centenaires et la réalisation du renouveau national", a déclaré M. Xi. "Face aux difficultés encore plus grandes, pensez à la Longue Marche et à la bataille de Xiangjiang."

http://french.xinhuanet.com/2021-04/26/c_139907016.htm

 

L'AIEA va inviter des experts chinois sur l'élimination des eaux usées de Fukushima (porte-parole)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-26 à 21:20

BEIJING, 26 avril (Xinhua) -- Des experts chinois seront invités à faire partie d'un groupe de travail technique de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) concernant l'élimination des eaux usées issues du nucléaire par le Japon, a déclaré lundi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le porte-parole, Wang Wenbin, a indiqué lors d'un point de presse quotidien que la nouvelle avait été récemment confirmée par l'AIEA.

Notant que l'accident nucléaire de Fukushima était l'un des plus graves au monde, M. Wang a indiqué que le gouvernement japonais, au mépris des préoccupations et de l'opposition, tant à l'intérieur et à l'extérieur du pays, a décidé unilatéralement de rejeter les eaux usées dans la mer sans avoir épuisé les moyens d'une élimination sûre, sans avoir divulgué toutes les informations pertinentes ou sans avoir consulté suffisamment les pays voisins et la communauté internationale.

"Un tel acte irresponsable compromet non seulement directement les intérêts immédiats des populations des pays voisins du Japon, mais constitue également une menace pour l'environnement marin mondial et la sécurité de la santé publique internationale", a noté le porte-parole.

Il est tout à fait naturel que la Chine, en tant que partie prenante majeure, s'inquiète sérieusement de la pratique irresponsable du Japon, selon M. Wang.

La Chine maintient que l'AIEA devrait mettre en place dès que possible un groupe de travail technique auquel participeraient la Chine et d'autres parties prenantes concernées, afin de mener des travaux sur les plans d'évacuation des eaux usées, leur mise en œuvre ainsi que l'évaluation et la supervision internationales, a indiqué le porte-parole.

"La Chine est en étroite communication et coordination avec l'AIEA sur cette question", a noté M. Wang, ajoutant que la Chine soutiendrait pleinement le travail de suivi de l'AIEA.

Avant de déverser les eaux usées radioactives dans la mer, le Japon devrait sérieusement répondre aux préoccupations des parties prenantes concernées, notamment la Chine et la communauté internationale, a ajouté M. Wang.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/26/c_139907929.htm

 

La Chine exhorte l'Australie à respecter le principe d'une seule Chine

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-26 à 18:55

BEIJING, 26 avril (Xinhua) -- Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a exhorté lundi l'Australie à respecter le principe d'une seule Chine et à gérer prudemment les questions liées à Taiwan.

M. Wang a noté lors d'un point de presse quotidien que le respect du principe d'une seule Chine est une condition inhérente au développement des relations Chine-Australie, et que Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois.

La question de Taiwan est une affaire purement interne à la Chine et concerne les intérêts fondamentaux du pays, et aucune force extérieure n'est autorisée à interférer, a-t-il déclaré, ajoutant que la cause profonde de la tension actuelle dans les relations entre les deux rives du détroit est que l'autorité du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan refuse de reconnaître le consensus de 1992 qui incarne le principe d'une seule Chine, et s'associe à des forces extérieures pour rechercher continuellement l'"indépendance".

"La Chine doit être réunifiée et le sera. Nous sommes prêts à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour favoriser la perspective d'une réunification pacifique, mais nous ne laisserons jamais de place à aucune forme d'activités séparatistes liées à l'indépendance de Taiwan", a déclaré M. Wang.

Nous espérons que la partie australienne reconnaisse pleinement la grande sensibilité de la question de Taiwan, respecte le principe d'une seule Chine, traite prudemment les questions liées à Taiwan, s'abstienne d'envoyer des signaux erronés aux forces séparatistes de l'"indépendantistes de Taiwan" et fasse davantage d'efforts pour la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan et les relations Chine-Australie.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/26/c_139907710.htm

 

Les Etats-Unis maintiennent des dépenses militaires élevées malgré la pandémie (étude)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-26 à 21:51

STOCKHOLM, 26 avril (Xinhua) -- Les Etats-Unis continuent d'augmenter leurs dépenses militaires malgré la pandémie de COVID-19, a indiqué lundi l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) dans un rapport.

Les dépenses militaires des Etats-Unis en 2020 ont augmenté de 4,4% par rapport à 2019, atteignant un montant estimé à 778 milliards de dollars, soit la troisième année consécutive de croissance, après sept ans de réductions continues, indique le rapport.

"En tant que plus gros budget militaire du monde, les Etats-Unis ont représenté 39% des dépenses militaires totales (mondiales) en 2020", indique le rapport.

"Les récentes augmentations des dépenses militaires américaines peuvent être principalement attribuées à de lourds investissements dans la recherche et le développement, ainsi qu'à plusieurs projets à long terme tels que la modernisation de l'arsenal nucléaire et les achats d'armes à grande échelle", a déclaré Alexandra Marksteiner, chercheuse au sein du programme sur les armes et les dépenses militaires du SIPRI, citée dans le rapport.

Le total des dépenses militaires mondiales a atteint 1.981 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 2,6% en termes réels par rapport à 2019, selon le rapport. Une telle augmentation s'inscrit dans le contexte d'un rétrécissement du PIB mondial en grande partie dû aux impacts économiques de la COVID-19.

En conséquence, les dépenses militaires en pourcentage du PIB (le fardeau militaire) ont atteint une moyenne mondiale de 2,4% en 2020, contre 2,2% en 2019. Il s'agit de la plus forte hausse du fardeau militaire en glissement annuel depuis la crise financière et économique mondiale de 2009, indique le rapport.

"Nous pouvons dire avec une certaine certitude que la pandémie n'a pas eu d'impact significatif sur les dépenses militaires mondiales en 2020", a déclaré Diego Lopes da Silva, chercheur au programme sur les armes et les dépenses militaires du SIPRI, cité dans le rapport. "Il reste à voir si les pays maintiendront ce niveau de dépenses militaires au cours d'une deuxième année de pandémie".

Les recherches du SIPRI portent sur les conflits internationaux, les armements, le contrôle des armements et le désarmement.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/26/c_139907976.htm

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire