XI JINPING PRONE LA CONSTRUCTION CONJOINTE D’UNE COMMUNAUTE DE SANTE POUR L’HUMANITE

Xiplomatie : Xi Jinping prône la construction conjointe d'une communauté de santé pour l'humanité

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 13:46

BEIJING, 18 mai (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a appelé à bâtir une communauté de santé pour l'humanité alors que la COVID-19, qui fait toujours rage, met en relief l'urgence pour l'humanité de lutter à l'unisson contre cette crise sanitaire qui ne reconnaît aucune frontière ni n'épargne aucune ethnie.

Depuis le début de la pandémie, la Chine mène une coopération mondiale pour relever ce défi commun, en fournissant des équipements médicaux et des vaccins aux autres pays et régions, tout en partageant son expérience en matière de prévention du virus et de traitement des patients.

En mars 2020, M. Xi avait proposé pour la première fois le concept de bâtir une communauté de santé pour l'humanité dans un message adressé au président français Emmanuel Macron.

La Chine, avait-il dit dans son message, est prête à faire des efforts concertés avec la France pour renforcer la coopération internationale en matière de prévention et de contrôle des épidémies, soutenir les Nations Unies et l'Organisation mondiale de la santé pour qu'elles jouent un rôle fondamental dans l'amélioration de la gouvernance de la santé publique mondiale, et construire une communauté de santé pour l'humanité.

Pour mettre cette proposition en pratique, la Chine a pris l'initiative de participer aux efforts mondiaux afin de relever les défis posés par la pandémie.

Lors d'une conversation téléphonique avec son homologue indonésien Joko Widodo en avril 2020, M. Xi avait noté que le nouveau coronavirus se développait dans de nombreux pays et régions.

La Chine soutiendra toujours la vision d'une communauté de destin pour l'humanité, partagera son expérience, apportera autant de soutien que possible à la lutte mondiale contre la COVID-19 et travaillera avec les autres pays pour promouvoir le développement de la santé publique mondiale et bâtir une communauté globale de santé pour tous, avait-il assuré.

S'adressant par liaison vidéo à l'ouverture de la 73e session de l'Assemblée mondiale de la santé en mai 2020, le président Xi avait annoncé des mesures concrètes pour promouvoir la lutte mondiale contre la COVID-19.

"La Chine accordera d'ici deux ans une aide de deux milliards de dollars pour soutenir les pays touchés, notamment ceux en développement, dans leur lutte contre la COVID-19 et la reprise de leur développement économique et social", avait-il dit.

La Chine créera, en collaboration avec les Nations Unies, un dépôt et centre de réponse humanitaire mondiale pour garantir les chaînes d'approvisionnement en matériel anti-épidémique, et mettra en place des "couloirs verts" de transport et de dédouanement, avait-il poursuivi.

"Quand le développement et le déploiement d'un vaccin contre la COVID-19 seront disponibles en Chine, il en sera fait un bien public mondial", avait affirmé le président chinois à la même occasion.

Un an plus tard, la Chine n'a eu de cesse de joindre le geste à la parole afin de garantir l'accessibilité et le caractère abordable des vaccins dans les pays en développement.

Selon les statistiques officielles publiées plus tôt ce mois-ci, la Chine a apporté une aide vaccinale à plus de 80 pays et exporté ses vaccins vers plus de 50 pays.

Lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre dominicain Roosevelt Skerrit en janvier, M. Xi avait déclaré que la Chine continuerait d'offrir son aide et son soutien aux pays en voie de développement et de faire tout son possible pour s'assurer que les vaccins soient des biens publics accessibles et abordables pour les habitants de tous les pays.

La Chine est prête à accroître la coopération en matière de vaccins, à consolider la solidarité internationale face à la COVID-19, et à promouvoir la construction d'une communauté de santé pour l'humanité, avait indiqué le président chinois au cours d'un entretien téléphonique avec son homologue égyptien Abdel-Fattah al-Sissi en février.

Dans un discours clé prononcé par liaison vidéo lors de la cérémonie d'ouverture de la Conférence annuelle 2021 du Forum de Bo'ao pour l'Asie en avril, M. Xi avait réitéré sa vision de créer un avenir de santé et de sécurité basé sur la solidarité et la coopération, appelant à déployer des efforts pour renforcer la coopération internationale en matière de recherche et de développement, de production et de distribution de vaccins afin de s'assurer que chaque personne dans le monde ait accès aux vaccins dont elle a besoin à des prix abordables.

Lors d'un entretien téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel en avril, Xi Jinping avait souligné que les vaccins étant là pour prévenir des maladies et sauver des vies, la Chine s'opposait à leur politisation ainsi qu'au "nationalisme vaccinal".

Il s'était ainsi dit prêt à travailler avec l'Allemagne et la communauté internationale dans son ensemble pour favoriser leur distribution équitable et raisonnable, aider les pays en développement à en obtenir et contribuer à la lutte commune de l'humanité contre la pandémie en vue d'une victoire rapide. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139953250.htm

 

Les Chinois sont plus confiants et plus ouverts, selon un chef de parti du Sri Lanka

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 14:43

BEIJING,18 mai (Xinhua) -- La Chine a connu un développement socio-économique continu et le peuple chinois est de plus en plus confiant et ouvert, selon un dirigeant de parti sri-lankais.

"Chaque fois que je me rends (en Chine), il y a de nouveaux développements, il se passe quelque chose de nouveau", a déclaré Mayantha Dissanayake, le président du Samagi Tharuna Balawegaya (STB), la branche pour la jeunesse de l'alliance politique sri-lankaise Samagi Jana Balawegaya, lors d'un récent entretien vidéo.

M. Dissanayake, qui a effectué six visites en Chine, s'est souvenu qu'à chaque fois qu'il s'est rendu dans des villes ou des zones rurales chinoises, il a pu constater "une différence en matière d'économie et de société".

"J'ai constaté le développement des infrastructures. J'ai vu l'agriculture se développer. Il y a de nombreux aspects du développement que j'ai pu voir", a-t-il témoigné, ajoutant avoir été très impressionné par la réduction de la pauvreté en Chine et "la confiance du peuple".

Le chef de parti a ajouté avoir également constaté des changements culturels dans les grandes villes chinoises. "Les gens sont plus sociables."

Le nouvel encadrement politique de la Chine, bien reflété dans la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, est "quelque chose de révolutionnaire", parce qu'il fait passer la Chine des temps anciens à une Chine moderne et développée, capable d'avoir des amis et des partenaires mondiaux, a estimé M. Dissanayake.

Il a rappelé que le Sri Lanka et la Chine entretiennent "une relation fraternelle très étroite".

En dépit de ce que certains pays et médias occidentaux disent ou écrivent pour attaquer la coopération entre la Chine et le Sri Lanka, "je dois continuer à être un témoin et dire que la Chine a toujours été là pour le Sri Lanka. Et au fil du développement du Sri Lanka, nous chérissons les relations que nous forgeons avec la Chine", a-t-il assuré.

"Nous sommes toujours reconnaissants à la Chine et à ses dirigeants qui aient été là pour le Sri Lanka", a ajouté M. Dissanayake.

Notant que le STB est un parti jeune créé il y a seulement un an, son chef a expliqué : "il y a beaucoup de choses que nous pouvons apprendre de l'expérience chinoise, et de celle du Parti communiste chinois (PCC)".

"Nous étions impatients de rencontrer les dirigeants de la jeunesse du PCC et d'établir une relation forte et renforcée avec sa branche pour la jeunesse du parti", a-t-il confié. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139953384.htm

 

La Chine exhorte les Etats-Unis à assumer leurs responsabilités dans le conflit israélo-palestinien

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 22:14

BEIJING, 18 mai (Xinhua) -- La Chine a exhorté mardi les Etats-Unis à assumer la responsabilité qui leur incombe dans le conflit israélo-palestinien et à soutenir le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) à jouer son rôle dans la promotion de l'apaisement de la situation, la restauration de la confiance et le règlement politique.

Les Etats-Unis ont bloqué dimanche pour la troisième fois les tentatives du Conseil de Sécurité des Nations unies pour l'adoption d'une résolution commune condamnant l'escalade violente du conflit israélo-palestinien, et les médias américains ont rapporté lundi que l'administration Biden avait donné son feu vert à la vente d'armes à guidage de précision à Israël pour une valeur de 735 millions de dollars.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré lors d'un point presse quotidien qu'au cours d'une réunion publique d'urgence organisée dimanche, la majorité des membres du Conseil de sécurité a appelé à un cessez-le-feu immédiat et à la prévention d'une crise totale. Tous ont exigé de protéger les civils et d'éviter plus de victimes, tous se sont prononcés en faveur d'un règlement politique et ont appelé la Palestine et Israël à reprendre rapidement les pourparlers de paix sur la base de la "solution à deux Etats" ; tous sont convaincus que le Conseil de sécurité doit s'exprimer d'une voix unanime, faire avancer le processus de paix de manière juste et travailler à la coexistence pacifique entre la Palestine et Israël.

"Cependant, au lieu de prévenir activement le conflit israélo-palestinien, les Etats-Unis sont prêts à jeter de l'huile sur le feu", a déclaré M. Zhao, ajoutant que les Etats-Unis sont tombés dans un isolement sans précédent au sein du Conseil de sécurité des Nations unies et qu'ils se situent complètement à l'opposé de la conscience et de la moralité humaines.

La communauté internationale est profondément déçue par ce que les Etats-Unis ont fait dans le conflit israélo-palestinien, a noté le porte-parole, ajoutant que tout le monde ne peut s'empêcher de se demander : est-ce là la diplomatie américaine en matière de droits de l'homme et de valeurs dont le gouvernement américain fait étalage ? Pourquoi les Etats-Unis ne prêtent-ils aucune attention aux droits de l'homme du peuple palestinien lorsqu'ils parlent de défendre les droits de l'homme des musulmans?

"Les Etats-Unis ne se soucient que de leurs propres intérêts et peut-être se servent-ils des droits de l'homme comme d'une couverture. Le Conseil de sécurité a été incapable de prendre des mesures sur le conflit israélo-palestinien en raison de l'opposition américaine. Est-ce cela que les Etats-Unis appellent un ordre international fondé sur des règles?" a ajouté M. Zhao.

"Face à la perte croissante de vies civiles innocentes en raison du conflit, les Etats-Unis devraient assumer leur responsabilité, adopter une position juste et se joindre à la majorité de la communauté internationale pour aider le Conseil de sécurité à jouer le rôle qui lui revient afin d'apaiser la situation, rétablir la confiance et parvenir à un accord politique", a indiqué M. Zhao. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139954245.htm

 

Le module principal de la station spatiale chinoise Tianhe termine ses tests en orbite

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 15:54

BEIJING, 18 mai (Xinhua) -- Le module principal de la station spatiale chinoise Tianhe a récemment terminé ses tests de fonctionnement de plate-forme et est entré en orbite pour rejoindre et s'amarrer au vaisseau cargo Tianzhou-2, a-t-on appris mardi de l'Agence chinoise des vols spatiaux habités (China Manned Space Agency, CMSA).

Le module principal, placé en orbite le 29 avril, a récemment terminé les tests de fonctionnement de plate-forme pour le rendez-vous et l'amarrage, le séjour des astronautes et les bras mécaniques, ainsi que les contrôles de performance en orbite pour l'équipement du projet d'application spatiale.

L'agence a déclaré que toutes les fonctions du module principal étaient normales. Il se trouve en bon état de fonctionnement et est entré en orbite pour le rendez-vous et l'amarrage. Il poursuivra ses préparatifs pour le rendez-vous et l'amarrage avec le vaisseau cargo Tianzhou-2. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139953572.htm

 

Le MAE iranien fustige les Etats-Unis pour leur projet de vente d'armes de pointe à Israël

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 21:01

TEHERAN, 18 mai (Xinhua) -- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a critiqué lundi les Etats-Unis pour leur projet de vente d'armes de pointe à Israël, alors que se poursuivent des bombardements intenses israéliens sur la bande de Gaza.

Il a tweeté qu'une telle vente d'armes de missiles de "précision" permettrait à l'Etat hébreu de "tuer davantage d'enfants avec davantage de précision".

M. Zarif fait référence au quotidien américain The Washington Post qui a rapporté lundi que l'administration Biden avait donné son feu vert à la vente d'armes guidées de précision à Israël d'une valeur de 735 millions de dollars.

Le journal a précisé que le Congrès américain avait été informé de ce feu vert le 5 mai dernier, soit environ une semaine avant l'éclatement des nouveaux affrontements israélo-palestiniens.

Qualifiant les Etats-Unis de "facilitateurs" d'Israël, M. Zarif a également accusé Washington d'empêcher le Conseil de sécurité des Nations Unies d'adopter une déclaration sur ces violences.

Celles-ci, les pires entre Israël et l'enclave palestinienne assiégée depuis 2014, ont provoqué la mort de 212 Palestiniens, dont 61 enfants, et de dix Israéliens. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139954084.htm

 

Ouverture d'un nouveau service de fret ferroviaire Chine-Europe

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-18 à 16:44

LANZHOU, 18 mai (Xinhua) -- Un nouveau service de fret ferroviaire Chine-Europe a été lancé lundi, reliant la ville de Wuwei, dans la province chinoise du Gansu (nord-ouest), à Duisbourg, en Allemagne.

Un train de fret chargé de 50 conteneurs a quitté lundi la gare du Sud de Wuwei, en direction de l'ouest, vers Duisbourg.

Le voyage de plus de 9.000 km prendra 18 jours. Par rapport au transport maritime, il permet de gagner environ 30 jours en temps de transport, selon la China Railway Lanzhou Bureau Group Co., Ltd., basé à Lanzhou, capitale du Gansu.

Les exportateurs ont envoyé les marchandises destinées à l'étranger depuis la municipalité de Tianjin et les provinces du Zhejiang, du Guangdong et du Shandong vers une zone de logistique sous douane à Wuwei, où les marchandises ont été placées sur le train de fret pour exportation, d'après l'opérateur du service.

Le premier lot de marchandises exportées pesait au total 739 tonnes, pour une valeur d'environ 22 millions de yuans (3,4 millions de dollars). Les marchandises comprenaient des machines d'automatisation, des pièces industrielles, des ustensiles de cuisine en acier inoxydable, des fournitures de bureau et des petits appareils ménagers. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/18/c_139953694.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire