US NAVY : LE STRATAGÈME DE KIM?

Covid-19 : la Corée du Nord pêchera-t-il en eaux troubles?

Wed Apr 1, 2020 11:50AM

La Corée du Nord qui a fermé ses frontières et adopté des mesures de confinement drastiques défie déjà une US Navy pleinement touchée par la Covid-19/AFP

La Corée du Nord qui a fermé ses frontières et adopté des mesures de confinement drastiques défie déjà une US Navy pleinement touchée par la Covid-19/AFP

Le capitaine de vaisseau Brett Crozier, commandant de l’USS Theodore Roosevelt  a adressé une lettre de quatre pages au commandement de l’US Navy : « Nous ne sommes pas en guerre. Il n’y a aucune raison que des marins meurent », écrit-il alors que son équipage de 4 000 marins est fortement touché par l’épidémie de Coronavirus. En Corée du Sud, le nombre de contaminations continue à augmenter au sein des marines stationnés sur la base US. A ce qui parait, la présence US en Asie de l'est en prend des coups. Kim saura-t-il tourner cette situation à son avantage? 

La Corée du Nord a procédé, 20 mars 2020, au lancement de deux projectiles non identifiés depuis le site de lancement de missiles de Wonsan. Les deux projectiles non identifiés (missiles balistiques? Missiles de croisière? Roquettes à longue portée?) se sont abîmés en mer du Japon/mer de l’Est.

Les USA alertent sur la Corée du Nord

Les USA alertent sur la Corée du Nord

Pyongyang est en train de construire un missile balistique atomique à longue portée capable de transporter une ogive nucléaire.

Pyongyang a averti qu’il allait tester une nouvelle arme stratégique, ce qui laisse supposer que les deux projectiles tirés en direction de l’océan pacifique seraient des prototypes d’une nouvelle variante d’un missile balistique intercontinental (ICBM).

C'est dans ce contexte qu'un responsable nord coréen à violemment réagi aux récents propos de Pompéo, le secrétaire d'état US : «Nous avons perdu tout intérêt pour le dialogue après les commentaires de Pompeo. Si les États-Unis nous dérangent, cela fera mal », a menacé un haut fonctionnaire de Pyongyang en commentant l'appel de pression anti-nord-coréen du secrétaire d'état US. Or cet appel risque de rester lettre morte vu la situation qui règne au sein de l'US Navy dans la pacifique. 

Covid-19: la contre-offensive de Kim

Covid-19: la contre-offensive de Kim

Contre-offensive biologique de Kim sur fond d'un double test de missiles...

D'ailleurs, le commandant du  porte-avions américain l’ USS Theodore Roosevelt, confronté à une contamination galopante du coronavirus a appelé à l’aide dans une lettre, demandant l’autorisation d’évacuer son équipage sur l’île de Guam : « Nous ne sommes pas en guerre. Il n’y a aucune raison que des marins meurent », a écrit le capitaine de vaisseau Brett Crozier. Pour l'heure le Pentagone refuse de donner suite à cet appel à l'aide mais jusqu'où pourra-t-il s'obstiner? 

Parallèlement, le fossé continue de se creuser entre Washington et Séoul sur le coût de la présence des troupes américaines en Corée du Sud, le commandant américain dans le pays ayant appelé à un noiveau tour de négociation pour résoudre le problème.

L’armée US menace Séoul

L’armée US menace Séoul

Dans le droit fil des tensions entre la Corée du Sud et les États-Unis au sujet des dépenses militaires, l’armée américaine a averti qu’elle licencierait 9 000 employés sud-coréens si les deux pays ne parvenaient pas à un accord.

Le différend fait suite à une demande américaine pour que Séoul verse jusqu'à 5 milliards de dollars par an pour soutenir la présence de troupes, contre 870 millions de dollars en vertu de l'accord de l'an dernier. La situation a provoqué le licenciement des milliers de travailleurs locaux (sud-coréens) ce qui est compris par une majorité de Sud-coréens comme un "chantage" fait par les USA à l'adressé de la Corée du Sud. La situation est visiblement en défaveur des Etats-Unis qui  stationnent environ 28 500 soldats en Corée du Sud, sous prétexte de faire face aux menaces nord-coréennes qui mettraient en danger ce pays. La Covid-19 aura-t-elle raison de la présence US dans la péninsule? C'est ce sur quoi Kim semble avoir compter, au regard des essaies de tirs de missiles "stratégiques" qu'il cumule en ce moment. 

http://french.presstv.com/Detail/2020/04/01/622073/Ngociations-USACore-du-Nord--lagonie


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire