COOPERATION, PAIX ET STABILITÉ MONDIALE : LE PARTI COMMUNISTE DE CUBA SE JOINT A L’APPEL DE 230 PARTIS POLITIQUES FACE A LA PANDÉMIE

Par Le 04/04/2020 0

Dans CUBA

Coopération, paix et stabilité mondiale : appel de 230 partis politiques face à la pandémie

Le Parti communiste de Cuba s'est joint à l'appel international à la coopération dans la lutte contre la maladie, qui a coûté la vie à plus de 50 000 personnes dans le monde

Auteur:  | internet@granma.cu

 

Le Parti communiste de Cuba s'est joint à l'appel international à la coopération dans la lutte contre cette maladie, qui a coûté la vie à plus de 50 000 personnes dans le monde. Le texte, signé par 230 partis politiques de plus d’une centaine de pays, reconnaît que le Covid-19 nous a placés face au défi le plus pressant et le plus grave pour la santé humaine et le développement mondial pacifique.

Les signataires, engagés en faveur du bien commun, du développement national, de la paix et de la stabilité mondiales, et face à cette situation sans précédent, insistent sur la nécessité de prendre des mesures fortes, privilégiant la vie et la santé des populations, pour enrayer résolument la propagation de l'épidémie.

Conscients que le virus ne connaît pas de frontières, les signataires partent du principe qu'aucun pays n'est capable de le combattre seul. Ils appellent donc à la mise en commun des ressources et des forces au niveau mondial par le biais d'une coopération internationale, de politiques intégrées et d'actions coordonnées.

Ils saluent les nations, dont la Chine, pour leur attitude ouverte, transparente et responsable dans la publication d'informations épidémiologiques et le partage d'expériences en matière de prévention et de traitement, en particulier pour leur assistance en matière de fournitures médicales aux pays touchés.

Les 230 partis politiques demandent instamment à ce que le développement économique et social soit synchronisé avec l'atténuation de l'épidémie et que des mesures spécifiques soient prises pour protéger les personnes vulnérables. Ils appellent à « contribuer au maintien de la stabilité du marché financier international, à la réduction des droits de douane et à la facilitation des échanges, afin d'éviter une récession économique mondiale », ainsi qu'à assurer le commerce à l'étranger pour garantir des facilités de transport des fournitures médicales.

Le document prend acte du Communiqué conjoint publié lors du Sommet extraordinaire des dirigeants du G20 sur la Covid-19, et propose de promouvoir l'échange d'expériences et la coopération en matière de santé, y compris le développement conjoint de médicaments, de vaccins potentiels et de réactifs d'essai, tout en appelant à une assistance matérielle et technologique aux pays en développement dotés de systèmes de santé publique fragiles, et à d'autres pays dans le besoin, afin de dissiper l'ombre de l'épidémie par la coopération.

Par ailleurs, les 230 partis politiques du monde s’opposent à la politisation de la question de la santé publique et rejettent fermement la stigmatisation sous prétexte de l'épidémie, ainsi que les commentaires et les comportements discriminatoires à l'égard de tout pays, région ou groupe ethnique.

Le document, qui souligne le travail du personnel de santé, se solidarise avec les malades et les membres des familles qui ont perdu des proches, et souscrit à la nécessité de renforcer le concept de gouvernance mondiale fondée sur la consultation mutuelle et la coopération.

Les signataires s'engagent également à maintenir une communication étroite en ce moment particulier, afin de donner un élan à la lutte contre l'épidémie, et de faire honneur à leur rôle politique d’orientation.

http://fr.granma.cu/cuba/2020-04-03/cooperation-paix-et-stabilite-mondiale-appel-de-230-partis-politiques-face-a-la-pandemie


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire