CUBA-CHINE : 61 ANS DE RELATIONS MURES ET UN REGARD VERS L'AVENIR

tourtaux-jacques Par Le 29/09/2021 0

Dans CUBA

29 Septembre 2021

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2021-09-28 15:43:12

      

Carlos Miguel Pereira, ambassadeur de Cuba en Chine. Photo: Prensa Latina

La Havane, 28 sept. (RHC)- La Chine et Cuba ont célébré ce mardi les 61 ans de leurs relations bilatérales. Cuba, rappelons-le, est le premier pays latino-américain à avoir reconnu la République Populaire de Chine.

Passant en revue ce qui a été réalisé au cours de cette période de contacts diplomatiques, l'ambassadeur de Cuba en Chine, Carlos Miguel Pereira, a mis en avant, dans une interview accordée au correspondant de Prensa Latina à Beijing,  la croissance soutenue des échanges.

«La pandémie de Covid-19, a-t-il dit, loin d'affecter ce niveau de dialogue, a été l'occasion de l'approfondir de diverses manières, puisqu'il y a eu des appels téléphoniques entre les principaux dirigeants, des échanges de lettres, de messages et de vidéoconférences dans presque tous les secteurs, y compris celui du parti».

«En bref, nous pouvons dire que dans la pandémie, Cuba et la Chine ont été des exemples de la manière dont la solidarité et la coopération doivent être la feuille de route et le moyen de surmonter cette pandémie qui nous affecte tous», a-t-il fait remarquer.

L'ambassadeur a également défini comme un pilier important des relations le dialogue sur de multiples questions internationales et la coordination du travail dans les organisations et forums mondiaux face aux campagnes, mesures et sanctions unilatérales promues par les États-Unis.

Sur ce point, il a mentionné le soutien de Cuba à la Chine dans les aspects liés à la défense de sa souveraineté, de son intégrité territoriale, du rejet de l'ingérence étrangère et, plus récemment, de la politisation de l'origine du SARS-CoV-2.

Le géant asiatique, pour sa part, a maintenu sa position inchangée de soutien à La Havane dans la lutte contre le blocus économique, financier et commercial de Washington, ainsi que les tentatives de déstabilisation consécutives aux événements du 11 juillet.

En ce qui concerne les liens économiques et commerciaux, Carlos Miguel Pereira a assuré que les perspectives sont très importantes, car la Chine consolide sa position de deuxième partenaire commercial de Cuba, de deuxième origine des importations et de principale destination de ses exportations de produits tels que le rhum, le tabac, le sucre et le café, entre autres.

Il a d’autre part signalé que Cuba et la Chine sont sur le point de conclure la signature du plan d'action afin d’inclure notre pays dans l'initiative «La route de la Soie», qui est destinée à devenir un méga réseau d'infrastructures et de coopération.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/271855-cuba-chine-61-ans-de-relations-mures-et-un-regard-vers-lavenir

Tag(s) : #Cuba#Chine

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire