CUBA DEVANT LE MONDE : DES MEDECINS, PAS DES BOMBES

  • Par
  • Le 08/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CUBA

Cuba devant le monde : des médecins, pas des bombes

Le Conseil mondial de la paix a officiellement enregistré la candidature du contingent médical cubain Henry Reeve au prix Nobel de la paix

Auteur:  | internet@granma.cu

Photo: Juvenal Balán

Dans une lettre adressée au Comité Nobel norvégien, le Conseil mondial de la paix a officiellement enregistré la candidature du Contingent international de médecins spécialisé dans les situations de catastrophes et de graves épidémies Henry Reeve, de Cuba, au prix Nobel de la paix.

Après avoir souligné les grands défis posés à l'humanité par la pandémie de covid-19 et le rôle essentiel de la solidarité internationale pour soulager les populations qui souffrent le plus de ce type de situations d'urgence, la lettre attire l'attention sur le travail accompli par les professionnels cubains de la santé : « Nous considérons le travail du contingent médical cubain Henry Reeve comme l'exemple le plus sincère de cette solidarité internationale, et ce depuis bien avant l'annonce de la pandémie de coronavirus. »

En énumérant les dizaines de pays ayant bénéficié de cette aide solidaire dans différentes régions du monde, le message souligne le fait que ce travail altruiste n'est nullement un épisode conjoncturel, mais comme faisant partie « de la tradition cubaine durable d’une médecine humaniste envers les autres peuples, qui se poursuit même à des moments où l'Île est confrontée à des défis économiques extrêmes, et souffre de sanctions particulièrement sévères qui, en contraste avec la disposition des Cubains, leur sont imposées depuis plus de 60 ans et causent de graves difficultés à la population ».

Envoyé « au nom de dizaines de comités nationaux pour la paix d’une centaine de pays », le message rappelle qu’avant de se multiplier dans les pays qui leur ont demandé de l’aide pour lutter contre la covid-19, les spécialistes cubains avaient déjà apporté leur coopération « pour aider à surmonter les effets de 16 inondations, huit ouragans, huit tremblements de terre et quatre épidémies ».

En faisant remarquer que le Contingent Henry Reeve a « sauvé d'innombrables vies et montré l'empathie et la gentillesse humaines pour lesquelles on se souvient encore d'eux partout où ils sont allés », les auteurs de la lettre estiment que, conformément à l'objectif promu par le conseil signataire, leur travail « est essentiel pour construire la paix au milieu de conflits violents et structurels », et pour que « les gens puissent voir leurs besoins les plus essentiels satisfaits dans des conditions de catastrophe et d'extrême pauvreté ».

Contrastant avec l'intense campagne de discrédit financée par les États-Unis contre la coopération de l'île, la formalisation de la candidature scelle une déclaration internationale unanime qui exalte la noble attitude de la médecine cubaine, dont les professionnels, comme l'a récemment déclaré le président cubain Miguel Diaz-Canel à l'onu, qu'ils reçoivent ou non le prix Nobel, « ont gagné la reconnaissance des peuples qui ont eu la chance d'avoir accès à leur travail de santé ».

http://fr.granma.cu/cuba/2020-10-07/cuba-devant-le-monde-des-medecins-pas-des-bombes


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire