CUBA : HENRY REEVE, UN NOM A VOCATION SOLIDAIRE

tourtaux-jacques Par Le 05/08/2021 0

Dans CUBA

5 Août 2021

 

La Havane, 4 août (Prensa Latina) Aujourd'hui, à l'occasion du 145e anniversaire de sa mort, Cuba se souvient de Henry Reeve, un jeune d’origine étasunienne dont le nom est connu dans nombre de pays du monde grâce à la solidarité médicale de l'île des Caraïbes. 

Connu comme "le petit Anglais", il s’est rendu à l'âge de 19 ans dans la plus grande des Antilles pour rejoindre la cause de l'émancipation cubaine. Ses  mérites lui ont valu le titre de général de brigade dans l'armée de libération dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Reeve a participé à environ 400 actions de combat. Il  était proche du Major Général Ignacio Agramonte et  connu d’ailleurs pour avoir participé au sauvetage épique du Brigadier Général Julio Sanguily.

Son attitude solidaire a inspiré le leader historique de la révolution cubaine Fidel Castro à donner son nom à une brigade médicale composée de professionnels spécialisés dans les situations de catastrophe, offrant leurs services dans différents pays du monde.

Le rôle principal de cette brigade, officiellement fondée le 19 septembre 2005, est de coopérer dans tout pays se trouvant en proie à une catastrophe (ouragans, inondations, entre autres), aussi  bien que de faire face aux grandes épidémies à l’origine des désastres naturels  voire sociaux.

En 2006, le contingent Henry Reeve est arrivé en Indonésie pour aider cette nation touchée par un tremblement de terre, comme il l'a fait en 2010 au Chili et en Haïti, ce dernier frappé par l'épidémie de choléra.

Cependant,  l'une des missions les plus difficiles pour ses membres a sans doute été l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Un groupe de 260 professionnels de la santé s'est rendu en 2014 en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia, les pays les plus durement touchés par la maladie, et selon les chiffres officiels  a réussi à sauver la vie de quelque sept mille personnes.

Suivant les données rendues publiques jusqu'en mars par le ministère de la santé publique (Minsap),  il y a eu  57 contingents Henry Reeve dans 40 pays, tous envoyés surtout  dans le but de faire face à la pandémie de Covid-19.

jcc/jha/ghp/cvl

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=886884:henry-reeve-un-nom-a-vocation-solidaire&opcion=pl-ver-noticia&catid=69&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba#Reeve

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire