CUBA : LE CECMED, REFERENCE REGIONALE RECONNUE PAR L'OMS

tourtaux-jacques Par Le 28/12/2021 0

Dans CUBA

28 Décembre 2021

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2021-12-27 17:10:22

      

Sur la photo: Olga Lidia Jacobo, directrice du CECMED

La Havane, 27 déc. (RHC) Les vaccins anti-Covid-19 Abdala, Soberana02 et Soberana Plus sont les premiers à Cuba et en Amérique Latine, à être autorisés par le CECMED, une entité régulatrice nationale de référence régionale, a récemment tweeté Eduardo Martínez, président de BioCubaFarma, le Groupe des Industries Biotechnologique et Pharmaceutique.

Dans son message, Eduardo Martinez a écrit que le CECMED, le Centre pour le Contrôle des Médicaments, des Équipements et des Dispositifs médicaux est également reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Sur une autre publication il a précisé que la quasi-totalité de la population éligible pour l’immunisation contre l’infection dans le pays a reçu les schémas de trois doses d’Abdala, conçues par le Centre de Génie Génétique et de Biotechnologie (CIGB) et deux injections de Soberana02 suivies d’une Soberana Plus, toutes deux, mises au point par l’Institut Finlay des Vaccins.

«Nous avons déjà entamé l’immunisation avec la dose de rappel pour combattre le variant Omicron du SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de Covid-19. Depuis le début de la recherche nous avons tenu l’OPS/OMS au courant des progrès, et nous avons un échange fluide » a ajouté Eduardo Martínez.

Il a expliqué de l’île antillaise a annoncé son intérêt de soumettre ces immunogènes au processus de pré-qualification de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et après avoir confié leur production au nouveau Complexe Biotechnologique Mariel, ils adaptent la documentation à envoyer à l’organisme sanitaire internationale.  

En juillet dernier, des représentants des institutions scientifiques cubaines ont rencontré une équipe de l’OPS/OMS à la Havane pour discuter des progrès de leurs propres vaccins de production nationale et de la pré-qualification de l’organisme sanitaire international. La partie cubaine a exprimé son intérêt pour ce statut et a demandé des détails sur les exigences, les objectifs et les procédures.

«Pendant que ce processus avance, rien n’empêche l’utilisation des vaccins à Cuba et dans d’autres pays qui en font la demande et dont les autorités réglementaires les approuvent pour un usage d’urgence », a précisé le président de BioCubaFarma sur Twitter.

D’autre part, il a affirmé que Cuba lutte contre le Covid-19 et compte sur l’expérience et la capacité scientifique accumulée pour endiguer sa propagation, un fait qui se traduit par la diminution des cas positifs, des décès et des hospitalisations depuis octobre avec l’avancée de la campagne de vaccination massive.

« Nous n’avons pas rivalisé avec les pays frères de la région pour être les premiers, nous avons rivalisé avec un virus. Nous avions l’expérience et la capacité, nous avons travaillé très dur et nous y sommes parvenus. Les vaccins cubains anti-Covid-19, ont démontré un haut niveau d’efficacité », a-t-il conclu.

Jeudi dernier, l'OMS a ajouté le médicament recombinant Vaxzeyria (AZD1222), produit conjointement par l’Argentine et le Mexique, à la liste des médicaments à utiliser en urgence pour traiter la maladie. Selon l’Organisation Panaméricaine de la Santé, cette décision le situe comme le premier vaccin en Amérique Latine.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/281065-le-cecmed-reference-regionale-reconnue-par-loms

Tag(s) : #Cuba#CECMED

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire