CUBA QUALIFIE DE FARCE UN DEBAT CONVOQUE AU PARLEMENT EUROPEEN POUR L’ATTAQUER

8 Juin 2021

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2021-06-07 18:37:00

      

.

La Havane, 7 juin, (RHC) L'ambassade de Cuba en Belgique a qualifié ce lundi de farce un débat introduit par certains députés européens de droite pour aborder au Parlement européen la «situation des droits de l'homme sur l'île».

Si le Parlement européen décide de discuter de Cuba, le débat devra nécessairement aborder la violation massive, flagrante et systématique des droits humains de l'ensemble de la population cubaine, qu’est le blocus économique, commercial et financier génocidaire, immoral et illégal imposé par les États-Unis depuis plus de 60 ans, souligne une déclaration rendue publique à Genève.

La déclaration de la mission diplomatique auprès de la Belgique, du Luxembourg et de l'Union Européenne, signale qu’il convient de se demander si les promoteurs de l'initiative seraient prêts à exiger de Washington la cessation de cette politique renforcée par l'administration de Donald Trump  et ses conséquences économiques dévastatrices.

Sont-ils également disposés à défendre les personnes physiques et morales européennes touchées par l'extraterritorialité croissante du blocus? demanderont-ils à leurs homologues nord-américains d'abroger la loi Helms-Burton?

Ces trois questions sont particulièrement adressées aux députés européens issus de groupes de droite tels que Renouveau Europe et le Parti populaire européen. Ceux-ci ont réussi à introduire un projet de résolution contenant des accusations contre notre pays relatives à de soi-disant violations des droits humains à Cuba.

En ce sens, souligne la déclaration, les électeurs européens et la communauté internationale attendraient du Parlement européen objectivité et impartialité, au lieu d'une sélectivité, d'un double standard et d'un silence complice sur les violations des droits de l'homme telles que le racisme, la discrimination et la xénophobie croissante présente sur le vieux continent.

«Les motivations politiques de ce spectacle anti-cubain sont claires».

La déclaration indique d’autre part que la croisade répond au même agenda que celui de ceux qui, depuis les États-Unis, tentent de renverser la Révolution cubaine depuis plus de six décennies.

Avec de telles actions, les promoteurs de cette farce, et ceux qui la soutiennent, ne parviendront qu'à discréditer, encore plus, l'image du soi-disant foyer de la démocratie européenne. Le peuple cubain continuera à décider de son destin, sans ingérence d'aucune sorte, de manière libre, indépendante et souveraine, souligne la déclaration.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/259917-cuba-qualifie-de-farce-un-debat-convoque-au-parlement-pour-lattaquer

Tag(s) : #Cuba#UE

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire