CUBA SAUVE, GUERIT ET SEME L'AVENIR

  • Par
  • Le 09/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CUBA

Cuba sauve, guérit et sème l'avenir

Le président, au nom du général d'armée Raul Castro Ruz, du Parti et du gouvernement, a rendu hommage aux personnes qui ont participé au « miracle de la résistance cubaine, avec leurs réalisations, leurs contributions, avec tout ce qui est bon et apporte de la lumière au milieu de cette situation complexe, qui n'est pas la première ni ne sera la dernière à exiger des efforts et des sacrifices collectifs »

Auteur:  | internet@granma.cu

Photo: Juvenal Balán

À partir de lundi prochain, Cuba entrera dans la nouvelle normalité, après des mois d'une réalité extrêmement difficile de lutte contre la pandémie, l'agressivité du blocus des États-Unis, et sans ménager ses efforts pour avancer dans la stratégie économique et sociale, a annoncé ce jeudi le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, lors de la Mesa Redonda, laTable ronde télévisée.

« Nous vivons des temps faits de défis, où les lumières du peuple uni ont une fois de plus révélé les forces qui nous définissent devant le monde et que même les plus incrédules ne sauraient ignorer.

« Nous sentons que c'est un moment où notre peuple fait preuve d'un héroïsme quotidien exemplaire, où l'on peut observer la persévérance, la volonté de résister à l'usure et à la fatigue après sept longs mois », a ajouté Diaz-Canel, qui s’est félicité du travail des scientifiques, des laborantins, des techniciens, des médecins, du personnel infirmier, des agents de santé et de tous ceux qui ont soutenu cette lutte contre le nouveau coronavirus dans les hôpitaux et les centres d'isolement, y compris les jeunes.

Les plus belles valeurs de notre société se sont imposées dans cette lutte pour la vie. La solidarité, le dévouement et le sacrifice, la vocation et le plaisir de se donner aux autres, sont apparus comme des causes communes à l'intérieur comme à l'extérieur des frontières.

« Il est très réconfortant de constater que des gens simples, que des gens de notre peuple, ont travaillé côte à côte et se sont mobilisés pour faire fonctionner les choses essentielles, car ils savent que la vie de leurs compatriotes en dépend », a souligné le chef de l'État.

Il a rappelé une phrase du feuilleton télévisé LCB : La otra guerra ( LCB : L'autre guerre), qui évoque la lutte contre les bandes contre-revolutionnaires qui infestaient les montagnes de l’Escambray dans les années 1960, et qu’il a défini comme une œuvre audiovisuelle qui « nous a montré, à travers le prisme de l’histoire, toutes nos réserves morales profondes et intimes ». « Je n'étais pas un héros, mais j'y étais », affirme le personnage dans l'une des scènes. Selon Diaz-Canel, cette expression « profonde et belle » définit « celle ou celui qui a accompagné et encouragé, celle ou celui qui a cru et fait confiance, et aussi, surtout, celle ou celui qui a combattu et affronté cette pandémie qui nous menace encore ».

Le président a souligné que se sont des moments où « nous devons renforcer la bonne volonté de faire, l'énergie de créer et l'union des volontés de vaincre ». Au nom du général d'armée Raul Castro Ruz, du Parti et du gouvernement, il a rendu hommage aux personnes qui ont participé au « miracle de la résistance cubaine, avec leurs réalisations, leurs contributions, avec tout ce qui est bon et apporte de la lumière au milieu de cette situation complexe, qui n'est pas la première ni ne sera la dernière à exiger efforts et des sacrifices collectifs. Avec eux et grâce à eux, Cuba est à la pointe de la lutte pour rendre possible un monde meilleur, après la tragédie de la pandémie ».

Et d’ajouter : « Ce lundi, nous entrons dans la nouvelle normalité, grâce à l'effort et aux résultats obtenus par tout un peuple, et en même temps, celle ci continue à nous poser des défis en termes de responsabilité citoyenne.

« Pour un peuple comme le nôtre, solidement uni autour de la souveraineté et de l'indépendance de la nation, qui a trouvé dans le socialisme sa propre voie vers la prospérité sans exclusion et vers la durabilité indispensable à la survie de la planète, il existe des défis et des enjeux énormes, mais pas impossibles. Nous pouvons tout surmonter, nous pouvons tout conquérir », a affirmé le président cubain.  

Il a souligné que chaque jour est une occasion de prouver que c’est possible, comme Fidel nous l'a enseigné, comme Raul nous l'a prouvé, comme nous le prouvons tous. Rien ni personne ne peut nous arrêter à présent. L'amour pour Cuba nous unit et nous mobilise, et cet amour nous sauvera.

« Chaque pensée en ce moment est une graine. Penser en tant que pays, c'est semer l'avenir. Aujourd'hui, Cuba sauve, guérit et sème l'avenir. Si un jour d'autres raisons font défaut, la certitude qu'un avenir pour Cuba dépend absolument de notre capacité à construire le présent ensemble aujourd'hui, ici et maintenant, prévaudra toujours », a-t-il conclu.

http://fr.granma.cu/cuba/2020-10-09/cuba-sauve-guerit-et-seme-lavenir


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire