CUBA, SUPERPUISSANCE DANS LA FABRICATION DE VACCINS

Covid-19 : Cuba en passe de devenir une superpuissance dans la fabrication de vaccins

 Depuis 3 heures  7 avril 2021

L'Iran et le Venezuela ont signé des accords de coopération avec Cuba pour mener la troisième phase d'essais cliniques sur les vaccins cubains sur leur territoire.

L'Iran et le Venezuela ont signé des accords de coopération avec Cuba pour mener la troisième phase d'essais cliniques sur les vaccins cubains sur leur territoire.

 Amérique et Europe - Cuba - Spécial notre site

 

Rédaction du site

Selon le Washington Post, Cuba est en passe de devenir une superpuissance mondiale dans la fabrication de vaccins.

Dans un article publié le 29 mars, le quotidien américain assure que cette petite île communiste pourrait être à l’aube d’une avancée unique au monde. Elle travaille dans la production de 5 vaccins contre le virus et non d’un seul seulement. Deux d’entre eux sont entrés dans la phase 3 des tests cliniques, avec la possibilité de produire en masse ces deux vaccins d’ici le mois de mai prochain.

Si ces tests sont réussis, cela représentera une réalisation médicale remarquable, malgré les difficultés auxquelles cette île est confrontée, et renforcera le statut de ce pays, et le transformera d’un pays isolé avec une population de 11 millions d’habitants, qui a été récemment placé sur la liste du terrorisme américain, en un pays moderne, estime le quotidien.

D’autant que les autorités cubaines développent des vaccins bon marché qui peuvent être conservés à température ambiante pendant longtemps, ce qui en fait une option viable dans les pays tropicaux à faible revenu, qui ont été exclus du marché mondial des vaccins par les pays les plus riches du monde.

Par conséquent, Cuba pourrait se transformer en quelque chose comme une « pharmacie mondiale », pour les pays que les États-Unis ont placés dans l’axe du mal ou une troïka de la tyrannie.

Selon le WP, l’Iran et le Venezuela ont signé des accords de coopération avec Cuba pour mener la troisième phase d’essais cliniques sur les vaccins cubains sur leur territoire, dans le cadre d’un accord qui inclut le transfert de technologie pour ces vaccins vers les deux pays mentionnés.

Et de poursuivre : «  Si cet objectif ambitieux est atteint, Cuba, le pays dans lequel un chercheur scientifique gagne environ 250 dollars par mois, serait parmi les premiers pays au monde à obtenir l’immunité collective. Ce qui lui permettra d’attirer des touristes à des fins médicales, de prendre le vaccin et d’exporter le surplus. Cuba devrait produire 100 millions de doses avant la fin de cette année ».

L’affirmation de Cuba selon laquelle elle fournira des vaccins aux pays en développement à des prix compétitifs porte un coup dur aux pays développés, qui ont monopolisé ces vaccins et les ont stockés à des fins lucratives, conclut le Washington Post.

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/2041492

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire