DES TEMOIGNAGES CONFIRMENT DES INTENTIONS DESTABILISATRICES ENCOURAGEANT LA SUBVERSION VIOLENTE POUR PROVOQUER LE CHAOS A CUBA

11 Décembre 2020

La Havane, 9 décembre (Prensa Latina) De nouvelles preuves présentées hier par la télévision nationale confirment les intentions déstabilisatrices d’un plan de « coup mou » (mécanisme d’intervention étrangère indirecte créé par la Central Intelligence Agency, CIA, des États-Unis) en cours depuis les réseaux sociaux contre Cuba.

Selon un reportage diffusé par la télévision nationale, des groupes proches des intérêts des secteurs anticubains des États-Unis encouragent la subversion violente dans le but de provoquer le chaos dans la nation caribéenne à partir de ces plateformes.

'Pour que des millions soient libres, doit mourir un million', a déclaré dans l’audiovisuel une utilisatrice des réseaux sociaux identifiée comme Yamila, « la fille de Maceo ».

Les critères recueillis dans le matériel ont montré l’intention d’exécuter des actions violentes et de susciter la peur, dans le but de créer un état de terreur dans le pays.

Dans un autre cas, un instigateur actif a déploré le manque d’armes pour une insurrection, tout en estimant que des allumettes et de l’essence pouvaient être utilisées à cette fin.

Les membres de l’organisation connue sous le nom d’Église royale de Maceo ont exhorté à commettre des actes terroristes en échange d’argent.

Les promoteurs de ces actions utilisent des applications mobiles et des groupes Facebook pour inciter aux manifestations, selon les preuves présentées.

'Si nous devons payer toutes les personnes qui veulent recevoir de l´argent pour incendier toutes les patrouilles, tout ce qui a à voir avec l’Etat, nous les payons', peut-on clairement écouter dans une autre des vidéos divulguées.

Chaque action violente est récompensée par des recharges de lignes mobiles et les instigateurs appellent surtout à commettre des actes de vandalisme contre les forces de l’ordre ou les autorités de l’État.

L’Eglise Royale de Maceo intimide et menace également les personnes proches du gouvernement et leur famille à travers des vidéos sur les plateformes sociales.

Au cours des dernières semaines, les autorités cubaines ont dénoncé le lancement d’un « coup mou » contre la nation caribéenne en insistant sur le rôle des réseaux sociaux pour la divulgation de convocations et de fausses informations.

Il s’agit d’un scénario testé et lancé dans d’autres pays, avertit à ce sujet le matériel de la télévision nationale cubaine.

En ce sens, le Gouvernement des États-Unis a récemment informé de dépenses de plus de 261 millions de dollars pour des projets subversifs contre Cuba de 1990 à 2020.

peo/car/ebr

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=885251:de-nouveaux-temoignages-confirment-des-intentions-destabilisatrices-a-cuba&opcion=pl-ver-noticia&catid=89&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire