DIAZ-CANEL : LES MESURES COERCITIVES DES ETATS-UNIS NE FERONT PAS PLIER CUBA

tourtaux-jacques Par Le 25/07/2021 0

Dans CUBA

25 Juillet 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-24 09:46:01

      

La Havane, 24 juillet (Red Web) Le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président de la République, Miguel Diaz-Canel  a réaffirmé ce vendredi que les mesures coercitives des États-Unis qui prétendent réduire par la faim et par les pénuries notre peuple ne nous ferons pas plier.
Sur son compte Twitter, le président a indiqué que le locataire de la Maison-Blanche, Joe Biden, ne soutient pas le peuple cubain parce que son administration maintient la politique qui est responsable des carences économiques et des souffrances de millions de familles dans ce pays.
Dans le message, Diaz-Canel partage une vidéo d’une affiche lumineuse contre le blocus économique, commercial et financier des États-Unis que des amis de Cuba ont posté soir sur la façade d’un immeuble situé à l’intersection emblématique d’Union Square à New York.
L’action, promue par les organisations américaines Codepink et The People’s Forum, fait partie de la campagne Let Cuba Live (Laisse vivre Cuba) qui a fait publier aujourd’hui à pleine page dans le quotidien The New York Times, une lettre avec plus de 400 signatures de personnalités soutenant l’île.
Les autorités cubaines ont dénoncé à plusieurs reprises et dans des contextes différents le siège criminel que Washington nous impose depuis près de 60 ans, causant d’importants dommages humains et matériels, et un frein marqué au développement de la nation.
La politique hostile de la Maison-Blanche s’est intensifiée ces derniers mois lorsque le gouvernement de Donald Trump (1917-2021) a imposé 243 mesures qui tentent d’asphyxier davantage la vie de la nation caribéenne, au milieu de la pandémie de la Covid-19.
Les pénuries auxquelles sont confrontées les familles cubaines et les autres résultats des mesures coercitives sont pris comme prétexte par un groupuscule de contre-révolutionnaires sur l’île, encouragés par les États-Unis eux-mêmes, pour déstabiliser notre processus social qui, par humaniste et inclusif, est soutenu par des millions de personnes sous toutes les latitudes.
Les actes de vandalisme commis le 11 juillet dernier en divers points de la géographie nationale ont été avortés grâce à l’unité du peuple sous la direction de notre unique et invincible parti communiste, l’État et le gouvernement.
 
Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/264872-diaz-canel-les-mesures-coercitives-des-etats-unis-ne-feront-pas-plier-cuba

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire