LA SOCIETE CIVILE CUBAINE REJETTE LES PROVOCATIONS ENCOURAGEES PAR LES ETATS-UNIS

tourtaux-jacques Par Le 24/10/2021 0

Dans CUBA

 

24 Octobre 2021

La société civile cubaine rejette les provocations encouragées par les États-Unis
Havana, 23 oct. (Prensa Latina) Le rejet par divers secteurs de la société civile cubaine des agressions encouragées et financées par les États-Unis pour renverser l'ordre façonne aujourd'hui le panorama de l'information de la nation caribéenne.

Cette semaine, la Fédération des femmes cubaines a ratifié son soutien inconditionnel à la Révolution et au projet libre et souverain qu'elle développe, face aux tentatives de déstabilisation avec le soutien explicite de Washington.

Nous n'accepterons jamais qu'ils perturbent la tranquillité de nos rues, la sécurité de nos enfants, le bonheur de nos travailleurs", a déclaré le secrétariat national de l'organisation de femmes dans un communiqué.

De même, les travailleurs des entreprises, les personnes des communautés et les diplomates ont condamné les intentions d'une marche convoquée pour le mois de novembre prochain, orchestrée à l'extérieur de Cuba par des opérateurs politiques internes et dont ils ont refusé la réalisation ici en raison de son caractère anticonstitutionnel et illégitime.

La veille, Juan González, principal conseiller pour l'Amérique latine du président américain Joe Biden, a réaffirmé le soutien de la Maison Blanche aux tentatives de déstabilisation de Cuba et a évoqué de nouvelles sanctions contre La Havane si la manifestation n'était pas autorisée.

Le ministre des affaires étrangères de la nation antillaise, Bruno Rodríguez, a rejeté les menaces de Washington et les a considérées comme un acte d'ingérence et une violation de la Charte des Nations unies.

Auparavant, le ministre des Affaires étrangères avait dénoncé la stratégie multidimensionnelle des États-Unis contre Cuba, qui comprend des pressions économiques, le financement de ceux qui soutiennent leur agenda déstabilisateur et le déploiement d'une opération politico-communicationnelle pour renverser l'ordre.

Alors que la Maison Blanche s'attache à asphyxier le peuple caribéen avec ses mesures coercitives qui impliquent des obstacles à l'obtention de nourriture et de médicaments, le gouvernement de l'île donne la priorité à la prise en charge des personnes vulnérables et promeut des programmes en leur faveur.

Ce vendredi, le président de la République, Miguel Díaz-Canel, a demandé que le processus de transformation des quartiers, initié dans cette capitale dans le but d'améliorer les conditions de vie et la qualité des services dans les localités, soit étendu à tout le pays.

De même, lors d'une réunion du Conseil des ministres, le président a souligné que la nation doit chercher des solutions intelligentes aux problèmes tels que l'inflation et les pénuries, face à un scénario de blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis.

Cuba connaît actuellement un processus de réouverture de ses installations et services en raison de la tendance au contrôle par Covid-19, tandis qu'elle se prépare à rouvrir ses frontières et à promouvoir le tourisme international à partir du 15 novembre.

npg/cgc

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=483947&SEO=sociedad-civil-de-cuba-rechaza-provocaciones-alentadas-por-eeuu

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire