LE PRESIDENT CUBAIN MIGUEL DIAZ-CANEL : "L'EXEMPLE DE CUBA PREVAUDRA"

  • Par
  • Le 26/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CUBA

L'exemple de Cuba prévaudra

«La force de la vérité finira par faire voler les mensonges en éclats et l’histoire remettra les faits et les protagonistes à leur place. L’exemple de Cuba prévaudra », a déclaré le président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez,

Auteur:  | internet@granma.cu

→ « La force de la vérité finira par faire voler les mensonges en éclats et l’histoire remettra les faits et les protagonistes à leur place. L’exemple de Cuba prévaudra », a déclaré le président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, lorsqu'il a dénoncé, aux Nations unies, la politique d'asphyxie économique des États-Unis et leur campagne de diabolisation contre la Révolution.

→ Il a dénoncé la politique de deux poids deux mesures de la Maison-Blanche dans la lutte contre le terrorisme qu'elle encourage en toute impunité, et il a condamné l'hostilité et la diffamation du travail internationaliste des médecins cubains.

→ Il a qualifié l'administration impérialiste de « régime agressif et moralement corrompu, qui méprise et attaque le multilatéralisme », qui pratique le chantage financier et s'écarte des espaces de consensus universel promus par l'ONU, qui encourage les guerres en tout genre, qui multiplie les coercitions et les sanctions à l'encontre de ses opposants et « parraine le renversement par la force de gouvernements souverains ».

→ Il a insisté sur l'appel à réformer les Nations Unies. « Cette puissante organisation, qui est née des millions de vies perdues au cours des deux guerres mondiales et de la compréhension universelle de l'importance du dialogue, de la négociation, de la coopération et de la légalité internationale, ne saurait retarder plus longtemps sa mise à jour et sa démocratisation. »

→ Il a attiré l'attention sur les différentes leçons que la pandémie a laissé au monde, dont les conséquences, aggravées par la dictature mercantile du néolibéralisme, exigent de toute urgence « la mise en œuvre de politiques mondiales où l'être humain soit la priorité, et non les gains économiques ou les avantages politiques ».

→ Diaz-Canel a réitéré l'engagement permanent de Cuba en faveur de la paix, de la solidarité et du développement, et a proposé aux Nations unies un principe inébranlable pour le pays : « Sauver des vies et partager ce que nous sommes et ce dont nous disposons ».

http://fr.granma.cu/cuba/2020-09-24/lexemple-de-cuba-prevaudra


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire