LES TESTS ET LA PRODUCTION DU VACCIN CUBAIN ANTI-COVID-19 PROGRESSENT EN PARALLELE

Les tests et la production du vaccin cubain anti-COVID-19 progressent en parallèle

Les premiers jours de mars, une fois approuvés par le Centre de contrôle des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux (Cecmed), marqueront le début des essais cliniques de phase III d'Abdala (CIGB-66) et de Soberana 02, deux candidats vaccins cubains contre la COVID-19 qui se sont avérés sûrs et capables de déclencher une puissante réponse immunitaire au virus

Auteur:  | informacion@granmai.cu

26 février 2021 10:02:16

Photo: José Manuel Correa

Les premiers jours de mars, une fois approuvés par le Centre de contrôle des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux (Cecmed), marqueront le début des essais cliniques de phase III d'Abdala (CIGB-66) et de Soberana 02, deux candidats vaccins cubains contre la COVID-19 qui se sont avérés sûrs et capables de déclencher une puissante réponse immunitaire au virus.

Photo : José Manuel Correa

Lors d'une visite avec la presse des installations où sont développés les antigènes de ces candidats vaccins, le Dr ès sciences Eduardo Martinez Diaz, président du Groupe d’entreprises des industries biotechnologiques et pharmaceutiques de Cuba (BioCubaFarma), a annoncé que la production à l'échelle industrielle de ces vaccins injectables se poursuit en parallèle avec ces études.

Sur son compte Twitter, concernant le candidat vaccin Abdala, en particulier, le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a salué « le début de la production à grande échelle de ce candidat vaccin dans le prestigieux laboratoire de l'AICA. Les lots sont prêts pour l'essai clinique de phase 3 à Santiago et Guantanamo, qui débutera en mars. Des nouvelles encourageantes qui ne doivent pas nous conduire à un excès de confiance ».

Photo : José Manuel Correa

À propos des tests de Soberana 02, le Dr Vicente Vérez Bencomo, directeur général de l'Institut Finlay des vaccins, a précisé que la phase III de cette étude impliquera environ 44 000 volontaires, tandis qu'un essai d'intervention sera mené, qui devrait inclure plus d’un million de sujets.

Dans les deux cas, a-t-il ajouté, l'objectif est de mesurer l'efficacité du vaccin contre l'infection, une question qui, jusqu'à présent, n'a été analysée pour aucun des candidats, outre le fait que ce deuxième essai permettra d'immuniser davantage de personnes.

Photo : José Manuel Correa

Le master en sciences Eduardo Ojito Magaz, directeur du Centre d'immunologie moléculaire (CIM), institution chargée de la fabrication de l'antigène qui sert de matière première pour les vaccins Soberana, a affirmé quant à lui que les plus de 300 000 doses de Soberana 02, requis pour l'essai, sont déjà disponibles, et qu’ils se concentrent actuellement sur celles nécessaires à l'étude simultanée.

Marta Ayala Avila, membre du Bureau politique du Parti et directrice générale du Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB), a rappelé que cette institution, qui se consacre désormais à la production de l'antigène des candidats Abdala et Mambisa (CIGB-669), possède une expérience de plus de 30 ans dans des productions de cette nature, en particulier dans les tests expérimentaux de la levure Pichia pastoris, utilisée dans la fabrication de vaccins à sous-unités protéiques.

Chacun d'entre eux est sur le point de commencer un essai clinique de phase III. Il s’impose de continuer à accompagner cette démarche étape par étape, avec une plus grande responsabilité individuelle et collective.

http://fr.granma.cu/cuba/2021-02-26/les-tests-et-la-production-du-vaccin-cubain-anti-covid-19-progressent-en-parallele

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire