MIGUEL DIAZ-CANEL : CUBA SOUVERAINE N’ACCEPTE PAS D’INGERENCE. LE PEUPLE FERA FACE AUX CAMPAGNES DE DESINFORMATIONS CONTRE LA REVOLUTION

29 Novembre 2020

 

La Havane, 28 novembre (RHC) Le président Miguel Díaz-Canel a souligné aujourd'hui que Cuba souveraine n'accepte pas d'ingérence et que le peuple fera face aux campagnes de désinformation contre la Révolution.

«Certains s’entêtent à orchestrer des shows médiatiques contre la Révolution, en empoisonnant et en mentant sur les réseaux. Le peuple révolutionnaire cubain va se battre», a écrit le président sur son compte Twitter.

Miguel Díaz-Canel a partagé dans son tweet un article du journal Granma qui défend le droit de notre pays à l'indépendance et aux bonnes relations, mais jamais sous la logique de la menace, de la coercition ou du chantage.

L’article de Granma dénonce d’autre part l'ingérence dans les affaires intérieures de notre pays de la part de hauts fonctionnaires des États-Unis tels que le secrétaire d'État, Mike Pompeo.

Récemment, Granma a également dénoncé les liens entre le gouvernement étasunien, des personnalités liées au terrorisme contre Cuba et le soi-disant Mouvement San Isidro, qui organisait une manifestation dans le quartier de la capitale du même nom.

Ils exigeaient la libération de Denis Solis, condamné à huit mois de prison pour le crime d'outrage aux autorités.

Les liens de Solis avec des personnes qui ont financé des actes de violence contre l'île ont été reconnus par lui dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, où il a déclaré que José Luis Fernández, accusé d'appartenir à un groupe terroriste basé à Miami, avait promis de lui envoyer 200 dollars s'il suivait ses instructions.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/241023-cuba-souveraine-naccepte-pas-dingerence-miguel-diaz-canel

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire