ONU : CUBA CONDAMNE LES LISTES UNILATERALES ETABLIES PAR WASHINGTON

tourtaux-jacques Par Le 02/07/2021 0

Dans CUBA

1 Juillet 2021

 

Nations Unies, 30 juin (Prensa Latina) Cuba a condamné hier devant l’ONU les actes unilatéraux de certains gouvernements, comme celui des États-Unis qui s’arroge le droit d’établir des listes de pays parrainant prétendument le terrorisme en tant que moyen de coercition politique. 

Ces actions sapent l’autorité centrale de l’Assemblée générale de l’ONU dans la lutte contre le terrorisme et entravent la coopération internationale en la matière, a déclaré l’ambassadeur cubain Pedro Luis Pedroso.

Prenant la parole lors de la deuxième conférence de haut niveau des chefs des services de lutte contre le terrorisme des États membres de l’Organisation des Nations Unies, le diplomate a de nouveau rejeté l’inscription de Cuba sur la liste unilatérale du Département d’État des États-Unis d’Amérique des nations qui parrainent prétendument ce type d’actions.

'Cette désignation est un acte calomnieux, hypocrite et opportuniste' a-t-il manifesté en rappelant la façon dont son pays a été victime d’actions terroristes perpétrées depuis les États-Unis, et qui ont coûté la vie à 3.478 personnes et qui ont frappé d’incapacité 2.099 citoyens cubains.

Selon Pedroso, il est démagogique que le Gouvernement nord-américain refuse de qualifier de terroriste l’attaque armée perpétrée contre l’ambassade de Cuba à Washington le 30 avril 2020.

Il viole ainsi la 'Convention sur la prévention et la répression des infractions contre les personnes jouissant d’une protection internationale, y compris les agents diplomatiques', à laquelle il est partie, a souligné l’ambassadeur.

Il s’est également déclaré préoccupé par l’utilisation abusive des technologies de l’information et des communications pour commettre, inciter, recruter, financer ou planifier des actes de terrorisme, en violation de la Charte des Nations Unies et du droit international.

Le terrorisme ne peut être associé à aucune religion, nationalité, civilisation ou groupe ethnique, et sa lutte doit être globale, avec des actions directes, incluant la prévention pour éradiquer ses causes profondes, a souligné Pedroso.

Cuba a réaffirmé son soutien aux mécanismes mis en place par l’Organisation des Nations Unies pour lutter contre le terrorisme et a réaffirmé rejeter ce fléau sous toutes ses formes, y compris celles dans lesquelles des États étaient directement ou indirectement impliqués.

Mon pays est exemplaire dans la lutte contre le terrorisme, il honore ses engagements en la matière, il est partie aux 19 conventions internationales relatives à cette question et il a mis en place des mesures pour faire face à ce fléau, a-t-il précisé.

L’engagement de l’île dans la lutte contre ce mal a été élevé au rang constitutionnel en 2019, a souligné le représentant permanent de Cuba auprès de l’Organisation des Nations Unies.

Par ailleurs l’ambassadeur cubain a signalé que le chef de la délégation insulaire n’a pas pu participer à la rencontre car il n’a pu accéder depuis La Havane à la plate-forme Interprefy, utilisée lors de l’évènement de l’ONU, car les adresses IP cubaines ont un accès limité à cette application en raison du blocus illégal imposé par les États-Unis, qui a été condamné par l’écrasante majorité de la communauté internationale la semaine dernière.

peo/mem/ifb

source:http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=886670:cuba-condamne-a-lonu-les-listes-unilaterales-etablies-par-washington&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire