EQUATEUR : CONFIRMATION DE LA MARCHE NATIONALE EN L’ABSENCE DE DIALOGUE

tourtaux-jacques Par Le 10/08/2021 0

Dans Equateur

10 Août 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-08-09 17:29:03

      

Quito, 9 août RHC) Des représentants de différents secteurs de l’Équateur ont confirmé leur participation à la marche nationale convoquée cette semaine, en l’absence de dialogue avec le gouvernement sur les problèmes qui touchent le pays.

Convoquée par le Front Unitaire des Travailleurs de l’Équateur (FUT) pour le mercredi 11 août, la manifestation cherche à montrer le mécontentement existant avec la situation actuelle de plusieurs corporations et le non-respect des promesses de campagne de l’exécutif actuel, depuis le dialogue et la rencontre promus, qu’il n’a pas respectés.

La participation à la manifestation est convoquée sur le réseau social Twitter, sous le label #YoMeMovilizo11A (#JeMeMobilise11A).

'Le gouvernement de la Rencontre disait et promettait d’écouter tout le monde, mais le dialogue ne vient jamais alors que la crise continue à s’aggraver pour la jeunesse et les travailleurs de l’Équateur', a affirmé la Fédération des Lycéens en confirmant sa participation à la marche.

L’Union Nationale des Enseignants (UNE), avec des dizaines de travailleurs en grève de la faim pour défendre la mise en œuvre des réformes de la Loi Organique de l’Éducation Interculturelle (LOEI) depuis le 12 juillet dernier, a également confirmé sa participation.

Des étudiants, des travailleurs des secteurs productifs et des collectifs associés à la FUT, comme la Fédération Nationale des Ouvriers des Conseils et des Gouvernements Provinciaux de l’Équateur, la Confédération équatorienne des syndicats libres et les syndicats municipaux et provinciaux s’ye joindront également.

La grande manifestation nationale est pour l’éducation, pour la santé, contre la loi humanitaire qui, de l’avis de plusieurs corporations, constitue un coup porté à l’économie familiale, en particulier à celles à faible revenu, et pour l’abrogation du décret par lequel le gouvernement a établi des fourchettes de prix pour les carburants, entre autres raisons.

Pour les travailleurs, la demande porte sur la stabilité de l’emploi, les garanties de sécurité sociale et de bien-être, tandis que les étudiants demandent le libre accès aux universités, une éducation de qualité et la fin du harcèlement et de la violence dans les établissements d’enseignement.

Les enseignants, en plus des revendications de leurs élèves, exigent en outre le respect des dispositions de la LOEI, qui comprend six pour cent du produit intérieur brut pour l’enseignement, le respect et le paiement des pensions de retraite, l’égalisation des salaires, la reconnaissance de l’ancienneté et le reclassement, ainsi que d’autres avantages.

Selon les organisateurs, les réseaux sociaux visent à dénaturer les objectifs de la manifestation, lesquels précisent-ils, sont de justes revendications de la population.

L’action au niveau national coïncidera avec la date à laquelle il est prévu de fixer le nouveau prix mensuel à la hausse de l’essence et du diesel.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/266508-confirmation-de-la-marche-nationale-en-labsence-de-dialogue-en-equateur

Tag(s) : #equateur

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire