A QUAND LE PASS DE SOUMISSION AU "BON MAITRE"?

tourtaux-jacques Par Le 30/12/2021 2

Dans FRANCE

23 décembre 2021

21 

A quand le pass de soumission au "Bon Maître" ?

Philippe CORDAT

Voilà des mois que dure le cirque gouvernemental justifié au nom de la pandémie avec graduellement des crans supplémentaires enclenchés pour mettre en cause les libertés individuelles et collectives en effaçant avec le renfort des grands médias les étapes précédentes.

Souvenons-nous : Les masques n’étaient pas utiles (il n’y en avait plus) pour arriver à en faire venir des pays extérieurs et les rendre obligatoires en milieux intérieurs et puis à l’extérieur. Confinement, couvre-feux, pass sanitaire, des interdictions multiples pour les non vaccinés.

Un vaccin, deux, trois, à l’ordre du jour, la vaccination facultatives des enfants qui hier ne devaient pas être touchés et concernés pour demain devenir obligatoire. Demain il faudra sans doute 5 ou 6 doses voir plus pour pouvoir circuler, travailler, faire ses courses avoir accès au sport et à la culture ! Par contre tous devront continuer à payer leurs impôts pendant qu’une minorité de friqués continueront à détourner les règles fiscales à s’exonérer de régler les cotisations du travail salarié pour financer la Sécu, le régime d’indemnisation du chômage, les retraites.

Et mois après mois, toujours la même pétaudière avec une présentation truquée des chiffres sur les personnes touchées par le Covid, sur les touchées, vaccinées et les non vaccinés.

Il faut quand même ne pas oublier que des milliers de décès dans les hôpitaux ont été comptabilisé en Covid alors qu’ils ne relevaient pas de ce virus, là encore les faits sont les faits, la famille de VGE décédé il y à quelques mois a dû intervenir (et ce ne sont pas des amis du peuple) pour faire reclasser le décès de cet ancien Président et promoteur acharné de l’UE.

Hier les soignants étaient glorifiés ; aujourd’hui celles et ceux qui refusent de se soumettre à cette vaccination qui n’empêche pas de contracter ce virus et pas plus de le propager sont suspendus et privés de leur droit au travail. Combien dans la population qui applaudissaient les soignants ont rejoints le dictat de Macron et de ses ministres pour aujourd’hui se retrouver aux prises de contradictions extrêmes !

Macron et son conseil de défense dictent et décident seuls, entourés d’une quantité d’individus liés à tous les tripatouillages financiers, au monde des affaires et chaque jour, ils prennent des décisions pour vider les caisses de la Sécurité Sociale, ils poursuivent la destruction des services publics, de l’hôpital public, ils éloignent par leurs mesures, les patients de l’accès aux soins et de la gratuité des actes, des traitements et des médicaments.

Avec cette vaccination de plus en plus mise en cause aux quatre coins du monde par quantité de d’épidémiologistes, virologues, les firmes étasuniennes qui produisent, leurs actionnaires et dirigeants accumulent des milliards de dollars sur le dos des populations.

Pendant ce temps les cubains et les Chinois qui ont démontré leur avance en matière de santé dans de nombreux domaines sont confrontés aux interdictions des pays occidentaux de mettre à disposition des peuples les produits qu’ils ont mis au point !

A présent une nouvelle étape dans cette escalade vient d’être franchie sous les applaudissements des grandes firmes pharmaceutiques et de leurs actionnaires, l’obligation vaccinale.

Viendra rapidement la mise en place de dispositifs style numéro vert pour dénoncer les non vaccinés et pourquoi pas demain leur incarcération dans des camps ?

Tout cela ne sent pas bon, dans des relents de ce que d’autres générations ont vécus dans les années trente avant nous que nombre à cette époque ne voulaient déjà pas voir !

Macron et les siens veulent nous enfermer dans la peur pour nous soumettre et nous imposer leur projet de société dictée par la finance.

Peur du covid, peur, de contracter ce virus, de le propager, peur de l’hôpital dépourvu de moyens, peur de mourir, peur des contrôles, peur de la police, de l’armée dans un univers qu’ils veulent nous présenter comme un enfer sans avenir ni perspective.
Un univers dans lequel ils seraient les seuls à pouvoir gérer nos vies !

Il est temps d’ouvrir les yeux, tout cela relève d’une orchestration politique, d’une psychologie de masse dans laquelle tout est organisé pour opposer et diviser les citoyens, pour les empêcher de réfléchir, de se mêler de la politique des riches et de prendre le contrôle de notre devenir.

Des virus il y en a eu hier qui ont terrassés des millions d’êtres humains dans le monde, virus combattus par les autorités publiques grâce à des mesures d’hygiène, de la recherche, de l’expérimentation, des vaccinations efficaces et le développement de l’immunité des humains.

La Sécurité Sociale, les hôpitaux et l’école ont joué un rôle essentiel pour combattre les maladies.

Des virus, il y en aura encore d’autres demain, encore inconnus qui nécessitent dès maintenant un renforcement des moyens pour la recherche, la santé la prévention et détection des maladies. Des moyens pour la formation de chercheurs, de professionnels de santé, une obligation d’installation des médecins formés grâce au fonds de la Sécurité Sociale pour sortir de la désertification médicale, un plan d’investissement et de formations massives pour sortir l’hôpital des cures d’austérité qui l’ont affaibli.

Cela exige aussi la maîtrise publique et le contrôle de la production des médicaments et des vaccins, une plus grande cohérence dans les échanges et les études en matière de recherches et d’expériences médicales au plan international nécessitant de sortir la santé, le médicament des griffes des assoiffés du profit.

Il faut à présent individuellement et collectivement faire des choix pour continuer à vivre en société. Choisir l’intérêt général ou continuer à se soumettre aux intérêts particuliers d’une minorité qui nous impose la loi de la jungle.

Nous rassembler pour sortir de cette logique mortifère ou continuer à nous diviser et accumuler les défaites.

URL de cet article 37623

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 07/01/2022

    11 commentaires
    Ashraf Amine
    Le texte parle des résultats des Cubains et des Chinois, mais le dessin dénonce la mise en place d'un "score social" à la faveur du Covid, c'est à dire relaie la propagande de la fraction la plus antichinoise de la bourgeoisie US, la propagande selon laquelle la Chine aurait lancé le virus pour imposer le modèle chinois.

    Jean Jullien
    Toute l'histoire humaine montre que les épidémies ont été vaincues par l'isolement, le traitement et le vaccin. Il y a beaucoup à dire sur la façon dont la bourgeoisie se moque de la santé du peuple par son incurie criminelle, mais les révolutionnaires doivent servir le peuple, et servir la santé du peuple. Et pas réclamer l'absence de suivi, de vaccin, de masque, etc. J'ai porté des chaussures de sécurité 40 ans et on n'a jamais dénoncé la dictature des coquilles en fer, ni la dictature des bouchons d'oreille, ni la dictature de casques de chantier, ni la dictature des gants de chaleur. Il faut comparer la façon dont la Chine Populaire se bat pour le zéro covid et la façon dont les impérialistes veulent "repousser le pic", "vivre avec le virus", après avoir défendu l'immunité collective. Et il faut comparer les résultats dans la protection sanitaire des masses. Moins de 5000 morts en Chine et plus de 210 000 en France. Buzyn a rejeté le port du masque, prétendu qu'on en avait des millions en stock. Sa mise en examen est passée à la trappe et elle est décorée de la légion d'honneur pour son action contre le covid !
    Répondre · 4 j
    · Ml Hood
    Jean Jullien vous ne comprenez absolument rien à la modification de l'appareil de production, au capitalisme de surveillance qui se repaît de l'extorsion de données comme matière première gratuite et qui comme tout capitalisme est vorace. Votre paresse théorique est désespérante. Toujours la même rengaine en boucle et refus total d'admettre le réel. Tonton Marx n'approuverait pas.

    Jean Jullien
    Ml Hood Le "capitalisme de surveillance" des données médicales sert à faire du profit d'une part et à collecter des données scientifiquement indispensables d'autre part. Savoir qu'une zone est médicalement saine ou infectée protège la santé du peuple. Et simultanément les GAFAM en tirent profit. De la même façon le salariat permet de renouveler la force de travail du prolétaire sinon il décède et toute sa famille avec lui, et simultanément à lui extorquer la plus-value. En second lieu l'accélération de la domination des monopoles sur l'ensemble du capitalisme précipite sa fin. Ce sont les contradictions du mode de production capitaliste. Je vous invite à étudier le matérialisme dialectique au lieu d'enfoncer des portes ouvertes et d'inventer l'eau chaude, en vous désespérant de la "paresse théorique" d'autrui.

    Ml Hood
    Non, justement, ce n'est pas un "profit en passant" c'est le coeur de l'extorsion et de la production de valeurs. Allez interviewer les "ingesclaves" comme disent les jeunes, à défaut de lire. Quant à l'accélération que vous prétendez provoquer : ah!ah!ah! Tonton Marx et la révolution en Angleterre...misère de la philosophie que votre paresse théorique, *camarade*" ! Je vous invite à étudier le réel de mon côté.

    Jean Jullien
    Personne ne parle de "profit en passant", le minerai est aussi "gratuit" comme matière première et il n'y a pas de différence de nature entre ce capitalisme et d'autres. Que les ingesclaves soient prolétarisés est aussi un signe de cette accélération. Et il leur reste encore quelques pas à faire pour intégrer la conscience de classe des prolos soit dit en passant. Que souhaitez-vous ? qu'ils cessent de travailler pour se "libérer" ? Ou bien souhaitez-vous qu'on boycotte tous les data ? Serait-ce aussi une "libération" pour les ingesclaves ?

    Jacques Tourtaux
    Jean Jullien, ta réponse au camarade Ashraf me sidère. Lorsque tu dis que les Révolutionnaires doivent servir le peuple. Je pense que chaque Révolutionnaire doit apporter sa pierre à l’édifice. Je suis un Révolutionnaire qui ne comprend pas ta montée au créneau où tu t’ériges en donneur de leçons car servir le peuple et servir la santé du peuple, c’est d’abord se préoccuper de son droit à la santé, son droit à la vie qui consiste à ne pas lui inoculer un produit dont on ne sait rien et qui est à titre expérimental donc dangereux surtout que l’on sait que les laboratoires qui les fabriquent ont déjà été lourdement condamnés par les tribunaux. Lorsque les premiers pseudos vaccins ont été annoncés par Macron et sa clique, je m’attendais à une levée de boucliers du PCF et de la CGT à laquelle je suis syndiqué depuis des décennies, puisque les dirigeants CGT et du PCF savaient que la camelote n’était pas fiable mais au lieu de se dresser vigoureusement contre le danger que représentaient ces « vaccins », la CGT et le PCF n’ont pas réagi contre la dangereuse « vaccination ». Pire, ils font le jeu de Macron qui doit bien se marrer. Alors, où sont les Révolutionnaires qui prônent la bonne parole et qui devraient veiller à la santé du peuple ? Jean Jullien, tu n’es pas le seul à avoir trimé avec des chaussures de sécurité. Dans les années 60, dans les triages de la SNCF, la dangerosité de notre travail avait le qualificatif de « trompe la mort ». Nous ne sommes plus qu’une infime poignée de rescapés. Nombre de mes camarades ont été tués au travail et moi qui a eu la chance d’avoir la baraka, j’étais délégué CGT à la Sécurité. Un peu d’humilité camarade. Il n’est pas possible de comparer les « vaccins » expérimentaux que Macron impose au peuple alors que les tests ne sont pas terminés, avec les vaccins chinois qui eux sont fiables. La Chine populaire se bat sur des bases saines alors qu’en France, comment est-il possible que nos dirigeants syndicaux et politiques de gauche n’aient pas monté au créneau contre Macron et ses laquais. J’attire l’attention sur un point très sensible qui me tient très à cœur. Nous sommes des millions de personnes NON vaccinées. Personnellement, je refuse d’être un cobaye et de me faire inoculer un produit qui n’est pas fiable, donc dangereux. Pour la seconde fois dans ma vie, je suis un PARIA. J’ajoute que si demain, Macron faisait un référendum pro vaccination obligatoire, les NON vaccinés seraient poignardés par des millions de citoyens qui lui donneraient leur aval . J’ajoute pour conclure que Macron a facilement créé la division entre prolos puisque nombre d’entre nous se font insulter, voire traiter de fascistes parce que l’on refuse d’être « vaccinés ».

    Jean Jullien
    Les vaccins sont habituellement testés sur deux à trois mille personnes pendant deux à trois ans.
    Les vaccins contre le covid n’ont d’abord été testés que sur une courte durée, mais depuis mars 2020 ça fait plus de 20 mois qu'on les utilise et sur des centaines de millions de gens.
    Dire que les tests ne sont pas terminés ne correspond pas aux faits.
    Concernant les vaccins ARN, qui ont AUSSI ETE DEVELOPPES en Chine je te le rappelle, une fois le message transmis ils disparaissent des cellules qui ont recopié l’information correspondant à l’agent infectieux, et ne pénètrent pas dans le noyau cellulaire.
    Il ne s’agit pas d’organismes génétiquement modifiés, mais de brins d’acide nucléique inspirés des génomes viraux qui ne peuvent pas modifier nos gènes. Le principal défaut est que leur stabilité est faible et que les molécules disparaissent rapidement.
    Quant aux effets secondaires ils existent dans tous les vaccins pour un petit nombre de gens et à ce jour il n’y a pas de différence significative. Les faits montrent que les vaccins sauvent des vies en protégeant contre les formes cliniques graves. J'insiste sur le fait que la différence entre les accidents du travail et les accidents routier ne sont pas contagieux, contrairement à une épidémie. Quand une épidémie s'abat sur une ville, il n'y a pas d'autre recours que : isoler, tester, soigner et vacciner. Sinon c'est la vie de tous les habitants qui est menacée. Que signifie ce dessin "suivi par satellite", "implant", "masque à museau", etc. tu sais très bien que ce sont des âneries en provenance directe de la propagande d'extrême droite, qui ne correspondent ni aux faits ni à notre combat contre la bourgeoisie. Si on ne veut pas être suivi par google on éteint son portable ou on s'en passe. De toutes façons savoir que des milliards d'individus se trouvent ici où là, et qu'ils soient vaccinés ou pas, est-ce que ça peut empêcher une révolution ?
    Ce qui est grave c’est que les vaccins sont monopolisés par les pays riches. Aux USA 15 millions de doses conservées "par sécurité" ont été détruites parce que périmées. Ces mêmes pays impérialistes ont envoyé aux autres des doses périmées que des pays africains ont été obligés de détruire ! D'autre part les labos US refusent que les brevets deviennent un bien public. C’est un véritable scandale et un mauvais calcul parce que l’avenir de la pandémie dépend en définitive du pays le plus démuni. Le résultat est que l’épidémie revient sous une autre forme et c’est tout ce que les pays riches ont obtenu de ce chauvinisme vaccinal.
    Par contre la politique tout vaccin aboutit à laisser chacun se promener n’importe où, se tester selon son choix personnel de sorte qu’il est impossible d’anticiper, et avec un prix astronomique puisque au total la population a déjà été testée plus de deux fois pour rien. Inversement à nous, tu sais que la Chine teste des millions d'habitants pour quelques cas asymptomatiques. Je ne traite pas de fascistes ceux qui ne se font pas vacciner, entre nous ces questions doivent être débattues avec des faits et non des insultes. Par contre la propagande souverainiste et fasciste antivax doit être dénoncée, les bobos libertaires qui insultent des soignants doivent être dénoncés parce qu'ils se conduisent comme des fascistes, et il faut critiquer aussi certains groupes qui nient la réalité de l'épidémie et prétendent au nom du marxisme que la Chine aurait "orchestré la crise" pour "détruire les forces productives".

    Jean Jullien
    Jacques, je sais que tu as eu un travail dangereux. Nous n'avons jamais refusé de porter des protections individuelles, casques de chantier, chaussures, gants, lunettes, masque de soudeur, bouchons d'oreille..au contraire c'est nous qui les avons réclamées ! J'ai vu un intérimaire se faire jeter d'une chantier parce qu'il avait osé réclamer des chaussures de sécurité. Moi aussi j'ai été délégué au CHSCT et tu sais comme moi à quel point c'est difficile et long pour obtenir ces indispensables protections, et encore plus pour les protections collectives comme le capotage des machines, les cabines anti bruit, et rien que la ventilation d'une cuve à trichlore que le patron refuse en prétendant qu'il va "fermer l'atelier" avant de céder. Et quand une bande de petits-bourgeois défile contre la "dictature du masque" comment un prolo comme toi peux-tu te laisser entraîner dans cette galère ?

    Jacques Tourtaux
    Jean Jullien, je ne suis pas de ceux qui se laissent entraîner dans la galère extrêmiste de droite mais je te lis souvent et là encore, tu m'as sidèré lorsque j'ai cru comprendre qu'il fallait s'y prendre autrement pour arriver à amener les non vaccinés à se faire piquer. Tu fais l'impasse sur les mises en gardes de médecins spécialistes et non corrompus concernant les dangers que représentent les "vaccinations" actuelles. Je suis actuellement sous médicaments et je dois prendre sur moi-même pour te répondre tellement je suis fatigué alors toi qui semble en savoir autant que les médecins courageux contestataires, tu me sidères à nouveau. Garde tes forces pour combattre nos ennemis de classe mais ne me cible plus jamais car jusque la fin de mes jours je continues de faire l'objet d'une vengeance d'Etat et ça, je ne le souhaite à personne.

    Jean Jullien
    Jacques Tourtaux tu n'as jamais été ciblé par moi Jacques. A quel endroit t'aurais-je ciblé dis-moi ? Je critique cette affichette qui ne reflète pas du tout notre idéal commun.
  • Xuan

    2 Xuan Le 02/01/2022

    Pas d'accord avec cette diatribe sur la vaccination, qui manque cruellement en Afrique, ou qui en fait un dépotoir à vaccins périmés.
    Pas d'accord avec un article qui mélange l'incohérence de la bourgeoisie et les mesures sanitaires nécessaires utilisées par les pays socialistes.
    Les révolutionnaires doivent servir le peuple, et servir la santé du peuple, et non pas réclamer l'absence de suivi, de vaccin, de masque, etc.
    J'ai porté des chaussures de sécurité 40 ans et on n'a jamais dénoncé la dictature des coquilles en fer, ni la dictature des bouchons d'oreille, ni la dictature de casques de chantier, ni la dictature des gants de chaleur.
    Toute l'histoire humaine montre que les épidémies ont été vaincues par l'isolement, le traitement et le vaccin. Il y a beaucoup à dire sur la façon dont la bourgeoisie se moque de la santé du peuple par son incurie criminelle.
    Buzyn a rejeté le port du masque, prétendu qu'on en avait des millions en stock. Sa mise en examen est passée à la trappe et elle est décorée de la légion d'honneur pour son action contre le covid ! Blanquer a défendu l'immunité collective. En Chine Populaire les responsables qui négligent la santé du peuple sont destitués.
    Il faut comparer la façon dont la Chine Populaire se bat pour le zéro covid et la façon dont les impérialistes veulent "repousser le pic" et "vivre avec le virus".
    Et il faut comparer les résultats dans la protection sanitaire des masses. Moins de 5000 morts en Chine et plus de 210 000 en France.
    Il faut se battre pour une protection efficace, pour les tests systématiques des zones infectées, les mesures de température, les suivis médicaux sur mobile, de véritables confinements, les soins à tous les malades y compris légers, Et il faut que le vaccins soient envoyés aux pays pauvres. L'avenir de la pandémie repose sur le pays le plus faible.

Ajouter un commentaire