CGT CULTURE VILLE DE PARIS : UNE BIBLIOTHEQUE PARISIENNE VA DEVOIR FERMER POUR CAUSE DE POLLUTION

25 juin 2018

Paris : Une bibliothèque va devoir fermer pour cause de pollution

Paris : Une bibliothèque va devoir fermer pour cause de pollution

Mais le bâtiment est aussi victime de problèmes thermiques, d’inondation, de chutes de plafond et même de la présence de rats…

 

C’est ce que l’on peut appeler une catastrophe « bâtimentaire ». Un établissement qui cumule les ratés depuis maintenant cinq ans, date de son inauguration, et qui n’a désormais pas d’autre avenir que de fermer pour une refonte totale car c’est la santé des agents et du public qui est clairement remise en cause à la bibliothèque Jacqueline de Romilly, située dans le quartier de la Porte Montmartre (XVIIIe).

 

Car voilà, ce fiasco architectural cumule vraiment tous les défauts. Tout d’abord cette bibliothèque a été construite uniquement avec des baies vitrées…. qui ne s’ouvrent pas ! Résultat : des chaleurs insoutenables dès que le soleil cogne la façade et des températures glaciales en hiver. A cela s’ajoute un système d’approvisionnement d’air complètement défaillant au regard de la surface d’un tel bâtiment. Et là c’est l’environnement intérieur qui fini par être complètement pollué comme nous l’avions révélé dans une première alerte il y a …maintenant deux ans. De son côté la médecine du travail avait également alerté la Mairie de Paris. Et les conclusions envoyées à la Direction des Affaires Culturelles sont sans appel : « les conditions de confort thermique et de renouvellement d'air  dans cet établissement ne semblent pas respecter les critères compatibles avec la préservation de la santé » (lire ici).

 

Pour pallier ces carences, la Mairie de Paris s’est contentée de mesurettes avec la fourniture de climatiseurs mobiles (mais néanmoins très bruyants). Si ces derniers ont atténué l’inconfort lié à la chaleur, ils n’ont pas apporté de solution pérenne au problème de pollution de l’air jamais renouvelé. Ainsi rien n’a changé pour le personnel qui continue à souffrir de maux de tête, de nausées, de fatigue chronique et de douleurs musculaires dans les jambes.

 

Et comme les dix plaies d’Égypte, le bâtiment a été aussi victime d’inondations au rez-de-chaussée, lorsqu’il pleut un peu trop fort sur la capitale puisque l’entrée de la bibliothèque est en contrebas du trottoir (incroyable mais vrai !) sans parler des infiltrations, des chutes de plafonds et désormais de la présence de rats… Quand ça veut pas. Ainsi rien que sur les six premiers mois de cette année, la direction de la bibliothèque Romilly a transmis cinquante-trois fiches de signalement (oui vous avez bien lu 53) à l’administration en charge de la santé des personnels. Un record sans doute…

 

Ultime coup de théâtre, la semaine dernière, les personnels en charge du ménage ont constaté qu’ils étaient couverts de plaques rouges sur le corps, conséquence sans doute de l’effet de produits chimiques, dans un espace qui n’est pas du tout ventilé ce qui a entrainé …leur droit de retrait immédiat en mettant désormais la Mairie de Paris devant ses responsabilités pénales. L’événement de trop ?

 

Sans doute car le même jour, pur hasard, se tenait le Comité Hygiène et Sécurité (CHSCT) de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, lequel a voté, à l’unanimité de ses membres (CFDT, CGT, FO, SUPAP et UCP), une résolution demandant la mise en sécurité des agents et donc la fermeture de cette bibliothèque à titre conservatoire. Un délai a toutefois été accordé car des analyses de la qualité de l'air doivent d’abord être réalisées en situation réelle cette semaine. Le CHSCT et la Mairie de Paris ont alors convenu que la fermeture pouvait avoir lieu à l’issue de ces analyses et ce sans attendre les résultats, soit dès début juillet. Pour rouvrir la bibliothèque Jacqueline de Romilly, la municipalité parisienne va devoir désormais mettre en œuvre de très très gros travaux de mise aux normes. Un chantier titanesque de plusieurs mois sans doute.

 

  Bibliothèque Jacqueline de Romilly : la brigade anti-pollution envoyée pour faire des analyses

 

        - Ben Chef, c'est encore pire que prévu !

 

http://daccgtculture.over-blog.com/2018/06/paris-une-bibliotheque-va-devoir-fermer-pour-cause-de-pollution.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire