COVID-19 : SUPERMENTEUR MACRON NOUS CACHE LE BILAN REEL DES MORTS

 

Un personnel soignant (image d'illustration)

Le bilan réel des victimes du Covid-19 en France «est bien plus lourd» qu'officiellement, assure Le Point

© AFP 2020 JEAN-FRANCOIS MONIER

FRANCE

URL courte

842885

S'abonner

Alors que le ministère de la Santé annonce un bilan de 1.100 décès en milieu hospitalier en France, Le Point estime que le nombre de morts est bien plus lourd. Selon le magazine, celui-ci ne prend pas en compte les personnes mortes en Ehpad ou chez elles.

Les victimes du nouveau coronavirus décédées à leur domicile, dans les 7.000 Ehpad et les maisons de retraite, qui abritent 800.000 personnes âgées, ne sont pas comptabilisées dans le rapport de la mortalité liée à l'épidémie, assure Le Point.

Selon le média, bien que Jérôme Salomon ait souligné mardi 24 mars que «les décès à l'hôpital ne représentent qu'une faible part de la mortalité», son taux s’avère en réalité «bien plus lourd».

Par exemple, le bilan officiel ne prend pas en compte les 21 patients morts à la résidence d'accueil et de soins Le Couarôge à Cornimont (Vosges), les 12 à l'Ehpad de Thise (Doubs), les 7 décès dans celui à Sillingy (Haute-Savoie) et les 13 à la fondation Rothschild à Paris.

«Nous avons entre vingt et trente établissements qui sont dans des situations critiques», explique au Point Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées), qui constitue avec ses 1.900 établissements 25% du parc.
«Ils se trouvent dans le Grand Est, autour de Mulhouse, Colmar et Strasbourg, mais aussi dans d'autres foyers de l'épidémie, l'Oise, la Bourgogne, l'Hérault. Au début, on s'est dit, c'est comme la canicule. Mais là il faut tenir de six à huit semaines. Dans le Grand Est, on ne peut plus muter les patients vers les hôpitaux. Pour le 15, nous ne sommes pas prioritaires».

Des places supplémentaires envisagées

 

 

Désinfection contre le coronavirus.

© AFP 2020 RYAD KRAMDI

Propagation du coronavirus dans des prisons algériennes? Le gouvernement dénonce des fake news

Face à l’épidémie de coronavirus, certains hôpitaux restent bondés, dont ceux de Mulhouse et Colmar. Pour accueillir les nouvelles victimes du Covid-19, les autorités vont recourir à un TGV médicalisé armé par des équipes médicales venues des CHU d'Angers et de Nantes dans une opération coordonnée par le Samu de Paris.

 

En outre, des patients seront évacués vers des régions moins touchées comme l'ont été les six derniers, transférés par les ambulances volantes Airbus A330 Phénix vers le CHU de Brest et le centre hospitalier de Quimper. L'hôpital militaire installé sur le parking de l'hôpital Émile-Muller à Mulhouse a également accueilli les premiers patients.

Le nombre de morts en France

 

 

Paris

© CC BY-SA 2.0 / PATRICK NOUHAILLER / PARIS

Coronavirus: 186 décès supplémentaires en France en 24 heures

La France recensait dans la soirée du mardi 24 mars 1.100 morts des suites du coronavirus et 22.300 cas de contaminations confirmés.

 

Toutes les régions du pays sont touchées. Les plus affectées sont «l'Île-de-France, le Grand-Est, Auvergne Rhône-Alpes, PACA, les Hauts-de-France, la Bourgogne France-Comté, l'Occitanie et la Nouvelle Aquitaine», selon le directeur général de la Santé.

https://fr.sputniknews.com/france/202003251043387262-le-bilan-reel-des-victimes-du-covid-19-en-france-est-bien-plus-lourd-quofficiellement-assure-le/

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire