EN DIFFICULTES D’APPROVISIONNEMENT, L’HYPOCRITE MACRON ACCUSE LA RUSSIE ET LA CHINE DE « GUERRE MONDIALE » DES VACCINS

tourtaux-jacques Par Le 26/03/2021 0

Dans FRANCE

En difficultés d’approvisionnement, Macron accuse la Russie et la Chine de «guerre mondiale» des vaccins

 Depuis 6 heures  26 mars 2021

macron_conseil_europeen

 Amérique et Europe - France

 

Rédaction du site

Réagissant aux propos du Président français sur «une guerre mondiale» impliquant Moscou et Pékin, le Kremlin assure n’avoir «aucune aspiration» à utiliser le vaccin en tant qu’instrument d’influence.

Au cours d’une intervention devant le Conseil européen le 25 mars, le Président français Emmanuel Maron a estimé que «nous sommes face à une guerre mondiale d’un nouveau genre», dénonçant les «velléités de déstabilisation russes et chinoises d’influence par le vaccin».

Sur Franceinfo, Jean-Yves Le Drian a directement accusé la Russie d’utiliser son vaccin Spoutnik V comme un «moyen de propagande et de diplomatie agressive» plutôt qu’un «moyen d’aide sanitaire».

Le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a rétorqué que la Russie n’avait jamais essayé de politiser la lutte contre le coronavirus, optant en revanche pour une politique «responsable» pendant la pandémie.

«La Russie n’a pas eu, n’a pas et n’aura jamais aucune aspiration à utiliser le vaccin comme instrument d’influence», assure M.Peskov.

Il a ajouté que Moscou appréciait le dialogue de confiance entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, qu’ils n’éludaient jamais les sujets sensibles, mais qu’il existait des désaccords sur certains.

Produire le Spoutnik V en France?

Les concepteurs du premier vaccin au monde contre le coronavirus Spoutnik V ont eux aussi commenté les propos de Macron sur le compte Twitter du vaccin:

«Cher Emmanuel Macron, rendre les vaccins apolitiques est notre meilleur espoir de paix dans le monde et non de guerre. Nous apprécions l’envoi d’une équipe scientifique française sous la direction de Marie-Paule Kieny et notre partenariat avec la France qui nous a beaucoup aidés et a contribué à notre combat commun contre le Covid!»

En outre, ils ont proposé à la France de rejoindre les 10 autres pays qui ont accepté de produire le Spoutnik V.

Un tel accord a déjà été conclu avec l’Italie qui produira le vaccin à partir du mois de juillet. Une première dans l’Union européenne qui ne l’a pas encore homologué.

De son côté, le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert a réaffirmé ce vendredi 26 mars que l’Allemagne est prête à utiliser le Spoutnik V s’il est approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Difficultés d’approvisionnement

Les accusations françaises interviennent dans un contexte de difficultés d’approvisionnement en vaccins et de lenteur des campagnes vaccinales , problèmes qui étaient au cœur du premier jour du sommet de l’UE.

7.168.437 personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 en France où la situation épidémiologique demeure inquiétante. Lors de sa conférence de presse le 25 mars, Olivier Véran a annoncé que le pays recensait 45.641 cas de Covid-19 en l’espace de 24 heures.

Le ministre de la Santé a également dit que la pression dans les hôpitaux français allait continuer de grimper dans les prochains jours et qu’il y avait un rajeunissement des malades admis en réanimation à cause du Covid-19. Le nombre de patients en réanimation s’est élevé jeudi à 4.709 contre 4.651 la veille, d’après les chiffres de Santé publique France.

Source: Avec Sputnik

https://french.almanar.com.lb/2034265

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire