FRANCE : JUPITER, LE BOUCLIER D’ « ISRAËL » ?

Fin de l'aventure levantine de Jupiter

 
 
 
 
 
 
 
 
 30 
 
 
 
 
 

Manif contre l'islamophobie à Paris. (Archives)

Suivez nos informations et réagissez à nos articles sur Facebook et VK !

La récente republication des caricatures blasphématoires par un magazine satirique controversé français qui dénigrent les symboles musulmans dont la personne du noble Prophète, a une fois de plus provoqué l’ire des musulmans à travers le monde.

L’indignation a été attisée suite aux propos controversés d’Emmanuel Macron mercredi dernier en faveur des publications, et cela, au nom d’une pseudo-liberté de l’expression et d’opinion.

Chaque panneau publicitaire offensant qui s'érige contre les musulmans, c'est un point de perdu à l'international pour une France qui, chose étrange, est désormais impliquée dans la quasi-totalité des aventures guerrières USA/Israël. 

A Qods, à Ramallah, à Gaza, on brûle désormais le drapeau français aux côtés de celui de l'entité sioniste et des États-Unis, ce qui n'était pas le cas jusqu'ici. Au Liban, le Tripoli pro-France fait de même. Le communiqué émis dimanche soir par le Quai d’Orsay qui appelle les peuples du Moyen-Orient à éviter de rejoindre le boycott des produits made in France, puisqu’il s’agit d’un immense marché étendu à travers quelque 56 pays islamiques dont certains constituent les principales débouchées en Asie de l’Ouest d’une économie française en crise, a dû bien provoquer des rires jaunes à Tel-Aviv. 

Une chose est sûre : la politique moyen-orientale de l’Élysée, tout comme sa politique envers les nations musulmanes, est effectivement l'otage de l’axe USA-Israël.

Écoutons le point de vue d'Arnaud Develay, juriste international, sur le sujet.

https://french.presstv.com/Detail/2020/10/26/637288/Les-forces-transnationales-d%C3%A9tiennent-la-France

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire