FRANCE : VOICI COMBIEN COÛTE AUX CITOYENS LE CONFINEMENT A L'ELYSEE ET A L’ASSEMBLÉE NATIONALE

  • Par
  • Le 11/06/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans FRANCE

Vue du palais de l'Élysée depuis ses jardin

Voici combien le confinement a coûté à l'Élysée et l'Assemblée

© CC BY-SA 4.0 / Leurent.t

FRANCE

URL courte

Dossier:

Le déconfinement en France (54)

4018

S'abonner

Comment la pandémie du Covid-19 affecte-t-elle le budget 2020 de l’Élysée? Malgré les économies provoquées par le confinement, la présidence a fait face à des dépenses non programmées pour adapter son fonctionnement à la crise. Capital révèle ces chiffres.

Dans un rapport présenté au nom de la commission des finances, la députée Patricia Lemoine du groupe Agir ensemble a tenté d’évaluer l’impact de la crise sanitaire sur l’utilisation des crédits de la mission pouvoirs publics pour 2020, notamment ceux liés à la présidence de la République et à l’Assemblée nationale, relate Capital.

Selon le média, la construction du budget initial reposait sur un prélèvement de quatre millions d’euros sur la trésorerie de la Présidence, afin d’atteindre l’équivalent du montant des crédits exécutés en 2018, c’est-à-dire 110 millions d’euros environ.

Économies provoquées par la pandémie

«Il est probable que la baisse de nombreuses dépenses induites par le confinement et par la contraction du programme de déplacements et d’événements du Président de la République, contribuera à limiter le prélèvement sur les réserves de l’Élysée», note l'auteur du rapport.

Capital rappelle que les fonds propres du palais étaient évalués à un peu plus de 17 millions d’euros, à la fin de l’année 2018.

Dépenses non programmées

En dépit de ces économies, plusieurs dépenses non prévues ont été réalisées pour s’adapter à la crise du coronavirus. La députée de la cinquième circonscription de Seine-et-Marne, citant un courrier du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, note que les mesures de protection sanitaire et de renforcement des moyens de travail à distance «devraient représenter un surcoût mesuré, de l’ordre de 300.000 euros».

La résidence présidentielle enregistre aussi un surcoût

Le budget dédié aux opérations du schéma directeur immobilier de la présidence de la république (SDIPR) a été également affecté. Il inclut la réhabilitation partielle du palais de l’Alma — abritant certains services de la présidence et quelques logements attribués par «nécessité absolue de service» — qui devrait enregistrer un surcoût de 200.000 euros.

Situation à l'Assemblée

Quant à l’Assemblée, suite à la mise en place d’un «centre de coût spécifique», il est devenu possible d’évaluer précisément les dépenses.

 

 

magasin (image d'illustration)

© CC0 / CCIPEGGY

Déconfinement des braqueurs: prise d’otage et cambriolage d’un Leclerc dans l’Ain

Le 28 avril, le total des dépenses supplémentaires supportées par les divers services administratifs de l’Assemblée s’élevait à 460.878 euros, selon la note transmise par la questure à la députée: l’achat de masques (173.500 euros), le renforcement de la désinfection de l’hémicycle et des salles de commission (26.500 euros), le déploiement massif du télétravail et l’achat d’ordinateurs portables (88.500 euros) ainsi que la mise à disposition d’outils de visioconférence (74.000 euros).

 

«Une conséquence "positive " de la pandémie d’autant plus bienvenue que l’Assemblée nationale a bouclé l’exercice budgétaire 2019 avec un déficit de 22 millions d’euros, sur un budget de fonctionnement global de 547 millions d’euros, dont 518 millions d’euros issus de la dotation annuelle de l’État», conclut le média.

https://fr.sputniknews.com/france/202006111043934744-voici-combien-le-confinement-a-coute-a-lelysee-et-lassemblee/


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire