JACQUES TOURTAUX : LYNCHAGE D’UN COMMUNISTE PAR DES « COMMUNISTES » D’OPERETTE

  • Par
  • Le 13/02/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans FRANCE

JACQUES TOURTAUX : LYNCHAGE D’UN COMMUNISTE PAR DES « COMMUNISTES » D’OPERETTE

Des communistes avec ou sans carte, chevrotinent le Sanglier Rouge en lançant hypocritement, sous le manteau, la consigne de ne plus visiter mon blog et ma page et de ne plus partager mes publications.  

Communiste PUR, j’ai donné le meilleur de moi-même au PCF, auquel j'ai milité durant 40 ans.

Des intellos bardés de diplômes, imbus de leur personne, qui ne connaissent rien de la classe ouvrière, recommencent la même trahison que lors de la présidentielle précédente, en incitant l’électorat populaire à voter pour le franc-maçon et anti communiste Melanchon.

N'y a-t-il plus de camarades de la trempe de Jacques Duclos au sein du crépusculaire PCF?

Après la mascarade du 8 mai prochain, le parti sera mort car vous les moutons obéissants à des dirigeants qui sont tout sauf communistes, vous l'aurez tué, sans aucune arrière-pensée pour nos anciens, vaillants camarades aujourd'hui disparus et les camarades communistes des générations suivantes qui se sont elles et eux aussi tant battues avec celui qui fut un grand Parti Communiste Français, surnommé le Parti des Fusillés à la Libération, en raison de la conduite élogieuse de ses militants et de ses martyrs pendant la Résistance.

C'est au Parti des Fusillés que j'ai adhéré en 1958 et non à l’actuel PcF qui ne correspond plus à l’idéal pour lequel j’ai donné le meilleur de moi-même et qui a abandonné et renié ses fondamentaux.

L’électorat populaire qui fut le vivier du PCF a perdu sa boussole et n’a plus de point d’ancrage.

Cet électorat désarmé, livré à lui-même, a désormais divorcé de la politique et il s’abstient massivement à chaque scrutin de voleurs. Je reprends un des anciens slogans de l’époque où le PCF avait une forte audience au sein des masses populaires.

Comme je l’ai écrit dans un article et dans de nombreux commentaires, je refuse de choisir entre la    PESTE et le CHOLERA car le canasson Melenchon, poulain du PcF, est à la fois PESTE et CHOLERA. Melenchon va trahir ses électeurs dès le soir du premier tour, en appelant à voter pour le candidat ultra libéral qui sera Fillon ou Macron pour faire barrage à une autre candidature de droite, la fasciste Marine Le Pen.

HONTE aux dirigeants « communistes » d’opérette qui font carrière dans la politique politicienne !

Quelle sinistre farce ! Quelle mascarade !

Jacques Tourtaux

Révolutionnaire


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire