LA VILLE DE GRENAY (62) HONORE UN LIEUTENANT DE L’ARMEE ROUGE QUI A REJOINT LA RESISTANCE AU SEIN DES FRANCS-TIREURS ET PARTISANS FRANÇAIS (FTPF)

  • Par
  • Le 21/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans FRANCE

La ville de Grenay (Pas-de-Calais) a inauguré un jardin au nom de Vassili Porik

Grenay, dans le Pas-de-Calais, honore un lieutenant soviétique qui a rejoint la Résistance

© Photo. Sergueï Dybov, l’association «Mémoire russe»

INTERNATIONAL

URL courte

Par 

4220

S'abonner

Après avoir installé en février dernier une plaque en l’honneur de Vassili Porik, lieutenant de l’Armée rouge devenu résistant, la ville de Grenay (Pas-de-Calais) a inauguré le 18 septembre un jardin pour enfants à son nom. Ce lieu ludique a été réalisé en concertation avec les élèves de l’école Ferdinand Buisson.

L’une des figures locales de la Résistance est à nouveau à l’honneur à Grenay, et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit d’un officier… soviétique. Le projet de jardin partagé «Vasil-Porik», lancé il y a environ deux ans, vient en effet d’être inauguré dans cette commune du Pas-de-Calais.

La ville de Grenay (Pas-de-Calais) a inauguré un jardin au nom de Vassili Porik

© PHOTO. SERGUEÏ DYBOV, L’ASSOCIATION «MÉMOIRE RUSSE»

La ville de Grenay (Pas-de-Calais) a inauguré un jardin au nom de Vassili Porik

Un projet qui doit beaucoup aux membres enthousiastes de l’association «Mémoire russe», dirigé par Sergueï Dybov. Une série d’évènements commémoratifs a été organisée par la municipalité à l’occasion du 100e anniversaire de Vassili (ou Vasil, suivant la prononciation ukrainienne) Porik. Désormais, le nom de cet officier soviétique figure en bonne place dans différents endroits de la ville.

Capturé en 1941 sur le front de l’Est alors qu’il n’avait que 21 ans, Vassili Porik est envoyé aux travaux forcés dans les mines en France l’année suivante. Parvenant à s’évader, il devient alors l’un des chefs des partisans russes FTP (francs-tireurs partisans) du bassin minier du Pas-de-Calais. Arrêté par la Gestapo en juillet 1944, il sera fusillé le jour même à Arras.

 

 

Vassili Porik

© SPUTNIK .

Ce lieutenant soviétique qui a rejoint la Résistance française

La Ville de Grenay porte une attention toute particulière à son histoire durant la Seconde Guerre mondiale. «Pour que les enfants français s’en souviennent»: mue par cette intention, la municipalité a décidé de donner le nom de Vassili Porik au jardin, à quelques encablures de la rue portant le nom du résistant Julien Fasquel, l’un des membres groupe de FTP qui est décédé avec Porik.

Pour l’instant, le jardin est encore vide, aucun arbre n’y est planté. Il a toutefois été pensé par les écoliers de l’école Ferdinand Buisson voisine. Mais même si les enfants n’ont pas participé à l’ouverture de «leur» jardin du fait des mesures sanitaires, des personnalités locales et politiques étaient de la partie. Le ruban a été coupé en présence de Christian Champiré, maire de la ville de Grenay, Michel Lalande, préfet de la région Nord–Haut-de-France, Jean-Claude Leroy, président du conseil départemental du Pas-de-Calais, Sylvain Robert, président de la métropole de Lens.

https://fr.sputniknews.com/international/202009211044462131-grenay-dans-le-pas-de-calais-honore-un-lieutenant-sovietique-qui-a-rejoint-la-resistance/


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire