MUMIA : RASSEMBLEMENT A PARIS LE MERCREDI 7 JUILLET A PROXIMITÉ DE L’AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS POUR EXIGER SA LIBÉRATION

tourtaux-jacques Par Le 06/07/2021 0

Dans FRANCE

MUMIA : RASSEMBLEMENT A PARIS LE MERCREDI 7 JUILLET A PROXIMITÉ DE L’AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS POUR EXIGER SA LIBÉRATION

Rendez-vous à 18 heures place de la Concorde à l'angle de la rue de Rivoli et du jardin des Tuileries … Attention, les règles sanitaires imposent toujours le port obligatoire du masque dans les transports en commun et lors des rassemblements.

 

COMMENT VA MUMIA ?

Il le dit dans une interview à Prison Radio (média qui donne la parole aux prisonniers) et profite de l’occasion pour remercier chaleureusement ses soutiens : « Je n’ai pas pour habitude de parler de moi. Je trouve beaucoup plus intéressant de raconter les histoires des autres, celles des luttes tout particulièrement pour la libération de la condition humaine. Mais je m’égare un peu pour répondre à la question ... Comme vous le savez, Il y a plusieurs semaines, j’ai subi une intervention chirurgicale connue sous le nom d’opération à cœur ouvert, avec double pontage de deux vaisseaux importants altérant la fonction cardiaque. Je n’avais aucune idée que je souffrais d’une telle maladie.Cette opération complexe a été réalisée par un cardiologue extrêmement compétent malgré sa jeunesse. Maintenant je me sens bien … Je vous remercie tous, ma famille et mes amis, pour votre amour et votre soutien. En avant vers la liberté de tout mon cœur réparé ».

 

LE PROCUREUR KRASNER EN VOIE DE RÉÉLECTION

Candidat à sa propre réélection, Larry Krasner a remporté très largement la primaire démocrate qui l’opposait à son adversaire pourtant soutenu politiquement et financièrement par le syndicat FOP de la police de Philadelphie. Pour la plupart des observateurs de presse, cette victoire lui permettra d’affronter un républicain en novembre prochain avec la perspective de conserver son poste. Tous soulignent que les électeurs lui apporteront leurs suffrages très majoritairement pour soutenir les réformes qu’il a engagées en matière de politique pénale, tournant la page du tout répressif de ses prédécesseurs et de leur soutien à une police raciste et corrompue. Cette dernière est allée jusqu’à saisir Donald Trump afin qu’il fasse pression sur la justice de Pennsylvanie pour le dessaisir d’un certain nombre de dossiers parmi lesquels figurait en première ligne celui de Mumia. Pour autant, Larry Krasner n’a pas manifesté un grand intérêt pour le traitement empreint d’injustice et d’illégalité du cas emblématique de Mumia et dont tous ses prédécesseurs ont usé et abusé comme le rappellent justement ses soutiens dans leur combat pour sa libération et ses avocats pour la révision de sa condamnation. Son deuxième mandat contribuera-t-il à changer le cours d’une affaire qui dure depuis 40 ans ?

 

RAPPORT D’AMNESTY INTERNATIONAL SUR LA PEINE DE MORT DANS LE MONDE

483 exécutions ont été recensés dans 18 pays en 2020, soit une baisse de 26 % par rapport aux 657 exécutions enregistrées en 2019. Ce chiffre est le plus faible enregistré au cours de la dernière décennie mais il n’inclut pas les milliers d’exécutions qui ont probablement eu lieu en Chine (ces données étant classées secret d’État dans ce pays). L’Iran, l’Égypte, l’Irak et l’Arabie saoudite ont été responsables à eux seuls de 88 % des exécutions recensées. Retenons encore qu’à la fin de l'année 2020, 108 pays (soit la majorité des États dans le monde) ont aboli la peine de mort dans leur législation pour tous les crimes, et 144 étaient abolitionnistes en droit ou en pratique. 1 477 condamnations à mort ont été prononcées dans 54 pays, soit 36 % de moins qu'en 2019. Soulignons enfin que les États-Unis ont été le seul pays des Amériques à avoir procédé à des exécutions en 2020, y compris au plan fédéral sur ordre du gouvernement Trump, ce qui ne s’était pas produit depuis dix-sept ans sous les présidences précédentes. Espérons que le nouveau locataire de la Maison Blanche tiendra ses engagements en abolissant la peine de mort au plan fédéral. En ce sens, le ministre américain de la justice vient d’imposer un moratoire sur les exécutions fédérales en dénonçant leur « aspect arbitraire » et leur « impact disproportionné dont sont victimes les personnes de couleur » … En cliquant sur le lien ci-dessous, prenez connaissance de la dépêche de l’Agence France Presse relatant et commentant cette décision : https://bit.ly/3wiCmSH

 

CONSUEWELLA AFRICA : MORTE DE SOUFFRANCE FACE AU SOUVENIR DE SES FILLES MASSACRÉES

Après avoir appris que les ossements de ses filles étaient passées entre les mains des étudiants de le l’illustre Université de Penn (Philadelphie) durant plusieurs décennies, Consuewella Africa est brusquement décédée à la suite de cette macabre révélation. Selon nos amis de Move, dont elle fut une dirigeante importante, le médecin qui l’a accompagnée jusqu’à sa mort n’a identifié aucune cause physique à cette disparition subite si ce n’est la vraisemblance d’un choc psychologique insurmontable. Comme chaque année, elle était pourtant présente au rassemblement (photo en pièce jointe) célébrant le triste anniversaire du 13 mai 1985, jour où 11 hommes, femmes et enfants (dont ses filles Tree et Netta) sont tombés sous les bombes incendiaires de la police, détruisant le quartier d’habitation de leur communauté. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur ce crime aujourd’hui reconnu par le Conseil municipal de Philadelphie : https://bit.ly/3wjcdTu

 

 

COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Retrouvez toute l'actualité sur notre site :

 www.mumiabujamal.com   

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire