PASS SANITAIRE, VACCINATION : QUAND MACRON PROMETTAIT LE CONTRAIRE DE CE QU’IL A ANNONCE

tourtaux-jacques Par Le 14/07/2021 0

Dans FRANCE

Le Président de la République française, Emmanuel Macron, le 1er mai 2021

Pass sanitaire, vaccination: quand Macron et le gouvernement promettaient le contraire de ce qu'ils ont annoncé

© AFP 2021 LUDOVIC MARIN

FRANCE

17:01 13.07.2021URL courte

Par 

12337

S'abonner

Extension du pass sanitaire, obligation vaccinale… Le Président de la République vient d’annoncer de nouvelles mesures visant à endiguer l’épidémie de coronavirus. Mais certaines, y compris sur la réforme des retraites, contredisent ses précédentes déclarations ainsi que celles du gouvernement. 

Lors de son allocution du 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la crise actuelle, comme l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour le personnel des hôpitaux et celui en contact avec des publics fragiles. 

Cependant, cela va à l’encontre de ses précédentes déclarations ainsi que celles du gouvernement. 

Le 29 avril le Président avait ainsi promis que le projet de pass sanitaire serait réservé aux grands rassemblements et ne s’appliquerait pas aux lieux de la vie courante 

Ce n’est désormais plus le cas, car dès le 21 juillet il sera obligatoire pour se rendre dans un lieu de 50 personnes minimum.

À partir de début août, cela concernera également les cafés, restaurants, centres commerciaux et certains transports. 

Olivier Véran avait lui aussi indiqué que le pass sanitaire n’était «pas nécessaire du tout» pour rentrer dans un café ou au cinéma. 

Il avait même assuré que «ce n'est pas du tout quelque chose qui vise à exclure ou qui vise à contraindre». 

De plus, le secrétaire d'État chargé du Numérique, Cédric O, promettait fin avril sur Europe 1 que pour «aller dans un restaurant, aller dans un cinéma, aller dans un théâtre, aller faire son shopping, on n'utilisera pas le pass sanitaire, c'est sûr».

Vaccination obligatoire 

M.Macron a déclaré que le personnel des hôpitaux et celui en contact avec des publics fragiles étaient désormais soumis à l’obligation vaccinale. Il a prévenu que jusqu’au 15 septembre cette catégorie pouvait aller se faire immuniser. Après cette date, des contrôles et des sanctions seront mis en place.

Une mesure à laquelle il avait renoncé auparavant. 

L’âge de la retraite bientôt changé?

Quant à la réforme de retraites, l’une des promesses phares de sa campagne de 2017, M.Macron a déclaré lors de son allocution qu’elle devrait être relancée «dès que les conditions sanitaires seront réunies».

Il faudra travailler plus longtemps et partir à la retraite plus tard, a-t-il ajouté, préconisant la suppression des régimes spéciaux pour les nouveaux entrants et notant que «l'âge de départ doit être plus tardif».

Une autre contradiction, car en 2017 il assurait dans son programme qu'il ne toucherait pas à cet âge de départ.

https://fr.sputniknews.com/france/202107131045872422-pass-sanitaire-vaccination-quand-macron-et-le-gouvernement-promettaient-le-contraire-de-ce-quils/

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire