PÉDOPHILIE DANS L’EGLISE : AU MOINS 8 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE L’EX-PRÊTRE DONT ENTRE 3000 ET 4000 ENFANTS ONT ÉTÉ SES VICTIMES, SELON UN AVOCAT

Procès Preynat : "entre 3000 et 4000 enfants" victimes de l'ex-prêtre, selon un avocat

 

 

PÉDOCRIMINALITÉ - Accusé d’agressions sexuelles sur mineurs, l’ancien prêtre Bernard Preynat assistait au quatrième jour de son procès au tribunal correctionnel de Lyon jeudi 16 janvier. Une troisième audience consacrée aux plaidoiries des parties civiles qui réclament une "peine lourde".

 - La rédaction de LCI

Après ses aveux glaçants à l’ouverture de son procès, au tour des victimes de Bernard Preynat de passer à la barre. "Vous êtes en train de juger un dossier à 1000 agressions sexuelles près", a prévenu ce jeudi l’avocat d’une victime au tribunal correctionnel de Lyon. 

L’ancien curé de la Paroisse Saint-Luc comparaît pour des agressions commises sur des scouts entre 1971 et 1991. Au quatrième jour de son procès, les parties civiles ont égrené leurs premières plaidoiries, mettant en avant, trente ans après les faits, les "ravages d’une agression sexuelle" sur les victimes aujourd’hui adultes. Alors que le procès doit s’achever vendredi, l’accusé de 74 ans encoure jusqu’à 10 ans de prison. 

Un "décompte morbide" trente ans après

"Quatre à cinq agressions par semaine, sur la période, ça fait entre 3000 et 4000" enfants victimes d’agressions sexuelles infligées par le père Preynat, a estimé maître Jean Boudot devant le tribunal. Ce chiffre, tiré des aveux de l'ancien prêtre cette semaine, permet un "décompte morbide" d’agressions dont seules quelques-unes ne sont pas prescrites, et qui suffisent à "briser la vie d’un homme" selon l’avocat. 

Avant lui, maître Nadia Debbache, la première à plaider pour les parties civiles, a rappelé l’importance de ce procès. "Cette mise à nu est utile pour mieux comprendre certains silences, pour permettre à la société de comprendre à quel point une seule agression peut avoir un effet dévastateur et pourquoi cela a du sens, même trente ans après les faits, de venir devant vous", peut-on lire dans l'AFP. "On a trente ans de recul alors on sait aujourd'hui ce que ça fait", a résumé un autre avocat, mesurant le nombre de victimes qui ont toutes une histoire différente, et évoquant les "ravages d’une agression sexuelle".

"Vous avez anéanti sa vie d’enfant, sa vie d’adolescent, sa vie d’adulte"

LIRE AUSSI

Maître Emmanuelle Haziza a souhaité pour une autre victime que le prévenu âgé de 74 ans soit condamné à une "peine lourde". "Car vous avez anéanti sa vie d'enfant, sa vie d'adolescent, sa vie d'adulte", lui a-t-elle lancé. A l’ouverture de son procès, Bernard Preynat avait avoué ses actes, en révélant avoir lui-même été abusé durant son enfance. Face au scepticisme des avocats des parties civiles ce jeudi matin, Bernard Preynat a assuré n’avoir "rien inventé", estimant qu’ "on est pas obligé de (le) croire". 

Le parquet doit faire son réquisitoire vendredi, avant la plaidoirie de Maître Frédéric Doyez, l'avocat de Bernard Preynat. Ce dernier encoure jusqu'à 10 ans de réclusion. 

La rédaction de LCI

Mis à jour : Créé : 

https://www.lci.fr/justice/proces-preynat-vous-etes-en-train-de-juger-un-dossier-a-1000-agressions-sexuelles-pres-2142955.html

 


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire