SYNDICAT CGT CULTURE DE LA VILLE DE PARIS : CONFINEMENT : POUR OUVRIR LES BIBLIOTHEQUES COUTE QUE COUTE, LA MAIRIE DE PARIS FAIT DE FAUSSES PROMESSES

tourtaux-jacques Par Le 12/11/2020 0

Dans FRANCE

12 novembre 2020

Confinement : pour ouvrir les bibliothèques coûte que coûte, la mairie de Paris fait de fausses promesses

« Pas grave, faites au mieux » rassure le bureau des bibliothèques de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris pour qui l’important est d’afficher que les établissements sont ouverts même si très partiellement pour satisfaire Anne Hidalgo

« A Paris, les bibliothèques se mettent en mode click & collect » - en bon français réserver et venir chercher - si l'on en croit Livres-Hebdo dans un article qui reprend mot pour mot le communiqué de la Ville de Paris. Un système où l’usager peut choisir de bloquer cinq documents sur le portail internet des bibliothèques avant de venir chercher sa commande sur le pas de la porte.

Toutefois si certains établissements on acceptés ce système de réservation en ligne d’autres s’y sont refusé car trop chronophage, le nombre d'usagers pouvant faire des commandes est théoriquement sans limite et donc impossible à traiter pour une majorité d’entre eux. Seul un message sur la boite courriel de ces bibliothèques sera pris en compte pour des commandes. Toutefois si elles s’avèrent trop nombreuses elles ne pourront bien sûr être satisfaites. « Pas grave, faites au mieux » rassure le bureau des bibliothèques de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris pour qui l’important est d’afficher que les établissements sont ouverts même si très partiellement pour satisfaire Anne Hidalgo.

Car forcément ce ne sera pas pareil partout vu la disparité du réseau des bibliothèques municipales de la capitale que ce soit en mètre carrés ou en effectif, d’autant plus que beaucoup d’entre elles se sont paupérisés après les coupes budgétaires successives de ces dernières années  Si bien que selon ses moyens chaque établissement est contrainte de bricoler un dispositif local. Certains pourront ouvrir cinq après-midi par semaine pour permettre de retirer les « commandes » de 14 heures à 18 heures, d’autres seulement trois. Et pour d'autres encore, deux petits après-midi vu le peu d’effectif disponible. Mais au moins Anne Hidalgo aura réussi sa com

Une com qui part d’ailleurs dans tous les sens puisque sur le site officiel de la Ville à destination des personnels elle affirme, rien moins, « que dans cette seconde vague de l'épidémie de Covid, plus forte et plus virulente que la première, nous oblige à redoubler de vigilance, mais aussi à adopter des dispositions plus restrictives, tout en appelant à la responsabilité de chacun ».. Sans rire...

 

 

 

                        Covid-19 et bibliothèques : la com de la mairie de Paris dans ses œuvres !

http://daccgtculture.over-blog.com/2020/11/confinement-pour-ouvrir-certaines-de-ses-bibliotheques-la-mairie-de-paris-se-met-clairement-dans-l-illegalite.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire