GOLFE PERSIQUE : "L'US NAVY A PERDU"

tourtaux-jacques Par Le 30/04/2021 0

Dans GOLFE PERSIQUE

"L'US Navy incapable de faire face au CGRI"

Friday, 30 April 2021 8:55 AM  [ Last Update: Friday, 30 April 2021 8:53 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Une photo de l'incident du 2 avril, avec un navire iranien à gauche et un patrouilleur américain à droite. ©AFP

Un expert américain des stratégies maritimes a reconnu la suprématie de l’Iran sur l’US Navy et ses alliés. 

The National Interest a publié, le 27 avril, un article, rédigé par James Holmes, un responsable du département des Stratégies maritimes au Collège de Guerre navale, qui reconnaît la suprématie de la Marine iranienne vis-à-vis de l’US Navy dans le golfe Persique. « Il ne fait aucun doute que Téhéran peut imposer de lourds coûts à Washington », réaffirme James Holmes.

« Les administrations des États-Unis, républicaines et démocrates, continuent d'essayer de réduire la présence militaire américaine au Moyen-Orient, dans la région du golfe Persique en particulier, pour répondre à des priorités plus urgentes (…) au Pacifique, en Eurasie, dans la mer de Chine méridionale ou dans la mer Baltique ».

Lire aussi: Clash US Navy/ CGRI: la défaut de la cuirasse de "Big US Navy"?

Selon The National Interest, l’Iran, par ses calculs stratégiques, est déterminé à expulser les Américains de son « arrière-cour ». 

« Les évolutions qui se sont produites dans le golfe Persique montrent que Téhéran, grâce à sa Force navale, a réussi à défier la puissance américaine dans cette région et à contourner les sources dont les États-Unis ont besoin pour poursuivre cette rivalité stratégique ». 

Deux navires US, Monomoy et Wrangel, pétrifiés dans le sud du golfe Persique ...

Pentagone à Israël : " Qu

PressTV / French / 27 avr.

James Holmes écrit que même si les États-Unis et leurs alliés ont la haute main dans une guerre navale, l’Iran pourra briser cette suprématie en lançant des opérations à partir de son sol. 

L’expert américain a finalement recommandé à la Maison-Blanche d’exclure la région du golfe Persique de sa liste d’interventions étrangères. 

S’exprimant mardi 27 avril, la commandant Rebecca Rebarich, porte-parole de la cinquième flotte de la Marine américaine basée au Moyen-Orient, a déclaré à l’Associated Press qu’il y avait eu deux incidents de « manœuvres dangereuses » par le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI). 

Lire aussi: L'US Navy s'exerce à un assaut contre la cote iranienne. Qu'est-ce qui l'attend?

Dans une vidéo publiée par la Marine américaine, le navire iranien Harth semble barrer la route au Monomoy de la Garde côtière américaine (USCGC) le 2 avril, provoquant l’arrêt soudain du navire américain. 

La reculade face à la Chine et la Russie; la menace contre l'Iran

Biden a affirmé que Washington ne cherchait pas l

PressTV / French / 29 avr.

Rebarich a prétendu que l’USCGC Wrangell était également soumis au même comportement « agressif ». 

« Les équipages américains ont émis plusieurs avertissements par radio et donné cinq brefs coups de semonce mais le Harth 55 n’a pas arrêté ses manœuvres dangereuses, » a prétendu la porte-parole.

Elle a ajouté que le navire iranien s’était finalement éloigné des navires américains après environ trois heures d’avertissement.

Lire aussi: EBS pourrait contenir une attaque de vedette rapide simultanée ?

Rebarich a décrit la rencontre comme la première « dangereuse et non professionnelle » action impliquant l’Iran depuis le 15 avril 2020. 

Au cours des années précédentes, la Marine américaine a enregistré beaucoup plus d’incidents présumés de ce type, notamment 35 en 2016 et 23 en 2015.

https://french.presstv.com/Detail/2021/04/30/651628/Iran-USA-navire-golfe-Persique-incident-CGRI

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire