GOLFE PERSIQUE : PREMIER FRONT NAVAL DE LA RESISTANCE?

Golfe Persique : les USA seront vaincus par la Résistance

Wed Apr 29, 2020 5:28PM

Une scène des exercices militaires du Grand Prophète 9 dans le golfe Persique et le détroit d'Hormuz. ©Fars News

Une scène des exercices militaires du Grand Prophète 9 dans le golfe Persique et le détroit d'Hormuz. ©Fars News

Aujourd’hui, le 29 avril, est baptisé dans le calendrier iranien la « Journée mondiale du golfe Persique », marquant le jour anniversaire de l’expulsion des forces d’occupation portugaises des eaux du Sud iranien en 1622.

Beaucoup de responsables politiques ou militaires iraniens se sont exprimés à l’occasion de la Journée nationale du golfe Persique, dont le commandant de la marine, l’amiral Hossein Khanzadi, qui a affirmé :

« Le golfe Persique est le foyer de la création du front maritime de l’axe de la Résistance face à l’Arrogance mondiale. »

Et le commandant de la force navale de l’armée de la RII d’ajouter :

« Les appellations géographiques puisent leur racine dans l’histoire et la civilisation des étendues géographiques ; c’est donc des rôles réciproques de la géographie et de la civilisation dont il s’agit. Et le nom, même, du golfe Persique en dit long sur l’impact et l’interaction réciproques liant l’Iran et le golfe Persique. »

Toute provocation US sera violemment ripostée

Toute provocation US sera violemment ripostée

Tout acte de nuisance, d’aventurisme ou de provocation entraînera la riposte ferme des forces armées iraniennes.

Ailleurs dans ses déclarations, le commandant de la marine iranienne a réitéré :

« Le golfe Persique constitue, de nos jours, le foyer de confrontation de la civilisation irano-islamique avec le front de l’Arrogance mondiale sous l’égide des Américains et Britanniques. L’Histoire nous apprend que l’Iran n’a jamais profité d’une si grande puissance et autorité maritimes dont il jouit aujourd’hui, et l’important est que cette puissance et ce prestige reposent sur les potentialités indigènes nationales et ne viennent pas de l’étranger.

Sur fond des idéaux de la Révolution islamique, les potentialités géopolitiques de l’Iran en mer sont aujourd’hui en plein essor ; c’est sous cet angle qu’il faudrait percevoir la définition des termes tels que “le golfe Persique, le détroit d’Hormuz, les côtes de Makran et la mer Caspienne”.

Ces étendues maritimes sont effectivement les foyers de revivification de la grandiose civilisation maritime de l’Iran, dans tous ses aspects historiques et islamiques, en cette période actuelle qu’on pourrait aussi qualifier de “deuxième chapitre de la Révolution islamique”, ou encore, une période au cours de laquelle “la Révolution islamique se reproduit en tant qu’une civilisation”.

Voici donc les raisons pour lesquelles les ennemis de l’Iran, les ennemis de la Révolution islamique, déploient tous leurs efforts afin de neutraliser ces potentialités et le golfe Persique, à lui seul, en fait partie. Or, à la lumière de la Révolution islamique et de la civilisation iranienne, les côtes du Sud iranien, surtout au large du golfe Persique, réunissent à l’heure actuelle les conditions de faire apparaître la “nouvelle civilisation islamique” qui, certes, va impacter la région et le monde entier.

(…) Nous allons donc rendre leur sécurité et leur importance aux étendues maritimes et nous en profiterons par la suite afin d’instaurer la paix et la sécurité collectives, par une interaction avec les amis et en faisant face aux ennemis. C’est ainsi que nous mettrons fin à l’expansionnisme de l’Arrogance mondiale ; cela relève d’une promesse divine. 

(…) Nous avons marqué notre présence sur la scène mondiale, dans un climat de sanctions cruelles frappant le pays et en nous appuyant sur le pouvoir de savoir-faire indigène et de pensée et c’est avec ces points forts que nous surprendrons le monde entier. Le “golfe Persique” est une appellation digne de cette étendue, tout comme la “baie des Cochons” qui correspond parfaitement à une histoire d’échec humiliante des États-Unis.

(…) Nous sommes déterminés à préserver la paix et la sécurité durables et collectives et nous ne permettrons à aucun élément étranger d’insécuriser la région. »

Arme:

Arme : « les USA vont perdre face à l’Iran"

 

Il y a un grand doute que la « délicate prémisse » de Pompeo tienne, et cela inquiète d’ores et déjà Israël...

De même, lors de la réunion du conseil de l’état ce mardi, le président Rohani n’a pas manqué, lui non plus, de présenter ses félicitations à l’occasion de la Journée nationale du golfe Persique.

« Les Américains doivent savoir que cette voie navigable est appelée “le golfe Persique”. Elle ne s’appelle pas “le golfe de New York » ou ‘le golfe de Washington’ », a affirmé le président iranien, Hassan Rohani.

« Un regard sur le nom du golfe Persique et sur le peuple qui a protégé le golfe Persique durant les années devrait suffire pour que les Américains s’aperçoivent des circonstances du jour et arrêtent de fomenter chaque jour un nouveau complot contre le peuple iranien. »

« Les Américains, a-t-il ajouté, sont censés savoir que la nation iranienne a toujours su assurer la sauvegarde de cet itinéraire maritime qu’est le golfe Persique. »

« Les fils du peuple au sein des forces armées iraniennes ont toujours été les gardiens du golfe Persique et le resteront toujours », a également ajouté le président Rohani.

http://french.presstv.com/Detail/2020/04/29/624205/iran-golfe-persique-etats-unis-resistance-marine-jounee-nationale


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire