AU 2e JOUR DE BATAILLE POUR REPRENDRE L'OUEST DE MOSSOUL 15 LOCALITES LIBEREES

  • Par
  • Le 20/02/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAK

2ème journée de la bataille pour reprendre l’ouest de Mossoul; 15 localités libérées

 Depuis 1 heure  20 février 2017

hachd2

 Irak - Monde arabe

L’offensive des forces irakiennes pour reprendre à l’organisation takfiro-wahhabite Daesh (EI) la partie occidentale de Mossoul entre lundi dans sa deuxième journée, après la reconquête la veille de positions au sud de la ville.

L’offensive a été lancée dimanche à l’aube à partir de plusieurs directions, et quinze villages ont été repris dans la journée au sud de Mossoul, sur le chemin menant à l’aéroport, l’un des principaux objectifs des troupes irakiennes, selon des commandants sur place.

Près de la ligne de front, sur les collines arides d’Al-Bousseif, à 5 kilomètres à vol d’oiseau de l’aéroport, d’intenses bombardements terrestres et aériens ont eu lieu.

« Nous avons jusqu’à maintenant atteint tous nos objectifs. Nous nous dirigeons vers l’aéroport », a déclaré le général Abbas al-Joubouri, commandant de la Force d’intervention rapide (FIR).

Les takfiristes « sont désespérés », a affirmé à l’AFP Ali, membre de la FIR, à Al-Bousseif, alors que les hélicoptères survolaient le secteur.

« Ils vont essayer de causer le plus de pertes possibles car ils savent qu’ils vont mourir de toute façon », déclarait son camarade Alaa.

Hakem Gassem Mohamad, un officier qui se trouvait sur la ligne de front, s’est lui aussi montré optimiste. « Je ne m’attends pas à des combats très difficiles, leur fin est arrivé », a-t-il affirmé, parlant des takfiristes.

Il s’est toutefois dit « inquiet pour la vie des civils, parce que Daesh les utilise comme boucliers humains pendant les combats ».

Dimanche, le général Raed Shaker Jawdat, chef de la police fédérale irakienne, a annoncé la libération de deux villages, situés à l’ouest de Mossoul. Il a ajouté que cette opération avait été menée sous la couverture aérienne des chasseurs irakiens.

Selon le général Raed Shaker Jawdat, au moins 79 terroristes de Daesh ont été tués et 13 véhicules militaires leur appartenant ont été détruits. Lors de cette opération, trois tunnels creusés par Daesh et un dépôt des terroristes, plein de mortiers, ont été saisis par l’armée irakienne, rapporte PressTV.

Occupé en juin 2014 par Daesh, Mossoul est le dernier grand fief de cette organisation extrémiste en Irak. C’est à Mossoul que le chef de Daesh Abou Bakr al-Baghdadi a fait son unique apparition publique.

Une tranchée autour de Ramadi 

Entre-temps, les forces de sécurité dans la province irakienne d’Al-Anbar ont commencé à creuser une tranchée autour de Ramadi (ouest) pour protéger la ville d’incursions de combattants de Daesh, ont indiqué dimanche des responsables.

Ce fossé d’environ 1,5 m de profondeur accompagné d’un mur de la même hauteur fera 45 km de long et protègera principalement l’ouest et le sud de Ramadi de possibles infiltrations en provenance du désert d’Al-Anbar, où Daesh conserve quelques caches.

Daesh s’était emparé en 2014 de la quasi totalité de cette province désertique frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l’Arabie saoudite mais a depuis été chassé de ses principales villes, dont la capitale provinciale Ramadi en février 2016 et Falloujah en juin dernier.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/259664


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire