BAGDAD : LA TETE DU SERPENT COUPEE ?

tourtaux-jacques Par Le 11/09/2021 0

Dans IRAK

Vaste opération anti-US au cœur de Bagdad, le trafic américain de Daechistes menacé

Saturday, 11 September 2021 3:42 PM  [ Last Update: Saturday, 11 September 2021 3:42 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les forces irakiennes ont lancé une opération de nettoyage dans la zone d'al-Tarmiyah. ©Mashregh News/Illustration

Depuis plusieurs mois, les mercenaires américains en Irak ont ​​transformé la zone stratégique d’al-Tarmiyah dite « Ceinture de sécurité de Bagdad » en un lieu favorable à la reprise de leurs activités terroristes. À cet égard la méga opération en cours de la Résistance irakienne dans le nord de la capitale, Bagdad, a suscité de graves inquiétudes auprès de l’Amérique de Biden ; les États-Unis sont bien conscients que le nettoyage du district d’al-Tarmiyah de la présence des résidus de Daech assure la sécurité du centre du pays.

Situé entre le nord de la capitale irakienne et le sud de la province de Salaheddine, le district stratégique d’al-Tarmiyah s’étend sur une zone entre l’axe nord-est de la base aérienne d’al-Taji et le sud de la ville de Dujayl. Au cours de ces dernières années, al-Tarmiyah est devenu l’un des principaux centres d’activités terroristes de Daech.

La Résistance irakienne a lancé plusieurs opérations pour nettoyer le district d’al-Tarmiyah de la présence de Daech et des mercenaires américains, mais aucune d’entre elles n’avait abouti au résultat escompté, notamment en raison du sabotage de certains courants internes soutenus par les États-Unis.

Suite à la reprise des activités terroristes des résidus de Daech dans le district d’al-Tarmiyah, les Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hached al-Chaabi) et l’armée irakienne ont lancé une opération d’envergure sur trois axes. Selon une source sur le terrain, outre les forces irakiennes, les habitants du district d’al-Tarmiyah ont pris part à l’opération.

Irak: l’US Army criblée de bombes!

Irak : l’US Army criblée de bombes !

Des sources bien informées ont annoncé ce mardi que sept convois logistiques américains avaient été pris pour cible dans différentes parties de l’Irak.

« Les habitants de la région ont fourni aux combattants des Hached al-Chaabi et de l’armée irakienne des informations sur les éléments secrets de Daech. Seul un certain groupe dans la région soutient des terroristes qui ne sont pas inconnus des forces de sécurité », a fait savoir la source.

Au cours de l’opération de nettoyage, étant la cinquième à être lancée dans le district d’al-Tarmiyah, les forces irakiennes ont mené une recherche approfondie conduisant à l’identification et la découverte des cachettes de Daech. Elles ont ainsi réussi à sécuriser les villages tels que Tal al-Taseh, al-Hur et Ghaziliyah.

Alors que l’opération s’est soldée par la mort de plusieurs terroristes de Daech, les Hached al-Chaabi et les forces de l’armée irakienne, ont identifié et arrêté un certain nombre d’entre eux et ont en outre établi la sécurité sur les points de passage bloqués auparavant par les terroristes.

De leur côté, les forces de l’unité du génie des Hached al-Chaabi ont mené une opération d’envergure visant à désamorcer des engins explosifs placés dans plusieurs zones, y compris des districts résidentiels de la région.

Des cachettes de Daech découvertes à l'est et à l'ouest de l'Irak

Des cachettes de Daech découvertes à l’est et à l’ouest de l’Irak

Deux convois transportant du matériel logistique pour les troupes américaines dans le centre et le sud de l’Irak ont ​​été visés, ont rapporté des sources...

D’une superficie de 137 km, la zone stratégique d’al-Tarmiyah se compose de deux parties à savoir, al-Mashhadeh et al-Abayji. L’importance stratégique de la zone surnommée « Ceinture de sécurité de Bagdad » réside non seulement dans sa proximité avec Bagdad, mais aussi dans le fait que le district relie les unes aux autres les quatre provinces les plus importantes d’Irak y compris Bagdad, Salaheddine, Diyala et al-Anbar.

Appuyés par l’axe US-Tel-Aviv, de groupes extrémistes, des milices internes en Irak ainsi que des éléments baasistes soutiennent les activités terroristes à al-Tarmiyah, ce qui met en danger la sécurité d’une partie importante des régions centrales de l’Irak.

En créant l’insécurité, ces courants tentent de s’emparer du pouvoir dans le sud de la province de Salaheddine pour faciliter l’infiltration massive de terroristes depuis le nord de la capitale irakienne Bagdad.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/11/666316/Irak-chasse--Daech-Hachd

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire