CE QUE LES USA REDOUTENT EN IRAK

Pourquoi les USA transfèrent leurs troupes à al-Harir près d'Erbil?

Saturday, 26 December 2020 4:53 PM  [ Last Update: Saturday, 26 December 2020 6:28 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les forces irakiennes ont déjoué une attaque au missile non loin des positions US. (Illustration)

Alors qu’une attaque au missile contre la province de Salah ad-Din vient d’être déjouée, un peu plus loin à Erbil, les troupes américaines soumises à des mesures de sécurité sans précédent érigent de nouvelles fortifications.

La direction du renseignement militaire du ministère irakien de la Défense a déclaré dans un communiqué que ses militaires, en coordination avec les forces de sécurité locales, avaient mené des opérations préventives et déjoué des tirs de roquettes dans la région de Talul al-Baj de Wadi al-Tharthar dans la province de Salah ad-Din.

Lire aussi : Irak/Syrie la sécurité s’établit sur les frontières

Les forces irakiennes ont découvert puis saisi l’arme, un lance-roquettes, que les terroristes avaient l’intention d’utiliser contre les forces de sécurité, mais aussi les zones résidentielles de la province de Salah al-Din, indique le communiqué de la Défense irakienne.

Sans révéler l’identité des terroristes qui prévoyaient de mener l’attaque au missile, le communiqué souligne que les terroristes de Daech sont toujours actifs dans les provinces de Salah al-Din, Al-Anbar, Kirkouk et Diyala.

Parallèlement, une source irakienne bien informée, citée par Al-Malouma a révélé ce samedi 26 décembre, la mise en place des mesures préventives de sécurité sans précédent par les forces américaines à la base militaire al-Harir à Erbil dans le Kurdistan irakien.

Irak : l'ultime faux pas de Trump?

Irak : l’ultime faux pas de Trump ?

Les Hachd al-Chaabi ont repoussé une offensive lancée par les terroristes de Daech contre Jurf al-Nasr.

« Le consulat américain du district d’Ainkawah à Erbil assiste également à la création de nouvelles fortifications et au déploiement de nouvelles forces de sécurité sur la route y menant », toujours selon la même source.

De même, un convoi militaire américain venu du nord de la Syrie est arrivé à Erbil et vient de s’installer dans la base d’al-Harir alors que les troupes US effectuent des missions de reconnaissance aérienne nocturne depuis plus d’une semaine, d’après Al-Malouma.

Lire aussi : À quoi riment les agissements US à al-Anbar ?

Pour rappel, Al-Malouma a fait état la semaine dernière de l’entrée d’un convoi de véhicules blindés américains sur le territoire irakien depuis le nord-est de la Syrie en passant par le poste-frontière de Simalka.

Dans la foulée, les médias rapportent le transfert des employés de l’ambassade US à Erbil. Une nouvelle que l’ambassade américaine a démentie en insistant que son ambassadeur reste toujours dans la capitale irakienne, Bagdad.

Dans ce contexte, les sources d’information irakiennes ont rapporté le vendredi 25 décembre la destruction de quatre convois appartenant aux forces américaines dans les provinces de Muthanna, Dhi Qar, al-Diwaniyah et Babel. Le groupe « Qassem al-Jabarin » a revendiqué ces explosions.

La source a déclaré dans une interview à Alsumaria News, qu’« un engin explosif planté sur le bord de la route internationale dans la ville de Samawah, a explosé cet après-midi lors du passage d’un convoi de soutien logistique de la coalition internationale ».

Irak: la DCA russe contre les USA?

Irak: la DCA russe contre les USA?

Pour en finir avec les terroristes, l’Irak poursuit ses coopérations dans le domaine de la sécurité et du renseignement avec l’Iran, la Syrie et la Russie.

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/26/641555/Irak-USA-Erbil-attaque-missile

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire