HAÏFA : LA SURPRISE IRAKIENNE ?

tourtaux-jacques Par Le 07/05/2021 0

Dans IRAK

Comment la Résistance irakienne compte surprendre l'entité sioniste

Thursday, 06 May 2021 6:24 PM  [ Last Update: Thursday, 06 May 2021 6:21 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un membre de Hashd al-Chaabi brandit son lance-roquettes.©Reuters

Depuis le 11 avril date à laquelle le Mossad a été pris de court par une opération parfaitement surprise visant son QG qu'il croyait bien à l'abri à Erbil peu d'informations sont infiltrées sur cette attaque. Trois des 11 officiers israéliens tués au cours de ce raid visiblement commando ont été identifiés et leurs noms publiés,  les blessés ayant été eux évacués en Israël.  Mais est-ce la fin des déboires israéliens en Irak? Au seuil de la journée mondiale de Qods l'Irak le Résistant est toute aversion contre Israël à qui l'invasion américaine de 2003 a ouvert les portes. Car sans la présence US l'entité sioniste ne se serait jamais infiltrée au Kurdistan irakien. Ce jeudi, le secrétaire général d'Asaïb Ahl al-Haq, cheikh Qaïs Khazali, l'une des composantes les plus actives de la Résistance a assuré les troupes US d'une chose : la Résistance irakienne dispose de nombreux atouts pour mettre en péril la présence américaine n'importe où sur le sol irakien, et que cette expulsion des forces US est irréversible puisque  la libération du territoire irakien de l'occupation américaine est un prélude a la libération de Qods. 

Début avril les forces US ont été frappées à coup de drone dans trois de leurs bases de campement a Harir, a Aïn al Asad et à Balad. L'arsenal irakien compterait-t-il  outre les missiles sol-sol et des drones-missiles de croisière, autres éléments surprises? Quand on sait que cela fait des années qu'Israël cherche à  s'implanter en Irak rien que pour s'offrir une voie de transit pétrolier tout est possible .
 Le régime d'occupation israélien a désespérément ambitionne de mettre en place l'oléoduc du port de Kirkouk-Haïfa, qui fonctionnait entre 1935 et 1948  construit par la Compagnie pétrolière irakienne entre 1932 et 1934.

Missiles antiavions russes à Gaza!

Missiles antiavions russes à Gaza!

Les médias israéliens ont affirmé que la branche militaire du Hamas avait procédé, ce samedi matin, à un nouveau test de missiles.

Ce projet est resté inachevé après l'occupation de la Palestine par Israël. Le gouvernement irakien de l'époque a refusé de pomper plus de pétrole dans l'oléoduc en signe de protestation.
Depuis l'invasion de l'Irak et l'infiltration sioniste au Kurdistan , 
 Le pétrole de la région du Kurdistan  est exporté par pipeline vers la Turquie, où il est chargé vers le port de Ceyhan d'où il est transporté par des pétroliers vers les ports de Haïfa et d'Ashkelon en Palestine occupée. Israël s'est classé premier pour les importations de pétrole brut de la région du Kurdistan irakien en 2017, d'après les données de la société "Clear data"; l'entreprise américaine spécialisée dans le suivi des expéditions mondiales de pétrole.
Après la libération de l'Irak du joug du groupe terroriste Daech Israël qui comptait sur lui pour une relance de l'oléoduc irakien vers le port Haïfa a presque perdu tout espoir alors qu'il comptait  sur deux événements pour avoir cet oléoduc : l'agression américaine en 2003 et l'expansion de Daech en Irak à partir de 2014.
 

Irak, une

 

Le ministre des Finances du  régime israélien de l’époque, Benjamin Netanyahu, s’est adressé en 2003 à un groupe d'investisseurs israéliens en ces termes : « Il ne faudra pas longtemps avant de voir le pétrole irakien couler vers Haïfa ... c'est une question de temps jusqu'à ce que le pétrole irakien retourne vers la Méditerranée » (c'est-à-dire le port de Haïfa). En 2014, simultanément à l’emprise par Daech sur des terres irakiennes, le ministre israélien de l'Infrastructure, Joseph Baritzky, a déclaré que la compagnie pétrolière "Tashat" avait été chargée de procéder à une évaluation des coûts qui seront nécessaires pour réparer l'oléoduc Mossoul-Haïfa . La présence sioniste à Erbil ne s'explique donc pas par l'amour de Tel-Aviv pour le peuple kurde. 

S'explique aussi en ce même sens la vague d'attaques terroristes contre les champs pétroliers de Kirkuk.

«Un attentat à la bombe par un groupe terroriste a visé les puits de pétrole no. 183 et 177 dans le champ pétrolifère de Bai Hassan à Kirkouk », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Selon le communiqué, un certain nombre de membres du personnel de sécurité ont été tués et blessés dans l'attentat.

Le ministère a déclaré que les équipes de lutte contre les incendies avaient réussi à éteindre l'incendie qui a éclaté dans le puits no. 177, et travaillent actuellement pour contrôler un autre incendie dans le puits no. 183.

Or on sait que Daech se bat a Kirkuk pour Israël mais ce qu'on sait moins c'est que Haïfa n'est pas uniquement a la portée des missiles syriens ou Hezbollah. La Résistance irakienne sait comment s'en occuper. 

                                                                        

Lire plus: Oléoduc Kirkouk-Baniyas : la convergence irano-irakienne se renforce

Irak: les USA frappent la Chine!

Irak: les USA frappent la Chine!

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/06/652056/Irak-Qods-R%C3%A9sistance-Lib%C3%A9ration-Kirkouk-Daech-P%C3%A9trole-Contrebande-de-p%C3%A9trole-Kurdistan-irakien

 

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire