IRAK : 4ème ATTAQUE ANTI-US EN 24 heures

tourtaux-jacques Par Le 08/02/2021 0

Dans IRAK

Des «radars» de la Résistance activés a al-Anbar?

Monday, 08 February 2021 6:57 PM  [ Last Update: Monday, 08 February 2021 6:57 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les convois militaires US sont pris pour cible par les bombes en bordure de route. (Illustration)

Sur fond du déploiement militaire massif aux frontières entre l’Irak et la Syrie, une bombe a explosé au passage d'un nouveau convoi logistique américain.

Un autre convoi logistique américain a été visé dans la nuit du dimanche au lundi 8 février dans la ville de Samarra dans la province de Salaheddine, au nord de l’Irak, ont rapporté les sources irakiennes.

Alors qu'ils arrivent en Irak, principalement depuis la frontière syrienne dans l'ouest de l'Irak ou la frontière koweïtienne dans le sud du pays, ces convois qui transportent du matériel logistique pour les troupes américaines stationnées dans diverses bases militaires en Irak, sont hebdomadairement voire quotidiennement pris pour cible par des bombes placées en bordure de routes au cours de ces derniers mois.

Lire aussi : Karbala se dote d'un aéroport où l'armée de l'air US risquerait sa peau

Les attaques contre les convois militaires américains se produisent alors que le délai accordé par le Parlement irakien au gouvernement du Premier ministre irakien Mustafa al-Kazemi pour expulser les troupes américaines est dépassé. 

Exigeant le retrait des troupes américaines d’Irak, le projet de loi a été adopté par le Parlement irakien suite à l’assassinat des deux hauts commandants de la Résistance par un drone américain le 3 janvier 2020 près de l’aéroport de Bagdad, capitale irakienne.

Lire aussi : À Bagdad Bogdanov parle coopération et échange multiface

De nombreux partis et factions en Irak réclament le retrait immédiat des forces occupantes américaines.

Dans cet ordre d’idée, Mohammed Saleh, commandant des forces terrestres de l'armée irakienne a fait état du déploiement massif de militaires sur les frontières avec la Syrie pour contrôler la sécurité dans les zones frontalières d’environ 600 km et d'empêcher ainsi les agissements du groupe terroriste Daech.

À noter que l'ambassadeur syrien à Bagdad a discuté samedi avec le ministre irakien de l'Intérieur d'un accroissement de l'échange de données et d'informations, les forces de sécurité ayant mis en place un grand nombre de points de contrôle sur les routes principales et secondaires pour empêcher toute faille de sécurité.

Le général de Brigade Saleh a annoncé la poursuite des efforts conjoints visant à renforcer les mesures de sécurité à la frontière avec la Syrie, notamment en creusant de grands trous, en posant des barbelés et en augmentant la surveillance électronique.

Indiquant que les opérations de recherche et de destruction des abris de Daech se poursuivraient, le commandement des forces terrestres de l'armée irakienne a souligné que la mise en place des mesures avait conduit à une forte réduction des capacités du groupe terroriste Daech.

Au cours des dernières semaines, l’Irak a été témoin de plusieurs opérations de sécurité qui se sont soldées par la mort des deux commandants du groupe terroriste Daech, Abou Yassir al-Issawi et Abu Hassan al-Gharibawi.

Par ailleurs, les forces de sécurité irakiennes ont arrêté aujourd’hui 15 terroristes de Daech dans différentes parties de la province de Ninive. 

1er clash militaire Biden/Résistance?

1er clash militaire Biden/Résistance?

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/08/644834/Irak-troupes-am%C3%A9ricaines-Syrie-attaque

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire