IRAK : 5 ATTAQUES ANTI-US EN UNE HEURE

 

Toutes les voies de communication de l'US Army coupées

Thursday, 25 March 2021 5:58 PM  [ Last Update: Thursday, 25 March 2021 5:56 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les convois militaires US sont de plus en plus souvent cibles des attaques de représailles des groupes de résistance irakiens. (Illustration)

Trois autres explosions se sont produites sur le trajet des convois logistiques de la coalition américaine dans l’après-midi de ce jeudi 25 mars. Plus tôt dans la journée, deux autres explosions ont visé des camions de la coalition américaine.

La première explosion s'est produite dans la région d'al-Yousefiyah au sud de Bagdad, endommageant trois véhicules de la coalition américaine, mais sans faire de victimes. La deuxième explosion a eu lieu dans la province de Babel, au sud de la ville d'al-Hillah, et la troisième dans la province de Diwaniyah au sud de l’Irak où un autre convoi logistique de la coalition US a été visé plus tôt dans la journée par une bombe en bordure de route. Le groupe connu sous le nom d'Ahl al-Kahf a revendiqué l’attaque qui n’a pas fait de perte humaine.

Lire aussi : Frappes au missile ou exercices US?

Au même moment, une autre bombe a explosé sur le trajet du convoi de la coalition américaine dans la province de Dhi Qar au sud de l’Irak; le groupe appelé Awliya al-Dam a revendiqué la responsabilité de l’explosion.

Arrivés en Irak principalement depuis la frontière syrienne à l'ouest ou la frontière koweïtienne au sud, les convois transportant du matériel logistique pour les troupes américaines stationnées dans diverses bases militaires en Irak ont été à maintes reprises la cible d'attaques à la bombe en bordure de route, au cours de ces derniers mois. De sorte que la coalition commanditée par Washington a fait appel aux entreprises de sécurité locales en Irak irakiennes locales pour survivre aux explosions et transférer du matériel.

Lire aussi : Irak : un convoi militaire US attaqué à Babel

Il convient de rappeler que le Parlement irakien a approuvé un plan exigeant l'expulsion de toutes les forces étrangères du pays à la suite à l’assassinat ciblé de des hauts commandants de la Résistance en janvier 2020 par un drone américain.

Les attaques d'envergure contre les convois logistiques de la coalition américaine en Irak se poursuivent alors que les groupes de résistance irakiens avaient averti que la date limite pour le retrait des troupes américaines par le gouvernement du Premier ministre irakien Mustafa al-Kazemi était expirée.

Sur fond de la multiplication des attaques qui, se produisant quasi-quotidiennement, ont perturbé les routes d’approvisionnement des troupes US en Irak, l’analyste militaire irakien a révélé dans un discours prononcé il y a environ un mois que les États-Unis cherchaient à établir de nouvelles bases militaires le long de la frontière entre l’Irak et le Koweït  en vue de s'en servir au moment opportun. 

Tout laisse donc à croire que les militaires américains ne sont plus en mesure d'utiliser leurs bases dans la région à leurs propres fins. Ils sont constamment confrontés à des craintes d'attaques de la Résistance, comme l'a rapporté dimanche la chaîne d’Al-Arabiya dans un rapport sur la signature d'un nouvel accord entre Amman et Washington pour permettre le déploiement des troupes US, de chasseurs, de navires et de blindés en Jordanie.

Jordanie, nouveau front US/Russie

Jordanie, nouveau front US/Russie

La Jordanie a rendu public dimanche un accord de défense avec les États-Unis qui favorise la liberté de mouvement des forces américaines.

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/25/648047/Irak-explosion-convois-US

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire