IRAK : A AÏN AL-ASAD, LES USA ONT PEUR !

  • Par
  • Le 29/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAK

À quoi riment les agissements US à al-Anbar?

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des soldats américains en Irak. (Photo d'archives)

Alors que Washington mobilise tous ses moyens pour faire resurgir Daech dans le triangle désertique al-Anbar/Ninive/Salaheddine, un commandant de haut rang de l’armée américaine vient d’arriver à la base aérienne d’Aïn al-Asad. 
Ali al-Waeli, expert irakien des questions de sécurité, a déclaré lors d’un entretien avec l’agence de presse al-Maalomah que les terroristes de Daech, épaulés par les forces américaines déployées à Aïn al-Asad, étaient actifs dans une zone sensible entre Salaheddine et al-Anbar.   

Lire aussi: Tout ce que les USA cherchent en Irak et en Syrie et qui risquent de perdre

« Les forces sécuritaires et les Hachd al-Chaabi sont des cibles pour les Américains qui envisageraient très probablement de réactiver Daech dans des régions désertiques entre al-Anbar, Ninive et Salaheddine », a déclaré Ali al-Waeli, ajoutant que les Américains présents à Aïn al-Asad solliciteraient, si nécessaire, les commandants de Daech qu’ils avaient auparavant arrêtés et détenus dans cette base. 

Les convois militaires US attaqués

Les convois militaires US attaqués

Des sources irakiennes ont fait état des attaques contre deux convois militaires américains au sud et à l’est de Bagdad.

Par ailleurs, un responsable des services de sécurité irakiens a confié, lundi 28 septembre, à al-Maalomah, qu’un haut commandant de l’armée américaine était arrivé à la base aérienne d’Aïn al-Asad. 
« L’arrivée de ce commandant en Irak tombe au moment où des rapports font part de la décision des États-Unis de fermer leur ambassade à Bagdad et de transférer son personnel à la base d’Aïn al-Asad », a indiqué le responsable irakien, ajoutant que des avions de combat et des hélicoptères de l’armée américaine survolaient constamment la base d’Aïn al-Asad. 
La base aérienne d’Aïn al-Asad se situe à 160 kilomètres à l’ouest de Bagdad. 

Aïn al-Asad: les USA tremblent!

Aïn al-Asad : les USA tremblent !

Aïn al-Asad accueille régulièrement des réunions avec pour objectif de fomenter des complots contre la souveraineté irakienne et les Hachd al-Chaabi (Unités de mobilisation populaire). 
Un groupe d’Américains, de chefs de tribu et de responsables politiques de la province d’al-Anbar se sont récemment rencontrés dans le cadre d’une réunion à Aïn al-Asad. 
Selon des sources concordantes irakiennes, les militaires américains projettent d’orchestrer des attaques contre les positions des Hachd al-Chaabi sur la frontière irako-syrienne. Les mêmes sources indiquent que les Américains tentent de recruter des miliciens auprès des habitants d’al-Anbar pour ainsi former une force militaire contre les Hachd al-Chaabi. 

Aïn al-Asad: triple coup du Fateh-313?

Aïn al-Asad : triple coup du Fateh-313?

Les missiles de type Fateh-313, se sont abattus sur la base américaine d’Aïn al-Asad en Irak.

D’autre part, le quotidien en ligne Al-Modon a écrit que les militaires américains déployés sur la base militaire d’al-Tanf, proche de la frontière irako-syrienne, avaient pour mission de garder un œil sur l’itinéraire terrestre qui traverse Bagdad et Damas pour relier Téhéran à Beyrouth. 
Al-Modon a également ajouté que dans un contexte de tension entre Iraniens et Américains en Irak, ces derniers se préparaient à partir tout en maintenant un nombre limité de militaires pour surveiller la situation. 

https://french.presstv.com/Detail/2020/09/29/635282/Irak-Etats-Unis-Hachd-Iran-Ain-al-Assad-


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire