IRAK : ATTAQUE D'UN 5ème CONVOI MILITAIRE US

Les GI's visés à travers tout l'Irak

Friday, 22 January 2021 7:26 PM  [ Last Update: Friday, 22 January 2021 7:32 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des sources irakiennes rapportent une 5ème attaque visant les convois militaires américains en Irak en cette journée de 22 janvier 2021. (Photo à titre d'illustration de RT)

Un cinquième convoi logistique de troupes américaines en Irak a été visé en ce vendredi 22 janvier. 

La chaîne Telegram « Sabreen News » a rapporté vendredi soir que le convoi logistique militaire américain avait été pris pour cible dans la région d'Abou Ghraib, à l'ouest de Bagdad. C'était le cinquième convoi logistique américain ciblé en ce vendredi 22 janvier.

Des sources irakiennes avaient également rapporté hier jeudi que deux convois américains avaient été visés en Irak.

Bagdad frappée: la méga erreur US?

Bagdad frappée: la méga erreur US?

Le contrôle sécuritaire de Bagdad bientôt aux mains des Hachd ?

Les convois, qui transportent du matériel logistique pour les troupes américaines stationnées dans des bases, entrent en Irak principalement depuis la frontière syrienne à l'ouest ou la frontière koweïtienne au sud, et ont été la cible de bombes déposées en bordure de route de façon hebdomadaire ou quotidienne.

Des groupes irakiens ont précédemment déclaré que le délai fixé au gouvernement du Premier ministre irakien Mustafa al-Kazemi pour expulser les troupes américaines était expiré.

Différentes couches de la société irakienne et diverses factions parlementaires du pays réitèrent régulièrement leur revendication pour mettre fin à la présence américaine en Irak, une présence illégitime et indéfendable que certains cherchent à faire perdurer, quitte à tuer des civils innicents par des attentats terroristes. 

À ce sujet, un porte-parole des Kataeb Hezbollah en Irak a fait allusion aux attentats meurtriers de jeudi 21 janvier à Bagdad, et d'ajouter que les explosions visaient à maintenir les forces américaines sur le sol irakien sous prétexte d’y rétablir la sécurité.

Selon l’agence de presse iranienne Fars, Mohammad Mohi, le porte-parole des Kataeb Hezbollah, a déclaré dans une interview avec la chaîne Al-Masirah : « Derrière les explosions d'hier, il y a une conspiration liée à l'axe du mal américano-israélo-saoudien, et le but de cet axe est de soutenir les groupes terroristes et takfiristes dont Daech. »

Attaque au missile sol-air anti-US !

Attaque au missile sol-air anti-US !

Selon ce dernier, les attentats de jeudi ont été perpétrés pour tenter de mettre en œuvre le plan américain dans la région qui consiste à maintenir les forces US en Irak sous prétexte d’assurer la sécurité.

« Faire entrer la guerre en Irak est un objectif saoudien conforme au « Deal du siècle » et dans le sens d’inciter l’Irak à normaliser ses relations [avec le régime sioniste]», a-t-il ajouté.

 « Nous sommes face à de nouvelles étapes de confrontation auxquelles il faut résister. Cette bataille sera portée à la maison de celui qui l'a déclenchée », a-t-il averti.

« Il y a des groupes takfiristes qui sont entraînés dans des bases américaines en Syrie, à la frontière irako-syrienne ou à la frontière irako-jordanienne », a fait savoir le porte-parole du Hezbollah irakien.

Pour mémoire, deux attentats terroristes ont eu lieu, jeudi 21 janvier, dans le quartier de Bab al-Sharqi de Bagdad, tuant au moins 32 personnes et en blessant 110 autres, selon les derniers chiffres fournis par le ministère irakien de la Santé.

Des missiles

Des missiles

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/22/643625/Irak-explosion-Hezbollah-convois-US-attentat

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire