IRAK : "L'US ARMY VA SAIGNER"

tourtaux-jacques Par Le 30/06/2021 0

Dans IRAK

"Le sang irakien sera vengé, oeil pour oeil, dent pour dent" (Résistance irakienne)

Wednesday, 30 June 2021 1:51 PM  [ Last Update: Wednesday, 30 June 2021 3:05 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le secrétaire général d’Assaïb Ahl al-Haq d’Irak, Qaïs Khazali. (Photo d'archives)

Une base militaire illégale des États-Unis dans la province syrienne de Deir ez-Zor a été frappée lundi soir. Cette attaque, qui fait preuve de la puissance et de la détermination de l’axe de la Résistance, prouve que le retrait est la seule option pour les Américains.

« Aucun communiqué ni déclaration officielle n’a été publié par l’armée syrienne ou ses alliés à propos de l’attaque à la roquette visant une base américaine à Deir ez-Zor. Or, le message est bien clair : la Résistance ripostera à toute agression contre ses membres », indique le quotidien al-Akhbar. 

Et de continuer : « La frappe visant la base américaine en Syrie a été menée en représailles de l’attaque aérienne des États-Unis contre les combattants des Hachd al-Chaabi à la frontière irako-syrienne. En plus, la grande précision de la frappe en Syrie met en évidence l’authenticité des informations dont disposent l’armée syrienne et ses alliés à propos des bases américaines. »

Lire aussi: Des dizaines de roquettes "tactiques" frappent la méga base US a Deir ez Zor....

Selon al-Akhbar, « l’attaque à la roquette a semé la panique parmi les forces américaines et leurs supplétifs kurdes car les hélicoptères US ont multiplié leurs vols de patrouille dans la région ». 

Syrie: les officiers US, liquidés

Syrie: les officiers US, liquidés

Un certain nombre de militaires américains auraient été blessés lors de l’attaque à la roquette contre leur base en Syrie.

Des sources locales ont confié à al-Akhbar que les Américains craignaient qu’une nouvelle vague d’attaques ne commence. 

« Les forces américaines ne s’attendaient pas à ce qu’une telle attaque les vise car aucune de leurs bases militaires n’avait été ciblée pendant les dernières années », ont ajouté les mêmes sources qui ont ensuite précisé qu’un dépôt d’armes et de munitions de la base américaine avait été fortement endommagé. 

Lire aussi: Comment la bourde US a ouvert la voix aux frappes au drones massifs anti-Israël?

C’est la première fois qu’une base américaine en Syrie a été prise directement pour cible d’une attaque à la roquette et à l’artillerie. Autrement dit, c’est la première menace directe contre la présence militaire illégale des États-Unis en Syrie. 

Le message ? Les combattants de la Résistance, soit en Syrie soit en Irak, exercent une présence légale et immuable et ils sont en mesure de riposter à toute agression des États-Unis. 

Riposte : l

Riposte  

Dans ce droit fil, le secrétaire général d’Assaïb Ahl al-Haq d’Irak, Qaïs Khazali, a réservé à la Résistance irakienne le droit de multiplier ses opérations contre les forces d’occupation américaines. 

Lire aussi: "Le compte à rebours a commencé pour les USA"

« Nous sommes parfaitement prêts à riposter à l’ennemi », a martelé le numéro un d’Assaïb Ahl al-Haq.

« Notre riposte tombera inopinément du point de vue de lieu et d’arme qu’on utilisera », a-t-il ajouté. 

Lire aussi: Irak: l'US Army se ridiculise

Qaïs Khazali a ensuite déclaré que son mouvement, en tant que membre de la Résistance irakienne, n’était pas lié à ce qu’on appelait « le dossier nucléaire ». 

Zone no fly anti-US en Irak?

Zone no fly anti-US en Irak?

Irak : quels sont les risques auxquels les forces américaines sont désormais exposées ?

Cité par al-Manar, Qaïs Khazali a continué : « Nous ne sommes pas des amateurs de sang, ni des seigneurs de guerre. Les opérations de la Résistance veillaient à ne pas verser de sang. Notre tactique consistait à épuiser les capacités militaires de l’ennemi pour le forcer à se retirer mais l’ennemi américain a prouvé qu’il sous-estime le sang de notre peuple. C’est lui qui a commencé à tuer et déplacé la bataille à ce niveau. »

« Les opérations de la Résistance sont passées à une nouvelle étape et les soldats de l’occupation américaine doivent recevoir une punition à la hauteur de ce qu’ils ont infligé à nos chers jeunes. »

Lire aussi: Abou Kamal/Qaem frappé pour la deuxième fois par Biden... la riposte ?

Le raid aérien américain, mené le 28 juin, qui a coûté la vie à quatre combattants des Hachd al-Chaabi, a suscité la colère des dirigeants irakiens et des Hachd qui ont promis de se venger de Washington.

La Résistance irakienne a intensifié, ces derniers mois, ses attaques aux missiles et aux drones contre les bases et l’ambassade des États-Unis à Bagdad, façon de protester contre la présence illégale des Américains en Irak. 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/06/30/661222/Irak-Syrie-Etats-Unis-base-militaire-US-attaque-frappe-Hachd-Resistance-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire