IRAK : LA RESISTANCE FRAPPE LE "SULTAN"!

tourtaux-jacques Par Le 16/02/2021 0

Dans IRAK

Mossoul: premier face-à-face troupes d'occupation turques/Résistance irakienne

Monday, 15 February 2021 6:22 PM  [ Last Update: Tuesday, 16 February 2021 4:42 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Cette photo à titre d'illustration de Reuters montre une scène d'attaque de civils contre une base militaire turque à Dahouk dans le Nord irakien.

L'ultimatum de la Résistance irakienne a expiré. Sinjar ne sera pas la seconde Idlib, même si Erdogan compte y faire main basse pour plaire a l’administration démocrate… Une base militaire turque a été frappée à Mossoul ce lundi. Ashab al-Kahf, l’un des groupes de résistance islamique d’Irak a revendiqué l'attaque, lancée en réponse aux avancées de l’armée turque dans la province de Ninive. La Résistance irakienne a auparavant averti contre toute opération turque visant à envahir la localité de Sinjar sous le prétexte de repousser les éléments du PKK. Les agissements de l’armée turque dans la province de Ninive ont coïncidé avec une nouvelle tentative US de construire une base militaire à Hassaké où sont déployés les membres des FDS, soutenus par les USA. 

Le groupe de résistance islamique irakien Ashab al-Kahf (Compagnons de la grotte) a annoncé aujourd'hui qu'il avait ciblé une base militaire turque à Mossoul en représailles aux avancées militaires turques dans la province de Ninive.

Selon Sabreen News, une heure avant le bruit des roquettes tirées à Mossoul, le groupe de résistance irakien avait tiré un missile sur une base militaire turque à Mossoul.

 Le mouvement de résistance Islamique Al-Nujaba a revendiqué l'attaque sur la base militaire turque à la frontière irako-turque.

Base US à Al-Tanf

Base US à Al-Tanf

Un corridor aérien militaire reliant Téhéran à Lattaquié plus un liaison navale Bandar-Abas-Lattaquié....quelle surprise prépare la Résistance à Biden?

La coalition pro-américaine construit une nouvelle base dans le nord-est de la Syrie

Des sources syriennes ont fait part de la construction d'une nouvelle base de la coalition américaine dans le nord-est de la Syrie, près de la frontière avec l’Irak et la Turquie.

La chaîne télévisée Al-Mayadeen rapporte que la base devrait être construite dans le district d’Ain Divar dans la province de Hassaké, et les Américains ont d'ores et déjà transféré de nouveaux équipements militaires dans leurs bases de cette même province.

 

Des sources locales ont indiqué qu’un convoi de la soi-disant coalition multinationale composée de 50 camions transportant du matériel logistique et militaire, accompagnés de véhicules blindés, est entré en territoire syrien depuis l'Irak avant de se diriger vers les bases militaires à Qamichli et Hassaké.

La nouvelle base, dont la construction de certaines parties a été achevée, se situe dans la banlieue de la ville de Yaarabiya dans la région d'al-Malikiyah au nord-est de la province de Hassaké. Le site de la base était autrefois une piste pour les petits avions pulvérisateurs. L’armée américaine a entouré la piste de murs en béton préfabriqués et fait construire une piste d'atterrissage pour hélicoptères.

Dans le même temps, la coalition américaine a évacué la base Swama dans la province de Hassaké et a transféré la plupart de son équipement vers la nouvelle base.

À cet égard, l'agence de presse officielle syrienne, SANA, a rapporté que les militaires des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui sont soutenues par les États-Unis, ont confisqué la récolte de blé des agriculteurs de Hassaké et de Qamichli.

Le porte-parole du département américain de la Défense, John Kirby, prétend que 900 militaires américains y étaient déployés non pas pour faire main basse sur les gisements hydrocarbures syriens, mais pour combattre Daech.

Depuis quelque temps, de nombreux rapports font état d’une attaque probable turque contre Sinjar et l’occupation de cette région frontalière avec la Turquie sous prétexte d'affronter les paramilitaires du PKK. L’homme fort des Hachd al-Chaabi, Hadi Al-Ameri, a annoncé, il y a deux jours, que l'armée turque envisageait d'attaquer Sinjar, selon des informations fiables.

La Résistance met en garde Erdogan

La Résistance met en garde Erdogan

Le mouvement Asa

Critiquant les agissements et les attaques de la Turquie dans le nord de l'Irak, le chef de l’Alliance Al-Fatah au Parlement irakien a déclaré : « La Turquie doit cesser ses actes hostiles ; des actions qui non seulement ne servent pas les relations bilatérales avec l'Irak, mais auront un impact profond sur ces relations. Nous nous attendions à ce que la Turquie procède à se retirer complètement du territoire irakien, et non à accroître son occupation. »

Lire : Toutes les guerres qu'Erdogan a imposées à l'armée turque

Le chef de l’organisation Badr a par ailleurs appelé le gouvernement irakien à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher les attaques sur le territoire irakien.

Située dans la partie Ouest de la province de Ninive, au centre de la ville de Mossoul, Sinjar a été transformée, ces dernières années, par le PKK en une base militaire pour ses activités contre le gouvernement turc, en raison notamment du manque de forces irakiennes dans la région.

Ankara a averti à plusieurs reprises que la région deviendrait une deuxième Qandil – le nom d'une montagne près des frontières de l'Iran, de l'Irak et de la Turquie, où ont été cantonnés les éléments du PKK.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a récemment averti que les forces turques pourraient soudainement lancer une opération à Sinjar du jour au lendemain.

En réaction aux récents avertissements d’Ankara, le porte-parole du commandement des opérations de l’armée irakienne, le général de brigade Tahsin al-Khafaji a déclaré ce lundi que l’Irak prendrait les mesures nécessaires en cas d'agression ou d'attaque étrangère sur son territoire.

« Toutes les unités militaires sont, affirme le général de brigade al-Khafaji, stationnées à Sinjar et la situation dans la région est sous contrôle et aucune action armée n'y est observée ».

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/15/645324/Irak-Syrie--les-dessous-des-op%C3%A9rations-US-turque

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire