IRAK : LES "CONTRACTORS" US FUIENT!

tourtaux-jacques Par Le 11/05/2021 0

Dans IRAK

Le personnel de l'entreprise sécuritaire américaine "Sallyport" quitte la base de Balad

Monday, 10 May 2021 6:49 PM  [ Last Update: Tuesday, 11 May 2021 6:04 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le personnel de l'entreprise sécuritaire américaine envisagent de quitter la base de Balad en Irak. (Photo à titre d'illustration)

Des attaques aux roquettes consécutives contre la base américaine de Balad dans la province de Salah ad-Din au nord de Bagdad ont conduit l’entreprise américaine chargée de la sécurité et de la maintenance d’avions irakiens à quitter cette base.

Selon l’agence de presse IRNA, la base aérienne de Balad qui jadis abritait des forces américaines a été plus d’une fois ces dernières semaines la cible d’attaques menées par des groupes anti-occupation irakiens.

L’entreprise américaine de sous-traitance Sallyport, spécialisée en sécurité et responsable d’assurer celle d’avions de chasse dans la base aérienne de Balad en Irak est présente dans ce pays dans le cadre d’un contrat signé avec le ministère irakien de la Défense en vue de fournir les services de sécurité, de logistique et de maintenance aux F-16 irakiens avec 80 employés dont un nombre ont été blessés lors d’attaques aux roquettes sur la base de Balad.

Lire aussi :

Clash l'US Air Force/drones irakiens

Citant des sources gouvernementales, des agences de presse irakiennes rapportent maintenant que des employés de Sallyport ont décidé de quitter la base de Balad.

« Aucun employé de Sallyport n’a encore quitté l’Irak, mais ils ont informé des responsables militaires du pays de leur décision, après l’attaque aux roquettes de la semaine dernière sur la base de Balad qui a causé des dégâts au dortoir du personnel étranger », a déclaré un responsable du ministère de la Défense irakien au site d’information Alaraby.

Qassim al-Araji, conseiller à la sécurité nationale de l’Irak, a fait part quant à lui d’un plan global visant à remplir le vide sécuritaire et de protéger la base de Balad, a ajouté le responsable.

Mercredi 28 avril, une troisième frappe a visé les troupes américaines stationnées sur la base aérienne de Balad, dans le nord de la capitale.

Les 13 et 14 avril, deux autres nuées de trois drones-missiles de croisière irakiens très probablement de type Ababil-2 avaient déjà royalement percé les radars AGT des Patriot US déployés à Harir (Erbil) et à Aïn al-Assad (Al-Anbar), avant de s’abattre sur des cibles très précises qui d’après les images publiées par la chaîne de Résistance irakienne, Sabreen News auraient été des unités de renseignement et des hangars d’avions entre autres.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/10/652380/irak-retrait-sallyport-base-balad-attaques

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire