L'IRAK PUBLIE UNE COPIE DU RAPPORT DE L'ENQUETE SUR L'ASSASSINAT DE SOLEIMANI ET MOHANDES

tourtaux-jacques Par Le 07/01/2021 0

Dans IRAK

Irak: rapport de l’enquête menée sur l’assassinat de Soleimani et Mohandes

 Depuis 6 heures  6 janvier 2021

assassinat_soleimani_mohandes

 Irak - Monde arabe

Le site d’information irakienne Al-Forat News vient de publier une copie de l’enquête confidentielle du ministère irakien de l’Intérieur sur l’assassinat par l’armée américaine le 3 janvier 2020 de l’ancien commandant de la Force Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique, le général Qassem Soleimani, et du chef adjoint des Unités de mobilisation populaire d’Irak (Hachd al-Chaabi) Abou Mahdi Mohandes.

Selon ce document, la commission d’enquête a été créée le 8 janvier 2020 sur ordre de l’ancien Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi.

Membres de la commission d’enquête :

Étaient membres de cette commission le ministre de l’Intérieur, le commandant adjoint des opérations des forces armées, le directeur du renseignement militaire, le commandant de la DCA, le commandant de l’armée de l’air, le directeur adjoint de la sécurité nationale, le directeur du service du renseignement national, le directeur du renseignement des Hachd al-Chaabi, le directeur du centre de la lutte contre les crimes à Bagdad, le directeur de l’aviation civile et le vice-ministre des Transports chargé de l’aviation civile.

Mission de la commission d’enquête :

La commission a été chargée d’enquêter sur la façon dont des missiles ont atterri à l’aéroport international de Bagdad visant les véhicules de Hachd al-Chaabi sur la route extérieure de l’aéroport le 3 janvier 2020. La commission a reçu l’ordre d’élucider tous les détails de l’incident et présenter un rapport détaillé comprenant des suggestions et des recommandations nécessaires pour la poursuite des recherches.

Travaux de la commission :

La commission d’enquête a commencé ses travaux à l’aéroport de Bagdad afin d’examiner les circonstances de l’incident et de recueillir des preuves, mais aussi pour enregistrer les déclarations des personnes présentes à l’aéroport et des employés de la compagnie responsable des services de navigation aérienne et du secteur du contrôle du trafic aérien.

Faits :

– Jeudi 3 juin, à 06h00, deux véhicules sont entrés à l’aéroport international de Bagdad et s’y sont stationnés jusqu’à 00h11. Le premier était une Toyota Avalon immatriculée 20566/F Bagdad et l’autre un taxi Hyundai Starex immatriculé 20921/F Bagdad. Après être soumises à l’inspection, les deux véhicules se sont dirigés vers la piste via le pont de fret 1.

– À 00h26, un avion de la compagnie Cham Wings Airlines en provenance de Damas a atterri à l’aéroport international de Bagdad. Un véhicule appartenant à la société de sécurité G4S s’est arrêté près de l’avion pour accomplir ses tâches habituelles.

– À 00h28, les deux véhicules précités se sont arrêtés près de l’escalier de l’avion et deux agents des Hachd al-Chaabi en sont descendus : Hassan Abdel-Hadi al-Saadi et Mohammad Abdel-Reza al-Jaberi. Ces deux hommes ont accueilli cinq individus qui sont descendus de l’avion, les deux plus âgés portaient chacun un masque et une cagoule. Ces deux personnes sont montées à bord de la Toyota, tandis que les trois autres sont montées à bord du taxi Hyundai.

– À 00h31, les deux véhicules sont partis et deux minutes plus tard, les autres passagers sont descendus de l’avion.

– À 00h37, trois fortes explosions ont été entendues près de l’aéroport international de Bagdad. Il y a eu un écart de 6 minutes seulement entre le départ des deux véhicules qui avaient pris les martyrs près de l’avion et le tir des missiles.

– À 00h45, les premières unités des forces de sécurité sont arrivées sur les lieux et il s’est avéré que les deux véhicules avaient été pris pour cible d’une attaque aérienne avec des missiles. Cette frappe a entraîné la mort en martyr de tous les dix passagers à bord des deux véhicules, dont le général Qassem Soleimani. Cinq martyrs ont été identifiés par leurs passeports et leurs documents. Les cinq autres martyrs de nationalité irakienne étaient Abou Mahdi al-Mohandes, Hassan Abdel-Hadi al-Saadi et Mohammad Abdel-Reza al-Jaberi, Mohammad Rachid al-Shaibani et Ali Haider.

Les dépouilles des martyrs ont été transportées par les ambulances des Hachd al-Chaabi et les matériaux saisis sur les lieux de l’incident ont été soumis à une enquête préliminaire au centre de la police de l’aéroport de Bagdad.

Ce document précise qu’après une attaque aérienne contre la 45e brigade des Hachd al-Chaabi dans la région d’al-Qaëm (ouest) qui avait tué ou blessé plus de 90 combattants des Hachd al-Chaabi près de la frontière de la Syrie, le Conseil de la sécurité nationale irakienne a pris une décision lors d’une réunion d’urgence, le 20 décembre 2019 selon laquelle :

– Bagdad a cessé d’accorder des autorisations aux avions de la Coalition internationale de survoler les zones réglementées des provinces de Bagdad, Karbala et Babylone à partir du 31 décembre 2019 ;

– Bagdad a interdit aux forces de la Coalition internationale d’avoir accès au signal radar du commandement de la défense aérienne irakienne ;

– Bagdad a autorisé la poursuite de l’action conjointe entre les services antiterroristes irakiens et les forces de la Coalition internationale contre les organisations terroristes.

Le document a recommandé ensuite la formation d’une équipe d’enquête conjointe avec l’Iran, la Syrie et le Liban afin de déterminer les circonstances de l’incident criminel et d’identifier les points de failles de sécurité. Les résultats de l’enquête ont été soumis au Premier ministre irakien.

Source: Press TV

https://french.almanar.com.lb/1979837

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire